in

13 éléments qui ont fait leurs preuves contre la diarrhée

Crédits : iStock
13 éléments qui ont fait leurs preuves contre la diarrhée
noté 4.4 - 5 votes

Lorsque l’on souffre de diarrhée, la quantité et la fréquence devient plus importante que la normale pour les selles qui sont également plus molles, voire liquides. Les causes possibles sont multiples : stress, gastro-entérite, intoxication alimentaire, prise d’antibiotiques, une maladie intestinale chronique… Cela crée souvent de l’inconfort et des douleurs et l’on a alors qu’une hâte : s’en débarrasser ! La première chose à faire, c’est de veiller à bien s’hydrater. Vous pouvez aussi vous tourner vers les remèdes ci-dessous qui ont fait leurs preuves pour un soulagement rapide.

1) On adopte le bon régime

Crédits : Flickr/Kelly Sue DeConnick

Si vous ne savez pas trop comment manger en cas de diarrhée ou de gastro, sachez que le régime “BRAT” est très conseillé. Il se compose de bananes (riches en potassium pour soulager la diarrhée), de riz, de compote de pomme et de pain blanc toasté et peut être adopté pendant deux jours en complément d’une consommation d’eau suffisante. Ces aliments seront faciles à digérer et aideront à solidifier vos selles.

2) Du jus de citron

Crédits : Pixabay/Monicore

Les effets de cette boisson sont multiples : lutter contre la perte d’électrolytes (sels minéraux) résultant de la déshydratation et reminéralisation du corps,purification de l’intestin, combattre la diarrhée et les maux de ventre. Pour le préparer,il suffit d’ajouter le jus d’une moitié de citron à un verre d’eau à température ambiante ou tiède et de boire le tout une fois par jour jusqu’à ce que votre état s’améliore.

3) Le charbon actif

Crédits : Wikimedia Commons/Jagro

Il permet de réguler le transit, de désintoxiquer le corps en absorbant les substances qui nuisent à notre organisme et fonctionne très bien contre la diarrhée, notamment quand elle est due à une gastro infectieuse. Si vous optez pour les gélules, prenez-en entre 4 et 6 dans la journée. Si vous avez choisi la poudre, vous pouvez en ajouter une cuillère à soupe à 250 ml d’eau et en boire 4 fois par jour. Tout ceci doit toujours se faire bien en dehors des repas et des prises de médicaments et être arrêté quand vous vous sentez mieux. Suivez bien les recommandations pour ne pas souffrir de constipation.

4) Le jus de carotte

Crédits : MaxPixel

Le jus de carotte régule la digestion (notamment avec sa pectine qui ralentit le transit), aide à mieux nettoyer l’organisme et aide à mieux résister aux infections. Vous pouvez le faire vous-même ou en acheter un tout fait et en boire un verre une à deux fois par jour maximum.

5)Le jus de riz et de carotte

Crédits : gran / Wikimedia Commons

Comme nous venons de mentionner les carottes, sachez que vous pouvez aussi les associer avec le riz. L’eau de riz permet de réguler le transit et son amidon calme l’intestin et donc la diarrhée. En couplant les deux, vous obtenez non seulement un repas, mais aussi une boisson parfaite pour calmer ces troubles. Il faut pour cela bien rincer le riz au préalable et le faire cuire 30 minutes avec de la carotte bio dans de l’eau salée que vous récupérerez pour la boire à petites tout au long de la journée.

6) L’huile essentielle d’origan

Crédits : Pixabay/Ariesa66

L’huile essentielle d’origan se comporte comme un antibiotique sans affecter pour autant votre flore intestinale déjà à bout. Elle fait notamment des merveilles sur les ballonnements et a diarrhée infectieuse. De par sa concentration, préférez les oléocapsules  de pharmacie (pendant 5 à 7 jours, prenez 2 gélules 3 fois par jour pendant le repas. Attention, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants.

