in ,

Voici ce que vous devez faire en cas de morsure de tique

Crédits : Nicooografie / Pixabay

Avec la montée des températures qui annoncent le retour de l’été, un autre retour est prévu, beaucoup moins désiré puisqu’il s’agit de celui des tiques, sorties de leur hibernation. Que faire en cas de morsure d’une tique, qui de plus peut transmettre la maladie de Lyme ?

Nos envies de nature vont enfin pouvoir être assouvies avec l’arrivée des beaux jours et des températures élevées. Mais ces beaux jours marquent également la sortie d’hibernation des tiques, et leur grand retour dans la nature. Ces acariens hématophages vont alors pouvoir se mettre en quête d’un hôte pour occuper sa peau et en aspirer le sang, une morsure que peut être à risque.

En effet, les estimations placent à 10% le risque de récupérer une bactérie responsable de la maladie de Lyme (borréliose de Lyme) en cas de morsure de tique. De plus, cela se fait en toute discrétion, et il peut se passer plusieurs années avant que la maladie ne soit détectée, ce qui peut avoir de sérieuses conséquences. Mais alors, que faire en cas de morsure de tique ?

Tout d’abord, il est fortement conseillé d’inspecter minutieusement son corps lors d’un retour de balade en extérieur, notamment dans les hautes herbes. Les zones particulièrement appréciées des tiques sont les parties chaudes et humides, ainsi, il n’est donc pas rare qu’elles s’attaquent à des endroits incongrus comme derrière les oreilles, derrière les genoux ou encore les aisselles.

Image-Life_cycle_of_ticks_family_ixodidaeFr

Si la tique est encore présente sur le corps, il faut la retirer en utilisant un tire-tique ou un coton-tige. Il est primordial de retirer complètement le rostre de l’acarien car c’est par ces pièces buccales qu’il se maintient à la surface de la peau. En revanche, il est déconseillé de comprimer le corps de la tique ou d’utiliser tout produit tel que de l’alcool, car cela pourrait entraîner une régurgitation de salive de la tique dans la peau, augmentant le risque de transmission d’agents pathogènes. Versez un peu d’eau sur la tique puis tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre votre coton-tige autour jusqu’à ce qu’elle se détache de votre peau. Si vous disposez d’une pince à tique, ce sera encore plus facile ! Une fois la tique totalement retirée, désinfecter la plaie.

Si la tique n’est plus présente sur le corps, un point rougeâtre va apparaître, avant de s’étendre en une tâche circulaire de 1 à 2 centimètres de diamètre. Cette tache peut ensuite s’étendre à nouveau pour atteindre parfois 10 cm. La lésion peut persister pendant plusieurs jours ou semaines et peut être accompagnée ou non de symptômes non spécifiques comme de la fièvre, des maux de tête ou une fatigue importante. Mais dans certains cas, la morsure peut aussi passer complètement inaperçue. Alors, en cas de doute, il est fortement conseillé de consulter un médecin, qui prescrira alors un traitement qui se révélera le plus efficace si la morsure est prise en charge assez tôt.