in

Huile de souchet : comment utiliser l’ennemie jurée des poils ?

Crédits : Wikimedia Commons/Marco Schmidt
Huile de souchet : comment utiliser l’ennemie jurée des poils ?
noté 3.9 - 12 vote[s]

L’huile de souchet est une huile très méconnue. Néanmoins, ceux qui en ont entendu parler savent sûrement que c’est la meilleure alliée anti-repousse du poil ! Par contre, rares sont ceux qui savent qu’elle a d’autres qualités qui valent le détour. De l’Égypte antique au Maghreb en passant par le bassin méditerranéen sans oublier ses escales en Orient, cette noix tigrée a fait de nombreux adeptes. Depuis 4000 ans, ce tubercule étonne et méritait donc bien son petit article pour le mettre à l’honneur. Alors, si vous ne connaissez pas cette huile très pénétrante au doux parfum de noix, laissez-nous vous conter ses louanges.

1) L’huile de souchet, une alliée anti-repousse du poil indéniable

Crédits : Pexels/RawPixel

Après une épilation à la cire, à la pince ou à l’épilateur, on attend avec défaitisme leur retour rapide. Néanmoins, l’huile de souchet ralentit efficacement leur retour tout en laissant la peau douce et apaisée ! Grâce à elle, les boutons, rougeurs et poils incarnés sont également moins présents. Pour ce faire, on peut la masser jusqu’à pénétration 24 h avant l’épilation pour préparer les zones poilues. Ensuite, on l’applique quotidiennement le soir pour réduire la pousse et la quantité de poils. Si besoin, on y ajoute deux gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée une fois par semaine pour booster ses effets. Du reste, on peut l’ajouter à son déodorant maison pour éviter la repousse sous les aisselles.

Bien sûr, les effets seront moins probants sur une peau rasée et différeront selon la nature du poil de chacun. Néanmoins, notez que cette huile permettra quand même de calmer le feu du rasoir. De fait, elle pourra aussi être utilisée sur la barbe de ces messieurs ! Elle agit ainsi tant sur le confort que l’apaisement de la peau épilée.

2) L’huile de souchet sur le visage, notamment pour les peaux matures

huile visage
Crédits : iStock

Très douée pour adoucir, embellir et assouplir la peau du corps, elle en fait de même sur le visage. En plus, sa vitamine E et ses acides gras insaturés apportent un effet nourrissant, antioxydant et réparateur. Aussi, ces nutriments permettent de favoriser l’élasticité de la peau et de contrer le vieillissement prématuré. De plus, elle prévient la déshydratation efficacement, ce qui en fait un bon ingrédient dans les soins pour les lèvres. Pour ne rien gâcher, toute la famille peut l’utiliser… même les enfants et les femmes enceintes ! On la préférera sur les peaux sèches et matures là où les peaux grasses l’éviteront. Que ce soit avec quelques gouttes au quotidien ou chaque semaine en masque à laisser poser 15 minutes après un massage, le visage l’adore.

3) L’huile de souchet sur les cheveux

huile soin pour les cheveux
Capture YouTube de la chaîne Kayley Melissa

Vu son effet sur les poils, on pourrait la croire déconseillée sur les cheveux. Pourtant, tant qu’on ne les épile pas, le problème ne se pose pas ! En fait, c’est une huile adaptogène très appréciée de toutes les chevelures. En effet, les cheveux bouclés l’aiment particulièrement, car cela donne du ressort aux boucles. Au contraire, les cheveux lisses s’en trouveront encore plus lisses sans avoir besoin d’utiliser le lisseur ! Très nourrissante, elle fera globalement le bonheur des cheveux secs et cassants dont la fibre est abîmée et apportera beaucoup de brillance et douceur. Par contre, évitez d’en mettre sur le cuir chevelu pour ne pas l’alourdir.

Un bain d’huile mensuel avec 1 à 2 cuillères à soupe pourra être réalisé avant de faire un bon shampoing le lendemain après une nuit de pose. Ici, pensez au foulard ou bonnet pour ne pas en mettre sur l’oreiller. Sinon, reste la possibilité d’en mélanger 1 à 2 c.à.s à 1 jaune d’œuf. Puis faites poser ce masque minimum 1 h avant de shampouiner.

4) Et enfin, ses utilisations en cuisine !

souchet
Crédits : Pixabay/Antociano

Le souchet est comestible. En Afrique, on l’utilise d’ailleurs un peu comme une pomme de terre et les Espagnols en font un lait végétal (« la horchata de chufa »). On peut donc cuisiner cette huile apporte des acides gras essentiels, du phosphore et du fer. Malheureusement, on peut moins l’utiliser trop chauffée, car elle peut alors devenir toxique à certaines températures. Cependant, son petit goût sucré qui rappelle l’amande est un bonheur en assaisonnement de salade ou dans le houmous. Dans les crackers, on peut l’utiliser pour remplacer le beurre. Enfin, sa farine fera le bonheur des intolérants au gluten ou au lactose. Fiez-vous aux recettes que vous trouverez !

Source

Articles liés :

Poils : Les 8 meilleures astuces naturelles anti-repousse

La crème épilatoire naturelle pour retirer les poils du visage

La recette pour décolorer ses poils au naturel


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.