in

Voici 3 sérums faits maison pour lutter contre la couperose

Crédits : Wikimedia Commons/M. Sand, D. Sand, C. Thrandorf, V. Paech, P. Altmeyer, F. G. Bechara

La couperose est un problème qui nécessite des soins particuliers et si vous souhaitez la traiter au naturel, le choix des ingrédients est donc un élément clé ! On peut se tourner vers des ingrédients anti-inflammatoires et apaisants (huile de calendula) ou des produits vasoprotecteurs pour aider à soigner vos soucis de microcirculation liés à la rosacée (immortelle). Les éléments cicatrisants (ciste) ou anti-inflammatoires et tonifiants (géranium) sont aussi des choix judicieux. C’est donc ce type d’ingrédients que vous retrouverez dans ces trois recettes pour faire un sérum anti-couperose ! Pensez à compléter votre routine avec les lotions et remèdes naturels présentés ici. Contre la rosacée, vous pouvez aussi par exemple utiliser de l’argile rose pour nettoyer votre épiderme en douceur et appliquer un hydrolat de ciste, camomille allemande, hamamélis ou hélichryse italienne pour rafraîchir la peau.

Nous vous rappelons néanmoins d’utiliser les huiles essentielles avec précaution en respectant la dilution préconisée et en faisant un test d’allergie au préalable. Bref, ne sensibilisez pas encore plus votre peau en n’étant pas prudent !

Le sérum anti-couperose n° 1

Ce qu’il faut :

(Pour 30 ml)

-15 ml d’huile végétale de chanvre
-8 ml d’huile végétale de carthame
-5 ml d’huile végétale de tamanu
-12 gouttes d’huile essentielle de hélichryse italienne
-12 gouttes d’huile essentielle de camomille noble
-Et 12 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat
-15 gouttes de vitamine E
-Flacon en verre (si possible teinté)

Les étapes :

1) Mélangez tous les ingrédients en respectant les dosages.

2) Matin et soir, massez une à deux gouttes de ce mélange pendant une minute ou deux sur les zones à traiter.

Le sérum anti-couperose n° 2

Ce qu’il faut :

-4 gouttes d’huile végétale de calophylle inophyle
-4 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat
-2 gouttes d’huile essentielle de cyprès de Provence
-2 gouttes d’huile essentielle de ciste ladanifère
-1 goutte d’huile essentielle d’hélichryse italienne (ou immortelle)

Les étapes :

1) Procédez au mélange.

2) Appliquez cela sur les zones à traiter matin et soir jusqu’à ce que la rougeur s’améliore.

Le sérum anti-couperose n° 3

Ce qu’il faut :

(Pour 100 ml)

-10 ml d’huile végétale de carotte
-10 ml d’huile végétale de calophylle
-1 ml d’huile essentielle de bois de rose
-1 ml d’huile essentielle de cèdre atlas
-0.5 ml d’huile essentielle de ciste ladanifère
-0.5 ml d’huile essentielle de rose de Damas
-Huile végétale de germe de blé
-Flacon en verre de 100 ml (si possible teinté)

Les étapes :

1) Tout d’abord, versez tous les ingrédients dans votre flacon en verre sauf l’huile végétale de germe de blé.

2) Pour finir, complétez le flacon avec cette huile pour obtenir vos 100 ml. C’est prêt !

3) Ensuite, appliquez localement votre sérum sur les zones touchées par la rosacée une à deux fois par jour.

En complément, relisez notre article qui explique les bons soins pour lutter contre la couperose. Vous y découvrirez qu’il faut éviter tout ce qui peut exacerber votre rosacée et agresser votre peau fragile causant parfois au passage des poussées d’acné rosacée inflammatoires. Cela inclut la chaleur (bain ou douche trop chaude, boisson brûlante, sauna, hammam, etc.) et les écarts de températures. On pointe souvent la consommation d’alcool. Toutefois, le tabac, les épices ou encore le café peuvent aussi augmenter la rougeur cutanée. Le stress comme les médicaments vasodilatateurs peuvent aussi amplifier les rougeurs. Autant d’éléments auxquels vous devez faire attention ! Enfin, protégez toujours votre peau fine, sensible et réactive du soleil avec un chapeau et une crème solaire à indice élevé.