in ,

Éveil culinaire : 14 astuces pour que vos enfants mangent de tout

Crédits : Pixabay/Avitalchn

8) La cuisine peut être amusante

Les enfants s’amusent de peu ! Certains aliments et plats ont des noms ou des formes pour le moins originaux qui créeront la surprise chez les petits (chou romanesco, céleri rémoulade…), les inviter en cuisine peut créer quelques sourires. On peut leur trouver des attributs amusants ! On peut aussi faire des assiettes amusantes ou présenter les légumes différemment. Qui dirait non à de belles frites de courgette ou de patate douce ? C’est autre chose que des rondelles ennuyeuses !

9) Ne soyez pas que dans la restriction !

Crédits : Wikimedia Commons/Virginie Couture

Qui aurait envie de se mettre à table si cette dernière n’est synonyme que d’interdiction et de choses à ne pas manger ? Quand on est dans la mesure, on peut tout à fait manger des bonbons si c’est une occasion spéciale par exemple. Aller occasionnellement au fast-food ? Pourquoi pas si on en profite pour leur expliquer pourquoi ces aliments sont certes bons, mais mauvais pour la santé ou qu’ils ne rassasient pas contrairement à d’autres aliments.

Si vous estimez qu’il n’a pas l’âge de manger certains aliments ou que vous ne leur donnez que des aliments spéciaux pour les enfants, cela réduit les découvertes. Un enfant peut aussi juste goûter de bons fromages au lait cru autres que le petit babybel ou la vache qui rit par exemple !

10) On mange ensemble dès que possible

Cela peut être compliqué à cause des emplois du temps de chacun, mais trouvez des moments pour être tous ensemble. Si besoin, papa et maman peuvent prendre leur dessert rien que tous les deux tranquillement avant le coucher.

11) Faire comme les grands

Crédits : Pixabay / congerdesign

Laissez-les vous aider en cuisine et faire des tâches qui conviennent à leur âge. Les plus petits peuvent mettre les légumes et le fromage sur la pizza par exemple. Vous pouvez ainsi profiter de ces moments pour leur apprendre les bons gestes. Avec un tablier à leur taille ou une vraie toque de petit chef, ils seront plus que ravis de vous aider !

12) On les laisse se servir quand ils sont assez grands

Ici, la seule règle à observer c’est qu’ils doivent prendre de tout, même si c’est juste en petite quantité ! C’est l’occasion de leur rappeler de se servir en fonction de leur appétit et de leur permettre de manger la quantité qu’ils ont envie et nécessaire. Il est en effet important qu’ils apprennent à réguler leur appétit.

13) Le petit-déjeuner, un moment important !

Crédits : Pixabay/ethorsen

Dans beaucoup de familles, le petit-déjeuner se résume à un repas sur le pouce (ou sur le pas de la porte en enfilant les manteaux) avec des petits pains industriels mauvais pour la santé ou des céréales sucrées (on pourrait parler de sucre aux céréales à ce niveau-là). Les enfants ne connaissent que cela et donc ne demandent que cela. Pourtant, utiliser du pain frais congelé et une confiture maison peuvent tout à fait faire l’affaire pour un enfant et leur faire découvrir autre chose. On prend aussi soin de faire de beaux petits déjeuners rituels le weekend.

14) Pour le goûter, on peut varier !

Oui, les goûters de supermarché sont très pratiques et sont excellents en dépannage. Mais ce moment attendu pour les enfants peut aussi être sain et varié. On part toujours du principe qu’un enfant serait malheureux avec une banane ou une clémentine plutôt qu’un gâteau alors que ce n’est pas nécessairement vrai et qu’on anticipe leurs désirs plus qu’autre chose.

Du reste, si vous faites des gâteaux, vous pouvez en faire plus dans des caissettes à muffin et les congeler (pain d’épice, brioches…). Si vous faites des crêpes, profitez d’être sur votre lancée pour en faire plus, elles se gardent quelques jours et font d’excellents goûters ! Vous pouvez aussi faire du popcorn maison (à conserver 2-3 jours dans une boîte). Le pain au beurre avec du chocolat ne demande pas de préparation et une compote maison avec des noix peut être très gourmande. Pour un goûter maison, on peut mélanger un yaourt avec des pépites de chocolat, des pommes à la cannelle, une banane mixée, des fruits rouges congelés… Enfin avec des chutes de pâte feuilletée, vous pouvez faire des palmiers ! Bref, rien de compliqué ni de long à faire, il faut juste se lancer et essayer de varier !

Source