in

Comment se sortir de sables mouvants ?

Crédits : iStock

La baie du Mont-Saint-Michel et ses plages infinies vous donnent envie de liberté, de longues courses effrénées sur le sable luisant et de baignades revigorantes? On peut vous comprendre. Mais gare aux sables mouvants qui pourraient bien faire tourner votre escapade de rêve au cauchemar.

En réalité, vous avez peu d’inquiétudes à vous faire, les sables mouvants ne sont pas aussi dangereux qu’ils en ont l’air. Ces sables très fins, composés majoritairement d’eau salée et d’argile, changent de consistance en permanence, ce qui rend leur cheminement relativement difficile à cerner. Impossible donc de connaître par cœur les passages à éviter…

Dans l’imaginaire collectif, on pense à de pauvres hères enlisés jusqu’au cou, luttant pour ressortir de l’emprise du sable gourmand les engloutissant peu à peu, attendant impuissants, l’heure de leur mort certaine… Rassurez-vous, ce destin tragique serait plutôt réservé aux animaux lourds comme les chevaux ou les vaches qui auraient du mal à se relever rapidement pour sauver leur peau, sous l’emprise de la terreur. Nous autres humains, beaucoup plus légers, pouvons vite nous sortir de ce mauvais pas en adoptant quelques réflexes (comme se mettre à genoux et ramper, ou tourner son pied enlisé pour y introduire de l’eau).

L’enlisement total reste heureusement impossible, la poussé d’Archimède nous ayant appris que l’ont ne peut pas se noyer dans un milieu plus dense que nous. Les disparitions légendaires seraient en fait causées par des noyades, la marée montant à vitesse grand V dans les environs. (Source)