in

6 aliments qui réduisent notre espérance de vie (et ceux qui l’allongent !)

Crédits : Astucesdegrandmere.net/iStokc

Beaucoup d’entre nous savent déjà que notre alimentation a un impact sur notre santé. Toutefois, cela ne nous empêche pas de craquer sur des aliments dont on sait qu’ils ne sont pas forcément bons pour nous. Que ce soit par gourmandise ou par facilité (fast food, nourriture ultra-transformée, etc.), on cède souvent à la tentation et on enchaîne les petits plaisirs. En plus, il peut être difficile de se figurer ce qui est vraiment bon pour notre organisme, mais aussi à quel point les mauvaises graisses, le sodium à outrance et le sucre affectent notre santé. Pour le déterminer précisément, des scientifiques américains se sont donné pour mission de calculer l’impact de différents aliments sur notre espérance de vie.

Une étude pour estimer l’impact des aliments sur notre espérance de vie

Dans une étude publiée le 18 août 2021 dans Nature Food, des chercheurs de l’école de santé publique de l’Université du Michigan (États-Unis) ont évalué plus de 5 800 aliments en utilisant un indice nutritionnel de santé (HENI) qu’ils ont eux-mêmes mis au point. Cet indice prenait en compte le taux de sel, la teneur en matières grasses, la richesse en fibres, etc. Il y avait ici un objectif double : mesurer précisément les effets des aliments étudiés sur notre santé, mais aussi réfléchir à leur impact environnemental.

étude sur les impacts des aliments sur l'espérance de vie
Tirés de l’étude, ces graphiques présentent l’analyse de la composition des aliments ainsi que le temps perdu ou gagné en minutes. Tout à gauche, le hot-dog est ainsi l’aliment qui fait le plus perdre de longévité par opposition aux cacahuètes ou encore au saumon, deux aliments qui font gagner de l’espérance de vie. Crédits : Stylianou, Jolliet & coll. 2021.

Pour une meilleure visualisation de l’impact de nos choix alimentaires sur notre santé, ils ont calculé en minutes le temps perdu ou gagné à la consommation de certains aliments. Ils ont ainsi pu établir que certains aliments sont bénéfiques pour la longévité et nous font gagner plusieurs minutes de vie, là où ceux qui sont néfastes nous en font perdre.

6 aliments qui nous font perdre de l’espérance de vie

hot dog junk food
Crédits : Pixabay/FernandoValencia

Au cours de leur étude, les chercheurs ont notamment établi les effets néfastes de la consommation de viande transformée, dont on sait qu’elle favorise le surpoids, le cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Ils expliquent ainsi qu’en moyenne, « 0,45 minute de vie est perdue par gramme de viande transformée qu’une personne mange. Les 61 grammes de viande transformée dans un sandwich entraînent la perte de 27 minutes de vie saine à cause de cette seule quantité de viande transformée ». Cela peut notamment s’expliquer par leur richesse en sodium et en acides gras saturés. Cela explique donc en partie le classement ci-dessous :

Le hot-dog nous fait perdre 36 minutes de vie.

Riches en sucre, les sodas nous font perdre 12,4 minutes de vie.

Le double cheeseburger nous fait perdre 8,8 minutes de vie.

Envie d’un double cheeseburger ? Comptez 8,8 minutes de vie en moins entre le fromage, la sauce et la viande transformée !

La pizza nous fait perdre 7,8 minutes de vie.

Pour un aller direct en Italie avec une bonne pizza, vous perdez 7,8 minutes d’espérance de vie d’après l’étude.

Le bacon nous fait perdre 6,4 minutes de vie.

Comptez 6,4 minutes de vie en moins… par gramme de bacon !

Le cheddar nous fait perdre 1,4 minute de vie.

C’est une donnée à se rappeler avant d’en ajouter dans vos burgers ou vos prochaines recettes.

6 aliments qui nous font gagner de l’espérance de vie

le sandwich au beurre de cacahuètes et confiture parmi les aliments qui font gagner de l'espérance de vie
Crédits : MaxPixels

Le sandwich beurre de cacahuètes/confiture fait gagner 33 minutes de vie.

Rappelons que l’étude est menée par des chercheurs américains. Cela explique donc pourquoi une partie des aliments mis en lien avec l’espérance de vie sont, comme ici, issus de la cuisine américaine. On peut se demander quels auraient été les résultats si elle avait porté sur des recettes issues de la gastronomie française !

Une poignée de noix fait gagner 25 minutes de vie.

Bien que caloriques, les noix semblent constituer une bonne idée de collation pour calmer les petites fringales !

Le saumon cuit comme la banane nous font gagner 13 minutes de vie.

La tomate nous fait gagner 3,8 minutes de vie.

Pour l’avocat, comptez 2,8 minutes de vie.

En conclusion, si l’on suit ces calculs, il semblerait bien que nos aliments aient une incidence directe sur notre santé, et plus particulièrement sur notre longévité. Cette étude démontre aussi qu’un changement total d’alimentation n’est pas nécessaire. Ainsi que l’explique Olivier Jolliet, professeur de sciences de la santé environnementale à l’Université de Montréal et auteur principal de cette étude : « L’urgence de modifier le régime alimentaire pour améliorer la santé humaine et l’environnement est évidente. Nos résultats démontrent que de petites substitutions ciblées offrent une stratégie réalisable et puissante pour obtenir des avantages significatifs pour la santé et l’environnement sans nécessiter de changements spectaculaires dans le régime alimentaire. »