in

Sable du Sahara : comment nettoyer votre voiture sans la rayer ?

Crédits : iStock
5/5 - (2 votes)

Votre voiture est recouverte d’une fine couverture de poussière ? Ce n’est pas étonnant dans la mesure où sable du Sahara signe son grand retour en France avec un épisode qui promet une fois de plus de laisser votre véhicule dans un sale état. Heureusement, ce sable ne contient pas de sel. Il n’y a donc aucun risque de corrosion à cause du sirocco. Reste qu’on ne peut pas laisser la carrosserie dans cet état. Attention toutefois à ne pas nettoyer votre voiture n’importe comment au risque d’abîmer les vitres ou et de rayer le pare-chocs à cause de cette fine pellicule particulièrement abrasive. Pour ne pas finir chez le carrossier, découvrez comment nettoyer les poussières de sable à la perfection.

L’erreur à éviter avec le sable du Sahara

Si votre voiture a subi une pluie de sable, il faudra éviter à tout prix de frotter les résidus, que ce soit avec la main, un balai-brosse, une éponge ou même un chiffon doux (type chiffon microfibre). En effet, le frottement sur la peinture ou la vitre risque de laisser des micro-rayures assez rapidement. Le sable est en effet abrasif et peut alors agir un peu comme du papier de verre. Par précaution, préférez donc ne pas frotter, d’autant que cela risque de laisser des traces. Pour un résultat très efficace, seul un bon rinçage compte !

sable du sahara voitures véhicules
Crédits : iStock

L’étape du rinçage avant tout nettoyage : une obligation

Que ce soit lors d’un lavage devant chez vous ou à la station de lavage, il faudra procéder à un bon rinçage à grande eau avant tout nettoyage. À elle seule, cette procédure devrait suffire à retirer les trois quarts des particules de poussière, le tout sans rayer la carrosserie. Cette étape est également incontournable pour le parebrise et la lunette arrière. En effet, on peut avoir le réflexe d’actionner les essuie-glace pour retrouver en visibilité, et donc en sécurité. Néanmoins, si vous les faites fonctionner sans même prendre le temps de rincer au préalable, vous êtes assurés d’abîmer les vitres avec les grains de sable ! Alors, ne négligez pas le rinçage.

Une fois que vous aurez tout rincé, vous pourrez passer au nettoyage classique. Pour le parebrise, vous pourrez fignoler le nettoyage avec un lave-glace écolo. Quant aux phares, vous pourrez les faire briller avec du dentifrice déposé sur un chiffon non pelucheux.

Comment procéder à la station de lavage pour retirer le sable du Sahara sans impair ?

Selon l’endroit où vous vivez, vous ne pourrez pas forcément nettoyer votre voiture sans vous rendre dans une station de lavage ou un centre de nettoyage, la législation ne permettant pas toujours les écoulements chez les particuliers (ces derniers pouvant s’infiltrer dans le sol) ou sur la voie publique. Un petit tour en mairie vous informera sur ces éventuelles interdictions.

sable du sahara voiture véhicule
Crédits : iStock

Si vous allez en station de lavage, la chose la plus importante à retirer est en tout cas qu’il faudra bannir l’utilisation des rouleaux. Bien qu’ils soient adaptés au nettoyage des différents types de véhicules, ils risquent en revanche de provoquer des microrayures en contact avec le sable sur la carrosserie. Optez donc plutôt pour un lavage manuel de manière à pouvoir avoir recours au jet à haute pression.

Notez toutefois que si vous devez faire le déplacement et payer pour un lavage, il vaudrait peut-être mieux attendre la fin du passage du sirocco avant de nettoyer une bonne fois pour toutes votre auto. Si le nuage de sable est toujours là, vous aurez en effet fait tous ces efforts pour rien ! Avec tous ces conseils, l’épisode sableux débuté vendredi ne devrait pas laisser de traces sur votre véhicule.