in

6 désherbants naturels pour devenir l’ennemi n°1 des mauvaises herbes

Crédits : iStock

Les mauvaises herbes n’ont de mauvais que le nom lorsque l’on considère leurs bénéfices (notamment quand on les consomme). En plus, elles favorisent la biodiversité. Seulement, voilà, elles prolifèrent rapidement dans les potagers et jardins et peuvent donner une impression d’extérieur pas vraiment impeccable. En plus, elles peuvent être gourmandes en nutriments, en eau, en lumière et donc gêner les plantes que vous avez intentionnellement installées. Si vous voulez faire disparaître les adventices sans utiliser un paillis, le désherbage manuel fatigant ou des produits chimiques nocifs pour le sol, vos animaux ou même vous, voici six désherbants naturels très efficaces !

Le glyphosate peut aller se rhabiller avec ce genre d’astuces de grand-mère et d’herbicides plus écologiques…

1) Les eaux de cuisson, d’excellents désherbants naturels pour les jardiniers

eau de cuisson des pommes de terre cuisson à l'eau
Crédits : Pixabay/Hans

C’est la solution la plus simple, mais aussi l’une des plus pratiques et économiques puisque vous pouvez utiliser de l’eau de cuisson des pommes de terre ou l’eau de cuisson des pâtes encore bien chaude pour réaliser le désherbage. En fait, l’amidon que l’on y trouve nuit aux plantes. Ici, elle pourra être salée ou non, le sel permettant de brûler plus facilement les racines. Mais il faut surtout qu’il n’y soit pas en excès pour l’environnement, ce qui pourrait nuire au sol et ses micro-organismes. Versez-la sur des zones bien localisées comme les dalles de la terrasse. Et surtout, évitez d’en appliquer sur les plantes auxquelles vous tenez !

2) Avec de la farine de maïs

Pour empêcher les mauvaises herbes de pousser (et notamment les pissenlits) et saupoudrez la terre de farine de maïs. Puis laissez-la faire tout le travail de désherbage sur les plantes indésirables sans avoir besoin de produits chimiques.

3) Avec du sel

sel rose de l'himalaya pour assaisonner ou calmer une migraine
Crédits : Pixabay/Pompi

Dans un flacon vaporisateur, préparez une solution composée de trois volumes d’eau pour un volume de sel. Veillez à bien mélanger avant de vaporiser sur les endroits à traiter. Vous pouvez aussi mélanger 2l d’eau avec 3 l de vinaigre blanc et 1 kg de sel. Attention, encore une fois, le sel n’est pas un désherbant écologique. En effet, cela va brûler le système racinaire des plantes envahissantes (liseron, lierre, herbes folles, pissenlit…). Néanmoins, comme les pesticides chimiques ou les produits pour un désherbage chimique, cela peut aussi polluer le sol à trop haute dose. Utilisez donc cette méthode avec parcimonie !

4) Avec de l’alcool à 70°

Préparez un mélange à base d’un litre d’eau additionnée de cinq à dix cuillères à soupe d’alcool à 70°. Appliquez sur la mauvaise herbe à traiter (ou en pulvérisation pour plus de praticité dans un grand jardin ou potager).

5) Avec du vinaigre blanc, du sel d’Epsom et du produit vaisselle

Pour cette « recette », munissez-vous de 4 litres de vinaigre, de 500 g de sel d’Epsom et de 60 ml de votre liquide vaisselle. Une fois que les ingrédients sont bien incorporés, vous n’avez plus qu’à vaporiser. Sinon, vous pouvez aussi utiliser juste ce vinaigre herbicide dilué dans de l’eau (mélange 50/50) à appliquer sur plusieurs matinées ensoleillées. Attention, de ne pas en abuser pour ne pas trop acidifier le sol avec son acide acétique puissant. Aussi, notez que vous pouvez utiliser du savon noir pour permettre de mieux accrocher aux plantes (2 cuillères à café par litre de vinaigre.)

6) Et pour ceux qui ont la chance d’avoir des angéliques, c’est l’un des meilleurs désherbants naturels !

angélique
Crédits : Wikimedia Commons/Ji-Elle

Très différent du purin d’ortie qui est un engrais anti-pucerons imbattable, vous pouvez faire un purin d’angélique efficace contre les mauvaises herbes ! Comme les autres solutions, c’est aussi très économique. Cela demande toutefois un peu plus de préparation. Pour ce faire, il faut en effet réunir 1 kg de feuilles d’angélique et 10 litres d’eau (de pluie de préférence). Laissez macérer les feuilles hachées au soleil environ 10 jours dans l’eau. C’est prêt à être filtré puis utilisé une fois qu’il n’y a plus de bulle dans le liquide. Enfin, extrayez les racines des mauvaises herbes sèches à la main !

À savoir : il faudra parfois répéter l’application de la solution choisie parmi les six ci-dessus pour obtenir un résultat parfait sur les herbes indésirables dans vos plantations.