in ,

Comment enlever les vers dans les cerises facilement ?

Crédits : iStock
3.9/5 - (13 votes)

Le temps des cerises est toujours un moment que les gourmands attendent avec une grande impatience. Toutefois, la récolte peut parfois être marquée par quelques déconvenues. Lorsque les oiseaux ne se sont pas très copieusement servis dans le cerisier, c’est parfois les vers qui prennent le parti de s’y installer confortablement. Heureusement, les petits vers pondus dans les cerises par la mouche de la cerise (Rhagoletis cerasi) ne sont pas nocifs lorsqu’on les consomme. Alors, vous ne risquez absolument rien ! Néanmoins, l’idée d’en manger peut en rebuter plus d’un. Alors, si vos fruits sont effectivement parasités par ces indésirables, vous serez sans doute heureux de savoir qu’il est possible de s’en débarrasser. Voici comment faire pour ne plus les voir gigoter dans vos délicieuses cerises !

Comment enlever les vers dans les cerises ?

Hors de question de passer trop de temps à vérifier les cerises une à une ! Pour aller plus vite et être efficace, la méthode la plus radicale consiste à simplement plonger les cerises équeutées préalablement dans une bassine d’eau pas trop froide. En effet, avec de l’eau fraîche, ces petits malins risquent de rester bien au chaud dans leur cerise. Ensuite, laissez un peu reposer les cerises dans cette eau, le temps que les vers sortent. Vous pourrez les manger avec l’esprit tranquille.

Bon à savoir : Pour retirer les vers d’autres fruits tels que les fraises, il existe une autre technique. Elle consiste à mélanger 4 parts d’eau pour 1 part de vinaigre et une bonne pincée de sel dans un grand saladier. Ensuite, on y immerge ses fruits et on laisse poser 5 minutes avant de rincer abondamment à l’eau claire.

cerises
Crédits : Goodfreephotos/Manu Camargo

Le mieux reste encore d’avoir recours à la prévention !

La période de fin avril à mi-juin est la plus propice pour les mouches qui voudraient déposer leurs œufs sur les arbres fruitiers. La ponte intervient donc à peu près au même moment que celui où les fruits commencent à se colorer. Étant donné que les parasites peuvent accélérer le pourrissement des fruits et qu’il n’est pas forcément très agréable de traiter les fruits avant de les manger, faire un peu de prévention pour éviter une infestation sur son arbre fruitier est ce qu’il y a de mieux à faire. Tout d’abord, sachez que certaines variétés de cerisiers sont moins à risque d’avoir des larves. C’est notamment le cas du cerisier Summit, Burlat ou Noire de Meched. Par ailleurs, évitez de planter votre arbre vers des chèvrefeuilles et des épines-vinettes, ces plantes odorantes attirant les mouches.

Vous pouvez par ailleurs avoir recours à des pièges contre ces insectes pondeurs, par exemple avec des panneaux jaunes gluants spécifiques aux mouches. Cette solution reste écologique dans la mesure où elle ne nuit pas aux autres insectes utiles pour la biodiversité. Il est également possible d’utiliser des pièges à phéromones (ou hormones sexuelles) qui capturent ces insectes ou les empêchent de se reproduire. Pour un gros cerisier, 3 à 4 pièges suffiront amplement. En attendant d’en acheter en jardinerie pour vous en procurer, vous pouvez utiliser un piège à guêpes maison avec une bouteille en plastique et un liquide sucré et gluant à l’intérieur.

Enfin, pensez à toujours ramasser les fruits véreux au sol, car l’asticot continue à s’y développer. Surtout, mettez-les à la poubelle et non au compost pour ne pas le contaminer.