4 utilisations infiniment rusées des poils de chat ou de chien

utilisations poils de chien ou de chat
Crédits : iStock/Modif : ADGM
5/5 - (2 votes)

Que ce soit pendant leur période de mue ou parce qu’ils ont les poils longs, nos animaux de compagnie ont tendance à perdre des tonnes de poils. Ces monceaux poilus se retrouvent alors un peu partout dans la maison, jonchant les sols, les tapis et moquettes, les coussins et le canapé ainsi que nos vêtements. Un bon brossage peut heureusement permettre de limiter le nombre de poils morts laissés par le chat ou le chien dans votre logement. Mais saviez-vous qu’il est possible de réutiliser ces mêmes poils de manière écologique et créative ? Dans ce cas, découvrez ces idées malignes d’utilisations des poils pour leur donner une seconde vie.

Pour aider la faune sauvage ou encore dans votre décoration, vous verrez que les astuces zéro déchet ne manquent pas pour les recycler au quotidien et alléger les poubelles.

1) Des poils très utiles pour les oiseaux

poils de chien ou de chat animaux de compagnie perdent leurs poils morts pelage
Crédits : iStock

C’est autour de la mi-mars que la saison de reproduction et de nidification des oiseaux commence. Nos amis à plumes doivent alors obligatoirement passer par l’étape de la fabrication d’un nid douillet pour accueillir leurs oisillons. Or, les poils de nos animaux de compagnie peuvent alors se révéler très utiles, car ils apportent un bon confort ainsi qu’une isolation supplémentaire pour protéger les oiseaux du froid et de l’humidité en complément des feuilles, des brindilles et de la mousse. Sachez que les poils de vos chiens comme les poils de vos chats peuvent ici servir, même si ceux des félins sont moins épais et résistants. Cependant, n’utilisez pas leur pelage si leurs poils sont traités avec un antipuces ou anti-tiques chimique. Cela pourrait en effet intoxiquer les oiseaux. Si en revanche vous utilisez des antiparasitaires naturels, il n’y aura aucun souci.

Comment faire ?

Au moment de brosser votre compagnon à quatre pattes, récupérez un maximum de boules de poils. Ensuite, déposez-les dehors, de préférence dans un endroit facilement accessible pour les oiseaux et en hauteur (ils seront ainsi protégés des prédateurs éventuels et de votre matou, prêt pour sa partie de chasse !). Un rebord de fenêtre, un nichoir, une mangeoire, une haie ou des filets suspendus autour des arbres seront parfaits pour recueillir l’excès de poils et permettre aux oiseaux de construire leur nid.

2) Les poils pour éloigner les animaux sauvages indésirables

poils de chien
Crédits : iStock

Si vous avez la chance d’avoir un verger ou un potager, vous avez peut-être reçu la visite de sangliers ou de chevreuils. Et malheureusement, cela peut laisser des traces ! Pour garder ces animaux à distance de votre jardin, vous pouvez toutefois récolter des poils de chien (ceux du vôtre ou d’un proche par exemple) et les disperser au niveau des plantations ainsi que des zones de passage des animaux sauvages. Leur odeur va ainsi agir comme un répulsif naturel très efficace. Vous pouvez en outre utiliser des poils de chien ou des cheveux humains (à demander chez le coiffeur si vous n’en avez pas) à glisser dans les taupinières pour faire fuir les taupes. De quoi protéger vos espaces extérieurs de manière économique et écologique.

3) Utiliser les poils pour rembourrer les coussins et couvertures

poils de chat
Crédits : iStock

Utilisez les poils de vos chers compagnons pour améliorer le rembourrage d’un coussin raplapla. Il suffira de les glisser dans la housse en toute simplicité pour lui faire gagner en densité sans dépenser un euro. Vous pouvez également fabriquer un tout nouveau coussin. Vous pourrez alors décider d’utiliser uniquement les poils pour faire des économies ou d’acheter du rembourrage dans le commerce pour faire un mélange des deux si vous n’avez pas suffisamment de poils à disposition. Dans tous les cas, la fabrication nécessitera l’achat d’une housse spéciale en magasin.

Pour éviter les odeurs désagréables et éliminer les bactéries, assurez-vous cependant de nettoyer les poils avant leur utilisation. Pour ce faire, mettez-les dans une housse fermée par un lacet ou une fermeture éclair. Ensuite, passez le tout en machine à 60°C avec un verre de vinaigre blanc pour désodoriser les restes de pelage collectés. Pour finir, faire sécher le tout à plat en extérieur, de préférence au soleil.

4) Fabriquer de la laine cardée avec des poils d’animaux

poils de chien ou de chat animaux de compagnie perdent leurs poils morts pelage brosse brossage
Crédits : iStock

Créée à partir de fibres animales (plus traditionnellement de la laine de mouton), la laine cardée peut servir à réaliser tout un tas de projets de DIY (une fois lavée comme expliquée plus tôt). Il est d’ailleurs possible de trouver de nombreux tutoriels sur internet pour transformer ces morceaux de toison en laine, puis créer des objets décoratifs et utiles avec. Par exemple, vous pouvez fabriquer un jouet pour votre animal ou des vêtements chauds (écharpe, bonnet, gants, etc.). Certains utilisent aussi ces poils pour créer un objet souvenir (par exemple un coeur ou une peluche en version miniature de lui pour les plus doués) à garder précieusement une fois leur animal adoré décédé. C’est une belle manière de lui rendre hommage et de garder une partie de lui avec soi !

Nous espérons que ces idées de recyclage vous auront aidés à trouver de l’inspiration pour réutiliser intelligemment les poils de vos animaux domestiques.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.