in

Santé : 5 maux que l’on peut soulager avec de la sauge

Crédits : iStock

On peut définitivement dire que l’on a là une plante qui porte bien son nom inspiré du latin “salvare” (sauver). La salvia ou sauge est donc la “plante qui sauve”, une réputation non démentie depuis l’Antiquité. D’ailleurs, un proverbe provençal ne dit-il pas que « qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin » ? Sans aller jusque là, il est vrai que c’est une plante qui n’a pas son pareil pour soulager de nombreux maux. Voici quels sont les bienfaits de la sauge pour la santé et ses utilisations les plus notoires. Découvrez également en fin d’article comment faire de la tisane avec de la sauge fraîche et quels sont les potentiels effets secondaires et précautions d’utilisation.

1) Luttez contre la transpiration avec de la sauge

sueur transpiration hyperhidrose
Crédits : iStock

La transpiration excessive ou hyperhidrose se produit en cas de production excessive de sueur par les glandes sudoripares. Or, cette petite plante possède des vertus antisudorifiques utiles. Pour l’utiliser, vous pouvez notamment prendre des comprimés ou gélules pendant 15 jours. Ensuite, faites une pause d’une semaine avant d’éventuellement continuer. Vous pouvez par ailleurs faire des bains de pieds ou de mains moites avec une infusion de sauge. Cette infusion pourra aussi être appliquée sur les zones transpirantes à l’aide d’une compresse. En outre, vous pouvez la réduire en poudre avec un mortier pour l’appliquer sur vos mains (comme on le ferait avec du talc). Ainsi, cela va limiter leur humidité.

Le petit truc en plus de grand-mère : En parfumerie, la sauge agit comme un fixateur de parfum. Vous pouvez donc en frotter une feuille sur la peau avant de vous parfumer pour une longue tenue.

2) La sauge permet de supprimer les pellicules

pellicules sèches grasses cheveux
Crédits : iStock

Cet antipelliculaire hors pair va non seulement assainir et purifier votre cuir chevelu en douceur, mais aussi apporter beaucoup de brillance aux cheveux. Pour ce faire, préparez une eau de rinçage à utiliser en dernier rinçage après le shampoing et les soins. Après avoir fait infusé 50 g de sauge séchée dans un litre d’eau frémissante pendant dix minutes à un quart d’heure. Puis attendez que cela refroidisse et votre petit soin à utiliser 2 à 3 fois par semaine pendant un mois est prêt !

3) Contre les troubles féminins tels que la ménopause ou encore les règles douloureuses

femme douleurs spm règles
Crédits : iStock

On dit d’elle que c’est une plante œstrogènes-like à cause de sa composition riche en phyto-œstrogènes. En d’autres termes, elle contient des molécules semblables aux hormones féminines. C’est ce qui lui permet notamment d’agir sur un large spectre de maux liés au cycle féminin. Elle a par exemple pour effet de limiter les bouffées de chaleur chez la femme matures ou les douleurs de règles. Cependant, elle va aussi avoir d’autres effets plus profonds sur la fatigue, les sautes d’humeur et la fragilité émotionnelle induites par les hormones dès la puberté. Elle est donc très efficace en cas de syndrome prémenstruel difficile à vivre. Ainsi, vous pouvez la consommer en tisane dès deux jours avant la date présumée des règles douloureuses. Puis en période de menstruations et bouffées de chaleur, buvez 1 à 2 tasses par jour.

4) La sauge contre les maux de gorge

laryngite mal de gorge
Crédits : iStock

Cette plante est une vraie alliée pendant les mois les plus froids de l’année ! En effet, automne comme en hiver, elle nous apporte ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Et en plus, elle peut aussi faire baisser la fièvre. Que ce soit pour apaiser la toux du fumeur ou les maux de gorge, elle permet de calmer les muqueuses irritées grâce à ses vertus antitussives. Pour ce faire, des gargarismes 2 à 3 fois par jour sont tout indiqués (on peut monter jusqu’à 5 maximum). Préparez votre mélange en faisant infuser 10 minutes 1 à 3 g de feuilles séchées dans une tasse d’eau. Sachez que ce gargarisme peut aussi aider à soigner les aphtes !

Bon à savoir : Ses vertus antiseptiques lui permettent aussi de servir en premier secours. Ses feuilles fraîches permettent de désinfecter les plaies et favoriser la cicatrisation. En cas de morsure et de piqûre, elle est également très utile !

5) Cette plante favorise la digestion

sauge
Crédits : PxHere

Ses vertus favorisant la digestion sont nombreuses puisqu’elle est carminative, apéritive et digestive tout en constituant un antispasmodique puissant. En fait, elle va notamment permettre de relâcher les muscles composant le système digestif et favoriser la sécrétion biliaire. Ainsi, elle combat de nombreux maux et désagréments, ballonnements, éructations, crampes d’estomac et spasmes intestinaux et/ou gastriques inclus. Tout cela est notamment lié à sa richesse en flavonoïdes que notre système digestif et notre corps aiment beaucoup. Bref, comme d’autres plantes amies des digestions difficiles, elle est incontournable pour traquer les douleurs intestinales. Afin d’éviter les sensations désagréables liées à des difficultés digestives, prenez simplement une infusion de sauge après le repas !

Comment préparer une tisane de sauge ?

En général, on se contente simplement de faire infuser 1 à 1,5 g de feuilles de sauge séchées dans 200 ml d’eau frémissante. Vous pouvez couvrir et laisser infuser 10 à 15 minutes. Le fait de mettre un couvercle va permettre de garder tous les actifs au sein de la préparation. Suite à cela, on attend que la tisane soit à une température plus agréable avant de la consommer. Bien sûr, vous pouvez y ajouter du miel ou sirop d’agave si vous le souhaitez. Consommez cette infusion 1 à 3 fois par jour pendant 8 à 10 jours maximum. Et surtout, faites toujours une bonne pause avant de recommencer à en boire. Ici, comptez 2 à 3 semaines de pause.

Quelles précautions d’emploi ?

attention
Crédits : The Blue Diamond Gallery/Nick Youngson

Vous l’aurez compris : cette plante aromatique très efficace possède des propriétés médicinales intéressantes. Mais avant de vous en faire un remède et des tisanes, il faut connaître les contre-indications !

Sa composition en phyto-œstrogènes fait que certaines personnes ne devront pas l’utiliser. Bien sûr, elle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, mais elle est aussi déconseillée aux personnes souffrant ou ayant souffert d’un cancer hormonodépendant (sein, etc.). En outre, une trop grande consommation est peu conseillée en cas de problème de cœur. Notez aussi que la sauge officinale contient des composants ayant des propriétés abortives et neurotoxiques. La sauge sclarée est quand à elle moins toxique. Alors, respectez bien les doses conseillées et les pauses préconisées entre deux cures de sauge. En cas de doute ou si vos symptômes persistent, consultez un médecin.

Articles liés :

Comment utiliser la sauge pour une santé d’enfer ?

En 5 petites minutes, préparez ce sirop de sauge spécial ventre plat !

10 astuces tout simplement à tomber pour les herbes fraîches


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.