in

Fraises : 8 choses à faire si vous en faites pousser chez vous

Crédits : Pixabay/Snappetysima
Fraises : 8 choses à faire si vous en faites pousser chez vous
noté 4.2 - 9 votes

Les fraises sont très appréciées et l’on a tous une manière préférée de les consommer ou de les cuisiner : dans les pâtisseries, avec de la chantilly ou du sucre et même seules pour profiter de leur douce acidité ! Et les plus grands fans qui possèdent un jardin ont trouvé LE bon filon : en planter chez eux. Pour réussir à bien les cultiver en quantité, nous avons quelques secrets à vous livrer. Vous allez vous ré-ga-ler !

1) Choisissez bien le nombre de pieds

Tout dépend de votre usage ! Si vous ne souhaitez pas en faire une énorme consommation et en picorer par-ci par-là, une dizaine de pieds vous suffira. Si en plus de cela vous voulez faire des confitures ou des tartes, visez plutôt une trentaine de pieds. Par ailleurs, prévoyez de l’espace pour accueillir tout ça : 30 à 40 cm entre chaque plant et 60 à 90 cm entre chaque rang. Cela peut sembler énorme, mais vous aurez ainsi assurément de belles fraises et un bon rendement.

2) Choisissez la bonne variété

Il faut y prêter attention, car cela joue notamment sur les périodes de production ! On retrouve de nombreuses variétés séparées en deux catégories : les remontants et les non-remontants. Les non-remontants produisent sur une période courte (environ 4 semaines) en été et conviennent donc pour les vacances. Les remontants produisent pendant des années et sur des périodes plus longues s’étendant jusqu’à l’automne… ils sont donc plus sollicités.

Question goût, la fraise des bois est très appréciée, d’autant qu’elle est vivace, remontante et facile à cultiver. Les variétés anciennes (la capron royal, la vicomtesse héricard de thury, la louis -gauthier ou encore la madame moutot) sont aussi très appréciées pour leur goût. Du côté des actuelles, on retrouve la ciflorette, la cirafine, la reine des vallées ou la mara des bois

3) Trouvez le bon emplacement

En général, on conseille de trouver un endroit ensoleillé et chaud pour obtenir des fraises plus sucrées. Un endroit mi-ombragé pourra aussi convenir, mais vous offrira un peu moins de rendement.

4) On ne plante pas n’importe comment

Il faudra bien travailler la terre avant de commencer à planter pour que les racines puissent respirer et l’enrichir avec du fumier décomposé ou en granulés à l’automne, avant de planter. Par ailleurs (et c’est très important), les plants se développent dès le collet qui se trouve juste au-dessus des racines. Ce dernier ne doit jamais être enterré et au contraire être bien dégagé au moment du repiquage ou même juste de l’achat des plants. Enfin, les fraises aiment les sols riches et pas trop acides (le pH idéal étant entre 5,5 et 6,5). Si votre sol est trop acide, rectifiez avec un peu de chaux.