in

Préparation de l’arrivée de bébé : Voici 7 astuces pour dépenser moins !

Crédits : iStock

L’arrivée d’un bébé est souvent synonyme de bonheur, d’excitation, mais aussi un peu de stress ! En effet, on sait que cela chamboule le quotidien et l’on est souvent preneur d’astuces pour se faciliter la vie. Néanmoins, on peut aussi ressentir de l’anxiété vis-à-vis des différentes dépenses que cela va représenter. Eh oui! un bébé peut parfois coûter cher… Comptez en moyenne 490 euros par mois pour un bébé jusqu’à ses trois ans selon une étude Ipsos. Pour autant, il est hors de question de faire des compromis sur ses besoins et son confort. Alors que faire pour réduire et limiter au maximum les dépenses ? Voici quelques astuces pour dépenser moins en vue de l’arrivée de votre bébé.

1) Faites l’impasse sur les achats inutiles pour moins dépenser avant l’arrivée de bébé

biberon bébé boisson
Crédits : Pexels/Sebastian Feistl

Bien sûr, certaines dépenses sont obligatoires comme un bon siège auto. Mais pensant bien faire, on achète parfois tout un tas d’accessoires de puériculture qui nous semblent indispensables sur le moment, notamment pour le premier où l’on nage un peu en eaux troubles. Or, ils ne sont pas toujours utilisés au final et nous encombrent. Heureusement, cette tendance à trop acheter peut se calmer avec l’expérience (la vôtre… et celle des autres !). Alors, informez-vous en amont sur le net ou autour de vous sur ce qui est réellement nécessaire ou pas. Au rayon des achats inutiles pour un bébé, il y a par exemple :

  • Le stérilisateur de biberons qui prend énormément de place et ne sert à rien. On peut le remplacer par un bon nettoyage après chaque utilisation et une stérilisation dans l’eau bouillante
  • le tour de lit : adorable, mais très dangereux
  • les vêtements jolis, mais pas pratiques et inconfortables que bébé ne mettra jamais, car il passera tout son temps en body ou pyjama
  • le chauffe-biberon
  • baby-phone (à moins d’habiter dans un palace, votre petit bout saura se faire entendre)
  • le coussin contre la tête plate dont l’efficacité n’est soutenue par aucune étude sérieuse
  • le tire-lait qui peut être loué en pharmacie et remboursé par la Sécurité sociale

2) Moins dépenser pour l’alimentation de bébé

petits pots maison pour moins dépenser en nourriture pour bébé
Crédits : Flickr/Thedabblist

Avec des dépenses de 70 € par mois en lait infantile et 115 pour les petits pots, la nourriture peut peser sur le budget. Bien sûr, l’allaitement est la solution la plus économique, mais toutes les femmes ne veulent et ne peuvent pas allaiter ! En plus, ce n’est pas une solution éternelle. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à profiter des promotions des magasins du coin et dénicher de bons plans sur le net. Mieux encore, vous pouvez faire vos propres petits pots avec des produits de saison pour limiter les dépenses et les déchets. Ici, la meilleure méthode consiste à cuisiner de grosses quantités et congeler le surplus pour plus tard. Ainsi, même en prenant des fruits et légumes bio, on s’y retrouve très vite. Et en plus, c’est bien meilleur quand c’est préparé avec amour !

3) Niveau couches, on se laisse tenter par le lavable

couches bébé un autre pôle où on aimerait moins dépenser
Crédits : PxHere

Jusqu’à ses 2 ans et demi, votre petit bout portera environ 5000 couches, soit un coût de 1750 € ! Alors, les amateurs de jetables auront plutôt intérêt à acheter de gros lots. Aussi, trouvez les meilleures promotions sur le net en prenant le temps de comparer.

Sinon, reste la solution d’acheter des couches lavables. Par exemple, le kit complet et réutilisable pour vos prochains bambins vous coûtera entre 500 et 900€ (et encore moins d’occasion). Un investissement vite rentabilisé, surtout avec plusieurs bambins ! Ça vide les poubelles et ça fait du bien à la planète ! En outre, les détracteurs pointent souvent la fréquence de lessives à réaliser pour les nettoyer et la perte d’eau engendrée. Néanmoins, en termes d’eau et d’énergie, cela n’arrive pas à la cheville des couches jetables qui engendrent une perte de 120m3 d’eau pour n’en fabriquer qu’une… Et là, on ne parle même pas des produits chimiques désastreux sur le plan écologique et pour la santé de bébé qui sont utilisés !

