in

Potager à l’ombre : les fruits et légumes qu’il faut planter

Crédits : Freestockphotos/Dawn Arlotta

Malheureusement, on ne choisit pas toujours l’emplacement de nos espaces verts. Ainsi, il arrive que l’on n’ait pas d’autre choix que d’installer son potager ou son jardin dans un coin ombragé. En plus, à cause d’un mur ou d’une maison voisine, il arrive que quelques mètres carrés de terrain finissent peu exposés au soleil. Or, on sait que pour beaucoup de fruits et légumes, l’ensoleillement est important ! D’ailleurs, on conseille souvent une exposition au soleil 6 à 8 heures dans une journée pour un potager productif. Mais malheureusement, on ne peut pas toujours remplacer la clôture qui gêne ou tailler la haie et casser la maison qui obstruent la lumière ! Bref, chasser l’ombre du jardin peut parfois s’avérer être une vraie mission impossible… Néanmoins, certains fruits et légumes ont un besoin de soleil moins important et vont vous permettre d’avoir un joli petit potager à l’ombre.

Potager à l’ombre : quelques critères à prendre en compte avant de se lancer

Crédits : Pixabay/StarFlames

Bien sûr, planter sur un terrain qui ne reçoit jamais de lumière peut paraître illusoire. Et ça l’est encore plus si vous voulez des cultures qui en réclament énormément. Par exemple, c’est le cas des tomates, du raisin, concombres des aubergines, des melons et pastèques ou des piments qu’il vaut mieux oublier… C’est en revanche possible de jardiner sur un terrain semi ombragé ou partiellement à l’ombre à cause du feuillage d’un arbre qui reçoit 4 à 5 h de soleil par jour. Quant au potager ombragé qui reçoit une à deux heures de soleil direct le matin ou le soir, il peut aussi bien s’en tirer suivant d’autres critères !

En effet, la saison et la région jouent également un rôle important. Une plante aimera plus pousser dans un coin ombragé dans une région où il fait plus chaud comme dans le sud. Au contraire, ces mêmes plantes aimeront peut-être plus de soleil dans le nord de la France. Autre chose, prenez en compte la nature du sol. S’il est bien drainé, il gardera moins l’eau qu’un sol lourd et compact. De fait, les racines auront moins froid ! N’oubliez jamais que les fruits et légumes craignent souvent le froid et le gel, deux éléments que l’ombre favorise… Dans ce cas, optez pour la culture sur côtière ou dans des abris de type mini-serres, cloches ou châssis pour pallier les problèmes.

Place aux fruits et légumes pour un potager à la mi ombre !

Les légumes racines et légumes feuilles

Crédits : artverau / Pixabay
  • Asperge
  • Betterave
  • Blette
  • Brocoli
  • Carotte (notamment la carotte de conservation)
  • Céleri à côtes
  • Choux (chou-fleur, rave, frisé, kale, pommé, de Bruxelles et les variétés de choux chinois)
  • Cresson alénois
  • Épinards (plus particulièrement l’été)
  • Haricots et pois
  • Navet
  • Panais et poireau
  • Pomme de terre
  • Radis et raifort
  • Rutabaga
  • Salades type laitues, cresson, oseille, roquette + bette à carde
  • Topinambour

Ajoutez à cela les alliacées (ail, oignon et échalote grise) qui pousseront bien sous les arbres fruitiers et les protégeront des maladies. Ça facilite le jardinage !

Les herbes aromatiques qui supportent le semi-ombragé :

Crédits : iStock
  • Agastache
  • Cerfeuil
  • Ciboulette
  • Ciboule rouge
  • Hysope
  • Livèche
  • Mélisse
  • Menthe
  • Origan
  • Oseille
  • Persil (une fois l’été venu)
  • Pimprenelle
  • Shiso
  • Verveine citronnelle (sauf s’il y a du vent, car elle y est très sensible…)

On peut aussi faire pousser faire pousser des fleurs comestibles dans son potager à la mi ombre. Par exemple, il y a les bégonias, les fuchsias et les pensées.

Les fruits à destination d’un carré potager à la mi ombre

Crédits : Flickr/F_A

En général, les plantes de lisère et les petits fruits évoluent pas trop mal dans un potager ombragé. Du coup, on peut essayer de semer :

  • Cassis
  • Fraises et fraises des bois et des champs (mais pour les simples fraisiers, la production sera moins abondante)
  • Framboises
  • Kiwis rustiques à l’instar du kolomikta
  • Mûres

Et si le potager est vraiment installé très à l’ombre ?

Crédits : Pixabay/Hans

Tout espoir d’avoir de belles cultures n’est pas perdu ! En effet, vous pouvez toujours essayer de faire pousser de la mâche, du cresson des jardins et du radis dont les racines sont courtes ou rondes. L’idéal, c’est de faire pousser du radis à racines blanches qui pousse bien à l’ombre. Les légumes feuilles et salades sont en général vos meilleurs alliés (oseille, mesclun, roquette, etc.). Aussi, vu que les choux asiatiques aiment la fraîcheur et l’humidité, cela vaut le coup d’essayer d’en faire pousser. Côté plantes aromatiques, c’est en la menthe, en le persil et en la verveine citronnelle que vous pouvez fonder vos espoirs. En outre, il n’y a pas que les légumes frais. Alors, pensez aussi aux semis de rhubarbe qui vous permettront de préparer des tartes fabuleuses !

Les avantages du potager à l’ombre :

jardinage terre engrais fertiliser sol
Crédits : iStock

Pour le jardinier, cela veut souvent dire qu’il faudra procéder à moins d’arrosages ! En effet, l’eau s’évapore plus vite sur une parcelle ensoleillée. Autre bon point, certaines plantes montent moins rapidement en graines lorsqu’elles reçoivent moins de soleil. Par exemple, c’est le cas de la laitue et des épinards. Bref, avec les bonnes plantes et un bon entretien, faire pousser ses propres légumes et fruits sur un terrain ombragé n’est pas impossible 😉 En plus, les arbres perdent leurs feuilles en hiver, ce qui offre plus de luminosité à certaines périodes pour faire pousser de belles semences bien choisies !

Dernier conseil pour les jardiniers : faites attention à ce que les plantations les plus hautes ne fassent pas d’ombre aux plus petites !

Articles liés :

Malin : 4 restes alimentaires à utiliser pour fertiliser la terre de son potager

8 fruits et légumes délicieux que vous pouvez faire facilement pousser en pot sur votre balcon

8 plantes faciles à entretenir pour les jardiniers calamiteux


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.