in

8 astuces faciles pour payer les fruits et légumes vraiment moins cher

Crédits : iStock - Modif : ADGM
5/5 - (4 votes)

On entend souvent qu’il faut manger cinq fruits et légumes par jour. Toutefois, les prix ont eu tendance à beaucoup augmenter, notamment avec les conditions météo qui ont été peu favorables, mais aussi l’inflation qui rend l’addition particulièrement salée. Dans un contexte de hausse des prix, mais aussi le reste du temps où les économies sont toujours appréciables quand on a un budget limité, toutes les astuces sont bonnes à prendre pour payer ses fruits et légumes moins cher. Celles que nous vous proposons sont en outre plus honnêtes et légales que celle qui consiste à soulever le sachet au moment de la pesée ! De quoi consommer malin et se faire plaisir avec des produits frais colorés et bons pour la santé toute l’année.

1) Les cultiver dans un coin de jardin

balcon tomates plantes
Crédits : iStock

Pour économiser, installez un carré potager dans votre jardin ou quelques pots et bacs sur votre balcon. Il n’en faudra pas plus pour y faire pousser vos propres denrées et ainsi limiter les allers-retours au supermarché. Et si vous n’avez pas la main verte, pas de panique : ce n’est qu’un mythe… Il n’y a en effet nul besoin d’être un expert pour faire pousser de délicieuses choses. Si vous êtes un jardinier peu rompu à l’exercice du jardinage, il vous suffit d’opter pour des variétés productives et faciles à entretenir pour vous mâcher un peu le travail. Le plus important est de se renseigner un peu sur les gestes d’entretien de base pour chaque plant et vous vous en sortirez à merveille.

2) Consommer strictement des fruits et légumes de saison pour payer moins cher

Lorsque vous consommez des produits hors saison, vous payez plus cher à cause du transport, car ces aliments viennent de très loin. Et en plus, les fruits et légumes locaux et de saison seront non seulement moins chers, mais ils auront aussi qualités gustatives et nutritionnelles bien supérieures à ceux qui ont mûri dans un frigo ou sur un bateau et qui ont poussé à grand renfort de pesticides et autres lumières artificielles dans des serres chauffées. Vos papilles, votre santé comme votre portemonnaie ne s’y tromperont pas : manger de saison, c’est bien meilleur !

3) Privilégier les produits bruts pour faire de grosses économies

payer fruits et légumes moins cher paniers courses
Crédits : iStock

Salades en sachet, pastèque prédécoupée, carottes râpées… Non seulement on ne s’y retrouve pas toujours au niveau du goût et de la conservation, mais en plus, ces produits peuvent être jusqu’à cinq fois plus chers que les fruits et légumes bruts. Alors, certes, on perd un peu de temps à éplucher et découper (notamment quand il s’agit de légumes difficiles à éplucher comme le potimarron ou la courge). Toutefois, ces produits non transformés permettent de faire de vraies économies, le tout en réduisant ses déchets plastiques. En plus, ces produits préparés ont un prix plus élevé au kilo que les produits bruts bio. Alors, ça mérite bien d’aiguiser ses couteaux et faire chauffer l’économe !

4) Aller s’approvisionner ailleurs pour payer ses fruits et légumes moins cher

Les supermarchés se font une marge sur tous les produits. Par ailleurs, plus le circuit est court, plus les coûts de transport, de stockage et de distribution sont réduits. Aussi, pour des prix défiant toute concurrence, il ne faut pas hésiter à aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ! En effet, les prix sont souvent beaucoup plus intéressants dans les sources d’approvisionnement alternatives telles que les ruches, les magasins de production ou les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) de votre région. Vous pouvez aussi vous rendre au marché pour acheter ce qu’il vous faut auprès du maraîcher. Si vous y faites un tour en fin de marché, vous ferez de bonnes affaires auprès des marchands qui voudront écouler leur stock.