4) Pour la toilette, on choisit ce qu’il y a de plus simple

Crédits : iStock

Le changement de couche est une chose, mais il faut aussi penser au matériel de toilette. Et en la matière, faire simple et écolo est encore la meilleure manière d’économiser. Par exemple, le simple fait de bannir les lingettes et lotions aux compos étranges est déjà un bon moyen d’économiser. On les remplace très aisément par des lingettes réutilisables que l’on imbibera de liniment fait maison. En plus, on évite tous les ingrédients agressifs (parfums, solvants, etc.) qui irritent sa peau. À cela, on peut ajouter une simple base lavante douce non parfumée pour laver tout son corps, visage inclus. Enfin, pensez au sérum physiologique pour le nez et les yeux, ainsi qu’une huile végétale bio (calendula) ou du karité pour hydrater. Avec ça, vous pourrez aisément faire sa toilette complète sans affoler votre banquier !

5) Pour préparer la chambre de bébé

chambre de bébé rose
Crédits : iStock

Souvent, aménager une chambre de bébé coûte autour de 900 € si ce n’est plus… Or, ils ont souvent des besoins précis et simples : lit, armoire et pourquoi pas une table à langer. Le reste (les extras décoratifs ou d’ameublement) fera plus plaisir à vous-même et à vos visiteurs qu’à lui. Alors, limitez les dépenses inutiles d’autant qu’ils y passent peu de temps (sauf pour dormir) ! Aussi, nous vous conseillons vivement d’opter pour les meubles d’occasion. En effet, ils sont non seulement moins chers et souvent en bon état, mais ils dégagent aussi moins de substances toxiques (COV) que les meubles neufs.

6) Dépenser moins pour les jouets de bébé

vêtements bébé chaussons
Crédits : PxHere

Le problème avec les jouets, c’est que les bébés s’en lassent vite et qu’ils grandissent tout aussi rapidement. Du coup, cela devient aussi vite un petit budget si l’on met les dépenses bout à bout ! Heureusement, là aussi il y a des solutions :

  • Acheter peu, mais bien en privilégiant la qualité à la quantité : vous éviterez ainsi la casse et donc le besoin de racheter. Ici, le bois bat le plastique à plat de couture !
  • Par ailleurs, pensez à l’inscription à la bibliothèque et ludothèque. Cette solution économique permet d’emprunter et rendre sans que l’enfant ait le temps de se lasser.
  • Qui plus est, informez-vous en mairie ou auprès de la PMI de votre commune pour savoir les dates des éventuelles bourses aux jouets. C’est économique et écoresponsable !
  • Enfin, notez que les bébés s’intéressent souvent peu aux jouets. Généralement, les objets du quotidien les attirent plus. Alors, pourquoi acheter un morceau de plastoc qui fait de la musique en sachant que taper sur une casserole l’amusera encore plus ? Et quand il grandit, préparez des activités d’éveil maison !

7) Faites marcher vos réseaux… et les réseaux sociaux

marché seconde main vide-greniers
Crédits : Flickr/Janne Hellsten

“Seconde-main” et “achat de produits d’occasion” sont les maîtres mots des parents voulant dépenser moins pour leur bébé. C’est notamment le cas pour les dépenses liées au vestimentaire qui représente mensuellement une somme d’environ 120 euros. En la matière, tout est permis pour faire de bonnes affaires. Par exemple, en parler avec ses proches permet de se faire prêter ou donner des équipements et affaires pour bébé. Aussi, cela vous permettra d’obtenir de précieux conseils et du soutien. Du reste, faites le tour des vide-greniers et des sites de vente de particulier à particulier pour dénicher de jolies choses. Ainsi, vous trouverez en quelques clics de nouvelles pièces souvent comme neuves ou même qui ont encore l’étiquette ! En effet, de nombreux parents reçoivent tellement de cadeaux de naissance que tout n’est pas toujours utilisé. Enfin, comme pour les jouets, pensez à louer tout ce qui coûte cher ou qui ne vous sera pas souvent ou longtemps utile.

Attention : ne faites pas de compromis sur la sécurité ! Un siège auto de seconde main peut sembler neuf, mais présenter des microdéfauts qui dangereux, voire fatals à votre petit bout en cas de problème.

Source

Articles liés :

Coliques : 7 remèdes naturels géniaux pour soulager bébé

Cette maman a une technique géniale pour aider bébé à faire son rot en quelques secondes

Poussées dentaires : 10 remèdes qui soulagent vraiment


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.