Jardin : 5 utilisations des épluchures contre les nuisibles

épluchures au jardin contre les nuisibles ou pour fertiliser le sol
Crédits : iStock/Modif : ADGM
5/5 - (5 votes)

Vous ne consommez pas la peau de vos fruits et légumes ? Au lieu de les mettre à la poubelle, pourquoi ne pas mettre ces pelures à contribution au jardin pour alléger vos poubelles et moins participer aux millions de tonnes de nourriture jetée chaque année en France ? Fourmis, pucerons, limaces… Ces épluchures peuvent notamment aider les jardiniers à combattre de nombreux insectes nuisibles et parasites ravageurs du jardin et le potager. Cela permet ainsi de faire des économies tout en limitant l’utilisation d’insecticides à base de produits chimiques qui menacent la biodiversité. Et surtout, ce geste malin n’a pas pour effet que de remplacer les pesticides puisqu’il permet aussi généralement de nourrir les plantes. Découvrez donc ces astuces pour recycler ces déchets alimentaires qui vont vous rendre bien des services au quotidien !

Retrouvez aussi nos astuces de recyclage dédiées aux pelures d’oignon ici.

1) Recycler les pelures de banane dans son jardin

peau de banane utilisations jardin
Crédits : PeakPx

Les peaux de bananes peuvent être utilisées de plusieurs manières au jardin. Cependant, ce qui nous intéresse ici est leur utilisation en guise de répulsif. En effet, les lanières de bananes peuvent permettre de repousser les pucerons qui s’attaquent à vos plantes, et notamment vos chers rosiers. Pour ce faire, on peut procéder de plusieurs manières. Un jardinier peu patient peut par exemple tout simplement décider de les couper en petits morceaux à enterrer ensuite dans la terre au pied des plantes. Sinon, il est également possible de plonger vos peaux de bananes dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Laissez ensuite le tout refroidir avant d’en pulvériser sur les plantes infestées. (Ps : cette eau vitaminée peut aussi servir à arroser les plantes fatiguées afin de leur donner un coup de boost !)

2) Réutiliser épluchures de concombre contre certains nuisibles

concombre ail
Crédits : iStock

L’odeur du concombre vous déplaît ? Vous n’êtes pas le seul ! En effet, cela vous fait un gros point commun avec les gastéropodes. Pour faire fuir les escargots et les limaces qui font des dégâts dans vos plants de salade, voici ce qu’il faut faire. Tout d’abord, munissez-vous de carrés d’aluminium. Ensuite, déposez vos peaux de concombre dessus. Cela va occasionner une réaction chimique très odorante qui insupporte ces mollusques indésirables. Il n’y a plus qu’à poser le tout dans des zones stratégiques. Grâce à cette association étonnante, ces petits visiteurs iront baver ailleurs !

3) Les épluchures d’ail pour faire fuir la plupart des insectes nuisibles

peaux épluchures d'ail
Crédits : Flickr/Quinn Dombrowski

Les odeurs fortes et aromatiques de céleri, basilic, ricin ou encore pélargonium ont tendance à faire fuir les insectes et agissent ainsi comme de véritables plantes répulsives contre la plupart des indésirables, et notamment les fourmis. L’ail n’est pas en reste ! D’ailleurs, on l’utilise très souvent avec sa peau pour réaliser un purin anti-pucerons. Il est également possible de se faciliter la vie en déposant des coupelles de peaux d’ail non loin des plantations à protéger. À la maison ou au jardin, ces pots-pourris improvisés feront toute la différence.

4) Les écorces de citron pour un jardin plus tranquille

écorce de citron zeste épluchures
Crédits : iStock

Les fourmis redoutent particulièrement l’odeur du citron. Ainsi, un jardinier malin peut tout à fait décider de déposer des écorces d’agrumes au sein de son jardin de manière à former une barrière naturelle (un peu comme les coquilles d’œufs émiettées qui empêchent les limaces de passer). Il suffira d’en déposer des lanières sur leur itinéraire pour bloquer le passage. Il est également possible de suspendre des épluchures citronnées pour repousser les nuisibles, et notamment les insectes volants indésirables qui vous gênent lors de vos travaux de jardinage ou qui abîment vos plantes.

5) Les pelures de pommes de terre, un piège hors pair

Toutes les peaux ne servent pas de répulsifs. En effet, on peut en utiliser certaines pour attirer des insectes et les éliminer (ou déplacer sur une autre parcelle) plus facilement. C’est le cas notamment avec les doryphores que l’on peut attirer avec une coupelle remplie d’épluchures de pommes de terre déposée à ras du sol. Une fois ces bestioles ravageuses dans la coupelle, il ne reste plus qu’à les retirer mécaniquement. Cela fait partie des astuces incontournables pour se débarrasser de ce coléoptère.

D’autres astuces faciles avec les épluchures au jardin

Vous l’aurez compris avec cet article : les astuces ne manquent pas pour donner une seconde vie aux pelures de fruits et légumes dans vos espaces verts. Outre la lutte anti-nuisibles, on peut aussi se servir des peaux pour enrichir son compost. Par ailleurs, les peaux germées de nos carottes, patates ou topinambours tout comme l’ail germé, la racine d’oignon ou les trognons de salade frisée sont autant de déchets alimentaires qui pourront trouver une nouvelle utilité plantés en pleine terre pour donner vie à de nouvelles denrées prêtes à consommer. Bon recyclage à tous !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.