in

Buzz my pet, l’application qui retrouve vos animaux de compagnie

Crédits : Pezibear / Pixabay

Une application mobile française permet d’alerter la population autour de la zone où vous auriez perdu votre chien ou votre chat. Ceci pourrait être d’une grande aide, surement plus efficace que le traditionnel collage d’affiches.

Une étude du service d’assistance SOS Animaux Perdus stipule que près de 100.000 chiens et chats sont perdus chaque année en France. Ce genre d’événements se produit fréquemment et parfois, certains animaux de compagnie sont retrouvés dans des circonstances plutôt rocambolesques.

Ce fût par exemple le cas de Jacqueline Colas Dufour, habitant la région Centre-Val de Loire, qui a retrouvé début 2015 en pleine forme son labrador retriever noir, et ce après une fugue qui a duré 15 longs mois. La semaine dernière, la Britannique Julie Baggott a pu revoir son chat siamois, malencontreusement enfermé dans un colis de DVD vendus sur le Web. Le chat avait accompli un périple de 8 jours sur une distance de 400 km, partant des Cornouailles (pointe ouest de l’Angleterre) au West Sussex (sud-est du pays).

Lorsque l’on perd son animal de compagnie, les réflexes habituels consistent à effectuer des rondes dans le quartier ou dans la zone où l’on pense avoir égaré son compagnon, interroger les voisins et les passants et inonder le coin d’affiches aux tristes messages, rappelant l’amour que l’on porte à son chien ou à son chat, promettant infinie gratitude et parfois récompense.

Une nouvelle application pour mobile (IOS et Android) propose d’éviter ce genre de désagréments : Buzz My Pet. L’application est basée sur un système de géolocalisation qui permet d’alerter les autres utilisateurs présents dans la zone de perte de l’animal. Ainsi, Buzz My Pet permet a ceux qui auraient retrouvé ou aperçu l’animal d’entrer en contact rapidement avec le propriétaire. De plus, l’application permet de proposer une récompense à la personne qui aura retrouvé et gardé l’animal en question.

Sources : JeanMarcMorandini.com20 MinutesLe Journal du Centre