in

Pourquoi il ne faut jamais faire bouillir l’eau chaude du robinet (riz, pâtes…)

ne pas faire cuire ses pâtes avec l'eau chaude du robinet
Crédits : iStock - Modif : ADGM
4.5/5 - (2 votes)

Que ce soit pour cuire les pâtes, le riz ou des pommes de terre, il faut mettre de l’eau à bouillir. Pour ce faire, nous sommes beaucoup à verser de l’eau chaude du robinet dans la casserole pour gagner du temps et faire des économies de gaz ou d’électricité. Toutefois, cette habitude peut-être mauvaise pour notre santé et nous vous expliquons pourquoi.

Pourquoi est-il déconseillé de faire bouillir l’eau chaude du robinet ?

La raison est simple : l’eau chaude du robinet stagne plusieurs heures dans le chauffe-eau. De ce fait, cela favorise la prolifération bactérienne au sein du cumulus, notamment dans les installations plus vétustes et non conformes qui comportent des canalisations en plomb. En utilisant de l’eau chaude, nous favorisons la migration des métaux. De ce fait, on va retrouver deux fois plus de plomb dans une eau à 25°C que dans une eau à 15°C. Que ce soit pour faire cuire les légumes, les pâtes ou chauffer de l’eau pour une boisson chaude (thé, tisane…), mieux vaut donc utiliser de l’eau froide.

pâtes eau de cuisson bouillante
Crédits : iStock

Pour limiter au maximum les minéraux toxiques ou bactéries dans l’eau utilisée, mettez votre mitigeur sur la position “eau froide”. Cela évitera ainsi d’utiliser une eau contaminée dans le cas où le mitigeur est à mi-chemin entre le chaud et le froid. L’eau n’aura en effet pas eu le temps de se réchauffer, mais proviendra des tuyaux d’eau chaude, d’où la présence d’éventuels contaminants. La qualité de l’eau pouvant varier d’une commune à l’eau, il est aussi possible d’utiliser un osmoseur domestique pour filtrer le chlore, les métaux et les matières organiques ou de filtrer les impuretés avec une cartouche à charbon actif anti-impuretés pour pouvoir boire sainement.

Faire chauffer de l’eau chaude du robinet : est-ce très risqué ?

Il y a certes un risque, mais il est toutefois à minimiser grandement. Généralement, l’eau en France est de bonne qualité. En outre, beaucoup de Français ont un chauffe-eau individuel à gaz. Or, avec ce type de circuit d’eau plus court, l’eau a moins le temps d’absorber les microbes et les métaux. Bref, le centre antipoison à cause de l’eau de patates, ce n’est pas pour demain !

La précaution reste néanmoins de mise avec les préparations pour bébé, et notamment pour les biberons. C’est en tout cas ce que préconise l’Assurance Maladie qui conseille également de laisser l’eau couler une à deux minutes avant de remplir le biberon si vous n’avez pas utilisé votre robinet depuis plusieurs heures pour réduire le développement des germes. Le cas échéant, laisser couler l’eau trois secondes suffira amplement.

eau de cuisson des pommes de terre pâte riz casserole
Crédits : music4life / Pixabay

Comment faire bouillir l’eau beaucoup plus vite ?

Pas besoin d’eau chaude ! Vous pouvez avoir recours à d’autres techniques alternatives pour faire des économies d’énergie. L’une des plus élémentaires et connues consiste bien évidemment à ajouter un couvercle adapté sur sa casserole. Cela permet ainsi de concentrer la chaleur et d’éviter les déperditions d’énergie inutiles qui peuvent peser à la longue sur votre facture énergétique. Vous pouvez également envisager d’entourer votre casserole avec de la feutrine (non inflammable) pour lui permettre d’arriver à ébullition plus vite.

Par ailleurs, évitez d’abuser au niveau des quantités d’eau utilisées. N’en faites pas chauffer plus que nécessaire et rappelez-vous que s’il faut de l’eau bouillante pour les pâtes ou encore le riz, les infusions et autres thés requièrent quant à eux une eau frémissante (de 70°C à 95°C). Au besoin, utilisez un thermomètre pour contrôler la température et ne pas utiliser trop longtemps vos plaques de cuisson.

Julie Vera, rédactrice santé

Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.