in

Les 8 techniques à connaître pour choisir vos melons et vos pastèques

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Gourmand
Les 8 techniques à connaître pour choisir vos melons et vos pastèques
noté 3.8 - 28 vote[s]

C’est en été que les plus beaux fruits arrivent. Synonymes d’exotisme et de rafraîchissement, c’est la touche douce et sucrée qui nous ravit tout au long de la journée. Parmi les fruits qui séduisent le plus nos papilles et nos yeux grâce à leurs jolies couleurs, les pastèques et les melons arrivent sans doute en tête. 

Néanmoins, ces deux fruits chouchous sont aussi des fruits particulièrement difficiles à choisir. Trop mûrs, ils n’ont pas la bonne texture et ne se gardent pas bien et pas assez, leur goût est moins développé et ils sont plus durs. Voici des astuces pour bien les choisir et qu’ils soient sucrés juste comme il faut.

Bien choisir sa pastèque

1) Cherchez une pastèque d’un vert bien foncé avec une tache jaune.

1
Crédits : Capture vidéo

La tache jaune vous indique que le fruit a bien mûri au soleil, car c’est l’endroit qui a reposé sur le sol.

2) Tapotez

2
Crédits : Capture vidéo

Choisissez la pastèque dont la manière de résonner est plus grave.

3) Choisissez le fruit le plus lourd.

3
Crédits : Capture vidéo

4) Et pour une pastèque déjà tranchée ?

4
Crédits : Capture vidéo

Préférez une pastèque dont la chair est d’un rouge franc et qui semble ferme. Vérifiez aussi la taille des cavités autour des pépins : il ne faut pas qu’elles soient trop grosses et creusées.

Bien choisir son melon

1) Sentez-le

5
Crédits : Capture vidéo / Youtube / Gourmand

Si l’odeur vous semble très forte, c’est sans doute que le melon est trop mûr. Si en revanche le melon ne sent rien, il n’est pas mûr du tout.

2) Surveillez le poids

6
Crédits : Capture vidéo / Youtube / Gourmand

Le melon doit être bien lourd.

3) Titillez son pédoncule

7
Crédits : Capture vidéo / Youtube / Gourmand

Si le pédoncule ne se détache pas et semble bien accroché, c’est signe que le melon n’est pas mûr, passez votre chemin. En revanche, si le pédoncule semble prêt à se décrocher, vous pouvez y aller.

4) Regardez le dessous du melon

Sirène bio
Crédits : Capture vidéo / Youtube / Sirène bio

Si le « nombril » du melon vous semble large, c’est bon signe. Vous pouvez appuyer dessus pour voir si le doigt s’enfonce légèrement, car c’est mou. Si c’est mou, le melon est mûr. Vous pouvez aussi compter les traits : s’il y en a 10 ou plus, c’est que le fruit a eu le temps de bien se développer ! Si vous suivez toutes ces recommandations, vous devriez être en mesure de choisir un melon parfait !

Les vidéos explicatives :


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.