in

Mythes beauté : 7 idées reçues qu’il faut oublier à tout jamais

Crédits : iStock
Mythes beauté : 7 idées reçues qu’il faut oublier à tout jamais
noté 4.7 - 3 votes

Les idées reçues complètement fausses ont la dent dure. Il faut dire qu’il suffit d’une personne qui raconte et une autre qui colporte sans jamais vérifier une information pour que celle-ci prenne de l’ampleur. Finalement, vu que beaucoup de gens le croient, cela peut donner l’impression que ces croyances sont vraies… alors que pas du tout ! On fait le point sur quelques mythes sans fondement que vous pouvez définitivement oublier.

1) Un cheveu blanc arraché, deux qui repoussent

Pour les cheveux blancs, seule la génétique est à accuser. Un cheveu blanc est là parce qu’il devait inévitablement s’y trouver et c’est tout. Le bulbe ne peut contenir qu’un seul cheveu et il n’en accueillera jamais plus. Le fait d’arracher un cheveu ne fait pas non plus apparaître des bulbes par miracle non plus ! Par contre, il n’est quand même pas conseillé d’arracher les cheveux blancs, car ils peuvent ensuite repousser plus épais et plus droits.

2) Au bout d’un moment, la peau ou les cheveux s’adaptent aux produits, d’où l’importance de changer régulièrement.

Le corps s’habitue aux antibiotiques, mais pour ce qui est des cosmétiques, rien n’est moins sûr. Si un produit fonctionnait à merveille sur vous et ne semble plus avoir d’effet plus tard, c’est sans doute parce que le produit remplit sa fonction en apportant un équilibre et ne peut rien faire de plus pour vous ! Alors si le produit vous convient, gardez-le. Sur le plan capillaire, il y a aussi une autre explication : il est possible que les cheveux aient accumulé un excédent de produit au fil des utilisations et cela les rend moins jolis. Il est temps de faire un soin détoxifiant pour le cuir chevelu.

3) Il faut couper ses cheveux pour qu’ils poussent plus vite.

Pour ce qui est de la pousse des cheveux, tout est affaire de cycles déterminés uniquement par le corps et votre état de santé global. Le fait de couper les cheveux ne sert ni plus ni moins à donner un aspect plus sain aux cheveux en retirant ce qui est abîmé et en égalisant les pointes, mais cela ne changera rien à la vitesse de pousse.

4) Il ne faut jamais raser : ça repousse plus foncé et plus épais !

Le rasage est une solution de dépannage qui permet de se débarrasser rapidement et facilement des poils, mais il a mauvaise presse. En fait, la repousse est bel et bien rapide, mais cela n’affecte pas la couleur et l’épaisseur du poil. On ne voit pas bien comment le poil pourrait changer de couleur à volonté à cause des lames du rasoir ! C’est une impression liée au fait que l’on coupe la partie fine du poil au lieu de l’arracher comme avec la cire au sucre. Du coup, on laisse la base épaisse qui va repousser toute droite sur le coup et piquer, mais qui finira par reprendre son aspect normal après avoir repoussé.

5) On peut réparer les pointes

Les gens du marketing sont bien mignons avec leurs produits qui promettent de réparer les fourches avec quelques chiffres et schémas pseudo-scientifiques à l’arrière du produit pour témoigner de son efficacité et inspirer confiance sur leur produit vendu comme “une technologie novatrice”. Mais franchement, à part avec de la super glue extra forte, on ne voit pas par quelle magie il est possible de réparer de la kératine morte fourchue (seule la base, le cuir chevelu, est vivante) ! Quand c’est fourchu, il n’y a rien d’autre à faire que de couper. Tout est affaire de prévention en faisant des soins réparateurs et protecteurs en amont pour éviter la casse. Pour cela, évitez les soins siliconés qui ne réparent rien et ne font que donner un aspect esthétique. Optez pour de vrais actifs et des soins naturels maison.

6) On peut ouvrir et fermer les pores à volonté avec du froid et du chaud

Ahh… si c’était aussi simple ! Ce serait merveilleux de pouvoir resserrer les pores avec du froid… Malheureusement, ils ne possèdent pas de muscles et ne peuvent donc pas agir comme des valves qui s’ouvrent et se ferment quand on le souhaite. Lorsque l’on parle d’ouvrir les pores grâce à la chaleur, c’est soit par méconnaissance totale des processus, soit pour simplifier et vulgariser, car cela a seulement pour effet d’aider à assouplir les bouchons de sébum dans les pores pour plus facilement déloger les impuretés. Vous pouvez donc continuer vos bains de vapeur avant de faire des traitements de fond pour déboucher les pores, mais inutile d’agresser votre peau avec des températures extrêmes.

7) L’eau dans le mascara et le dissolvant dans le vernis pour les faire durer

Le mascara a une petite durée de vie, car il va sur une zone sensible et ne peut donc pas être gardé indéfiniment ! S’il sèche trop vite, vous pouvez allonger sa durée de vie, mais par pitié, n’y ajoutez jamais d’eau qui y glissera au passage des bactéries et risquera de vous donner des conjonctivites et des yeux gonflés. Et pour le vernis, y mettre du dissolvant n’aura pour effet que de ruiner la formule et vos ongles. Préférez les produits diluants qui sont là pour ça.

Source : 100 % Féminin

Articles liés :

6 adages de grand-mère décortiqués : alors vrai ou faux ?

Anti-transpirants : 5 mythes erronés auxquels il faut arrêter de croire

8 idées reçues pas très malignes sur la crème solaire et le soleil