7) L’huile essentielle de cannelle

Crédits : Pixabay/Gate74

Elle agit avec efficacité sur les infections qui touchent l’intestin grâce à son pouvoir antibactérien. Vous pouvez l’utiliser seule en déposant une goutte sur un morceau de sucre à faire fondre sous la langue 4 fois par jour pendant 6 jours maximum. Attention, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants.

8) Un mélange d’huiles essentielles

Crédits : iStock

Nous avons vu plus tôt deux huiles essentielles qui fonctionnent bien contre la diarrhée. Vous pouvez les associer toutes les deux avec d’autres pour créer un remède génial à prendre avant les repas (donc trois fois par jour). Dans un flacon en verre teinté, mélangez un goutte de basilic, de cannelle de Ceylan, de cardamome, de citron de clou de girofle, d’origan, de sarriette et de thym linalol. Posez une goutte du mélange sur une cuillère d’huile d’olive ou de miel à laisser fondre dans la bouche. Attention, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants.

9) Le coing

Crédits : Pixabay/LoggaWiggler

Sa richesse en fibres est très appréciée par l’intestin qui y voit là un formidable outil de régulation. Ses tanins et pectines jouent quant à eux un rôle important contre les diarrhées. Vous pouvez boire son eau de cuisson par petite gorgée pendant la journée ou la consommer en gelée sur du pain et en compote (seul ou avec de la pomme).

10) L’alchémille

Crédits : Pixabay/WerbeFabrik

Si vous cherchez LA plante qui envoie la diarrhée au tapis, c’est celle-ci qu’il vous faut (et en plus, elle est aussi utile pour les femmes qui souffrent de troubles hormonaux) ! Vous pouvez en consommer pendant deux ou trois jours sous forme d’infusion (2 à 4,5 g de feuilles séchées dans 250 ml d’eau). En revanche, si vous souffrez d’ulcère ou de gastrite, passez votre chemin.

11) L’argile

Crédits : iStock

Ses effets anti-infectieux sont très appréciés par votre organisme. Elle absorbe les substances indésirables et les élimine sans faire preuve de ménagement. À cause de ces propriétés absorbantes, il vaut d’ailleurs mieux espacer les prises de médicaments et la prise d’argile verte pour ne pas altérer leur efficacité et pensez à arrêter le traitement lorsque vous ne souffrez plus de diarrhée pour éviter les risques de constipation. Choisissez une argile ultraventilée de qualité et sans adjuvants et n’utilisez jamais de métal pendant la préparation. Versez une cuillère à soupe dans 250 ml d’eau (si possible la veille de le boire) et buvez le mélange jusqu’à 3 fois par jour.

Il existe des contre-indications : si vous souffrez de maladie de Wilson ou d’insuffisance rénale ou que vous êtes une femme enceinte ou allaitante, passez votre chemin. Il ne convient pas non plus aux bébés et aux enfants.

12) Le psyllium blond

Crédits : Wikimedia Commons/Rillke

Il aide à absorber l’eau en excès dans les intestins afin d’obtenir des selles plus consistantes. Étonnamment, il est utile autant contre la diarrhée que contre la constipation. Il ne convient pas aux intestins poreux et irrités (ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans), mais pour les autres, son pouvoir régulateur est très appréciable. Vous pouvez mettre 1 cuillère à soupe dans 250 ml d’eau et le boire 2 à 4 fois par jour.

13) La tisane de thym

Crédits : Strecosa / Pixabay

En plus d’être un excellent anti-spasmodique digestif, il lutte contre les mauvaises bactéries et fait une vraie différence avec ses vertus anti-infectieuses, antiseptiques et antifongiques. Il suffit de faire infuser deux cuillères à café dans de l’eau chaude pendant 5 à 10 minutes. Buvez-en trois tasses par jour. Ce remède ne convient malheureusement pas aux femmes enceintes.

Sources

Articles liés :

Diarrhée : le secret de Grand-Mère pour s’en débarrasser rapidement

4 remèdes incontournables contre la diarrhée

Tourista : 10 remèdes pour vite s’en débarrasser !