in

4 gestes à adopter pour une bonne hygiène intime

Crédits : iStock

Plusieurs études ont démontré qu’il était important de changer ses sous-vêtements chaque jour afin d’éviter toute infection. Les parties intimes sont en effet une zone humide où les bactéries peuvent se développer très rapidement. Il est donc vivement conseillé d’en prendre soin et de penser à changer de sous-vêtements voire même de tee-shirt (principalement si celui-ci est moulant) chaque jour afin d’éviter tout désagrément. Néanmoins, ce n’est pas la seule bonne habitude à adopter ! Pour vous guider, découvrez quelques bons gestes à adopter pour une bonne hygiène intime. 

1/ Lavez vos parties génitales de manière superficielle une à deux fois par jour

Vous avez peut-être déjà entendu parler du fait que le vagin est capable de s’auto-nettoyer. Néanmoins, il est important d’entretenir cette propreté en faisant un nettoyage sommaire. Pour la toilette intime de vos muqueuses, oubliez donc les douches vaginales et autres récurages violents. La douche vaginale est en effet source de sécheresse vaginale, déséquilibre de la flore intime, irritation vulvaire, inconfort, prolifération bactérienne et mauvaise odeur des sécrétions vaginales.

Crédits : tookapic / Pixabay

2/ Évitez les savons et nettoyants parfumés agressifs

En effet, cela peut perturber l’écosystème vaginal et affaiblir les bonnes bactéries qui favorisent une bonne hygiène intime. Cela laisserait libre champ aux bactéries pathogènes, ce qui peut causer des infections urinaires comme la cystite. Pour éviter ces désagréments, attention aussi aux serviettes hygiéniques, protège-slips et tampons bourrés de produits chimiques agressifs. Vos produits d’hygiène pour la zone intime doivent être adaptés et sans parfum !

3/ Lavez vos sous-vêtements, à la main de préférence.

Cela permet de ne pas les abîmer et de pouvoir bien insister sur les zones à nettoyer. Et surtout, privilégiez les sous-vêtements en coton.

Crédits : iStock

4/ Ne pas oublier de nettoyer la zone anale

Pour se nettoyer et s’essuyer, il faut toujours commencer vers l’avant (le vagin) pour ensuite aller vers l’arrière (anus). Enfin, il faut toujours uriner après ses rapports sexuels pour éviter la prolifération de bactéries

En complément, pensez aux probiotiques à base de lactobacilles pour préserver l’équilibre de la flore vaginale.

Si vous n’êtes pas convaincue voici ce qui arrive si vous ne changez pas vos sous-vêtements chaque jour et que vous ne prenez pas soin de vos parties intimes :

  • Des démangeaisons excessives et brûlures désagréables.
  • Des éruptions et irritations de la peau.
  • De mauvaises odeurs désagréables, fortes et gênantes.
  • Des infections vaginales (repérables grâce à une sensation de brûlure en urinant).