in

Gluten : les 8 aliments insoupçonnés qui en contiennent

Crédits : iStock
Gluten : les 8 aliments insoupçonnés qui en contiennent
noté 5 - 1 vote

Ce n’est pas qu’une lubie banalisée par la tendance des régimes et aliments sans gluten ! En effet, ceux qui le font par mode se lassent vite de ce régime contraignant et parfois cher, alors que ceux qui n’ont pas le choix le continuent pour leur qualité de vie. L’intolérance et la sensibilité s’accompagnent des symptômes digestifs (inconfort digestif, douleurs, diarrhée chronique, gaz, etc.) ou non digestifs (fatigue, anémie, aphtes, migraines, ostéoporose, etc.) parfois très handicapants. La maladie cœliaque, l’allergie et la sensibilité à cette protéine peuvent donc avoir des conséquences lourdes pour la santé, surtout sur le long terme. En plus, cette sensibilité se fait toujours plus présente, notamment à cause de nos modes de production qui transforment les produits génétiquement.

Néanmoins, il est très dur de le supprimer de son alimentation contrairement à ce qu’on pense. En fait, de nombreux produits étonnants en contiennent sans qu’on le sache forcément, car c’est un adjuvant commun. Du coup, on mange autant de gluten qu’il y a 50 ans alors qu’on ne mange plus autant de pain ! Voici quelques aliments insoupçonnés qui en contiennent.

1) Du gluten dans… la sauce soja ?!

makis sauce soja
Crédits : PxHere

Les amateurs de cuisine japonaise auront le cœur lourd en apprenant que certains de leurs produits préférés en contiennent. Par exemple, la sauce soja peut parfois contenir du blé et/ou de l’orge. Heureusement, certaines marques en proposent sans gluten… Ouf, les sushis sont sauvés ! Par contre, oubliez le fameux wasabi qui contient généralement du blé.

2) Les sauces et vinaigrettes du magasin

sauce-salade-épinards-feta
Crédits : Pixnio/PPD

On ajoute souvent de la farine de blé aux produits liquides pour en améliorer la texture. En fait, elle permet de lier et épaissir sans dénaturer le goût des autres ingrédients. L’aspect crémeux des produits, c’est grâce à elle ! Ainsi, méfiez-vous des vinaigrettes toutes faites, des fonds de viandes ou des béchamels si vous êtes intolérant au gluten. Ici, le fait maison sera votre meilleure solution.

3) Le chocolat, les glaces et les confiseries industrielles

sucreries gourmandises bonbons
Crédits : Pixabay/Rawpixel

Certaines marques de chocolat et de gourmandises vont vous donner envie de regarder les ingrédients à la loupe ! Malheureusement, il n’est pas rare de retrouver de la farine de blé dans les pépites et tablettes de chocolat ainsi que les bonbons. Quant aux glaces industrielles, ce sont souvent des repères en malt de blé. Avant d’acheter, pensez donc à bien vérifier la boîte pour éviter les ingrédients qui en contiennent.

4) Les chips

chips
Crédits : Didgeman / Pixabay

Décidément, nos snacks favoris pour les fringales sont aussi les pires pour les intolérants et sensibles ! Pourtant, ce n’est pas les chips en elles-mêmes qui posent problème, mais bien leurs assaisonnements. Ainsi, il faudra toujours prendre le temps de lire les étiquettes. Sinon, faites un deux en un en utilisant vos épluchures de légumes pour faire vous-même des chips délicieuses tout en réduisant vos déchets.

5) La charcuterie

saucisson charcuterie
Crédits : Pixabay/MagicFairy

Avec la charcuterie, c’est un peu quitte ou double… En effet, il contient de l’amidon et peut donc contenir ou non la protéine. Heureusement, les industriels doivent mentionner clairement les amidons à base de gluten sur leurs produits. Alors, si vous voyez la mention “amidon” ou “amidon modifié” sans rien de plus, c’est bon ! Et si vous aimez accompagner la charcuterie de cornichons, sachez qu’ils sont souvent macérés dans du vinaigre de malt qui vient de l’orge. Pensez à vérifier le type de vinaigre utilisé avant de croquer dedans !

6) La viande transformée

saucisses
Crédits : Pixnio/Congerdesign

Pour ce qui est de la viande (ou même le poisson), on peut voir les choses comme pour tous les aliments : plus c’est naturel (et donc moins c’est transformé), moins il y aura du gluten à l’intérieur. Le problème des viandes, poissons et plats prêts industriels, c’est qu’ils utilisent souvent des adjuvants discutables pour améliorer la tenue de la viande. Du coup, on retrouve du gluten aussi bien dans les jambons, saucisses, chorizos, pâtés et boudins que dans le surimi !

7) Les soupes et bouillons industriels

soupe et croûtons
Crédits : Pixabay/Ivabalk

Bien sûr, les soupes en brique ou bouteille n’échappent pas à l’ajout de farine de blé pour épaissir. Mais on peut aussi retrouver des traces de gluten dans les concentrés de bouillon en poudre ou en cubes et la soupe miso qui est à base d’orge. Par ailleurs, les cubes de bouillon sont souvent contaminés par de nombreux allergènes, dont le gluten. Ainsi, on scrutera les étiquettes avec soin ou on optera pour le fait maison ! D’ailleurs, il est par exemple très facile de préparer des cubes de bouillon quand on a la bonne recette. Enfin, pour les allergiques qui peuvent avoir des réactions sévères même avec des quantités infimes de gluten, attention aux préparations d’épices comme le curry en poudre. Elles contiennent des quantités négligeables pour tout à chacun que vous pourriez néanmoins ne pas supporter !

8) La bière

bières trinquer bouteilles
Crédits : Free-Photos / Pixabay

Vu qu’elle est préparée à base d’orge, sa présence dans cette liste n’est pas vraiment une surprise. Heureusement, certaines bières seront mieux tolérées en fonction du mode de brassage. Généralement, plus elles sont blondes, moins elles poseront de problèmes ! Mais si vous êtes un malade cœliaque diagnostiqué, nous vous conseillons de vous tenir à l’écart de cette boisson. Vous pourriez mal tolérer même de petites quantités et le jeu n’en vaut alors pas la chandelle…

Source

Articles liés :

Comment remplacer le gluten dans son alimentation ?

La liste des 7 aliments qui donnent des boutons à limiter

Aphtes : 7 types d’aliments à ne pas consommer