in ,

Huile de CBD : comment l’utiliser et dans quels cas ?

Crédits : iStock

Si le THC (tétrahydrocannabinol) dans le chanvre ou cannabis sativa est considéré comme un stupéfiant au regard de la loi française, il n’en va pas de même du CBD (cannabidiol). Il ne s’agit pas d’une drogue et il n’induit aucune addiction ni d’effet psychotrope. Cette molécule répond en effet à de nombreuses régulations. La plante doit avoir une teneur en THC inférieure à 0,2 % et être approuvée par les autorités européennes. Le produit fini doit en outre ne contenir aucune trace de THC. Aussi, l’on voit de plus en plus de produits à base de CBD faire leur apparition sur le marché français : crèmes, infusions, biscuits, liquide à vapoter, huile à faire fondre sous la langue… Mais quelles sont au juste les utilisations de cette molécule à laquelle on prête des propriétés myorelaxantes, analgésiques, anti-inflammatoires et anxiolytiques ?

Les utilisations les plus connues de l’huile de CBD

L’huile de CBD contre le stress

stress anxiété réfléchir réflexion
Crédits : iStock

Déjà en 2011, une étude menée par l’American College of Neuropsychopharmacology avait par exemple noté ses bienfaits dans le cadre du traitement des phobies sociales, lors de prises de parole simulées. En fait, le CBD agit directement sur la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. C’est la raison pour laquelle on l’utilise très souvent pour faire face au stress, à l’anxiété, aux troubles de l’humeur ainsi qu’aux troubles du sommeil.

Elle permet aussi de lutter contre les douleurs

douleurs cervicales nuque cou torticolis fibromyalgie
Crédits : iStock

L’huile de CBD en complément alimentaire est souvent employée par les patients souffrant de maladies chroniques pour soulager leurs symptômes, à commencer par les douleurs. D’ailleurs, la Ligue suisse contre le Rhumatisme recommande l’utilisation de cette molécule en cas d’arthrite, d’arthrose, de fibromyalgie ou encore d’ostéoporose. En Belgique, la Fondation contre le Cancer affirme en outre qu’en plus de soulager les patients en souffrance, ce produit permet également de réduire les nausées et vomissements en lien avec la radiothérapie et la chimiothérapie. Une étude en neurobiologie datant de 2019 portant sur les douleurs neuropathiques avait quant à elle démontré les effets du cannabidiol tant sur l’allodynie que sur le comportement anxieux qui en résulte.

Comment utiliser l’huile de CBD ?

cbd anxiété stress
Crédits : Pixabay/Erin_Hinterland

On dénote quelques effets secondaires (perte d’appétit, diarrhée, léthargie, somnolence…). Toutefois, cela ne survient qu’en cas de surdosage. Suivez les dosages recommandés par le vendeur ou votre pharmacien. Pour une action plus rapide après ingestion, gardez l’huile de CBD sous la langue pendant 1 minute pour favoriser l’absorption par la muqueuse buccale et/ou de le faire sur ventre vide (15 à 30 minutes avant le repas). Cependant, il est également possible de l’avaler directement ou de l’utiliser en vinaigrette. Les effets visibles se sentiront alors 15 à 30 minutes après la prise de CBD. En général, l’huile se prend sur deux à trois semaines deux fois par jour. Attention, ne l’utilisez pas pendant la grossesse.