in

Four : comment faire des économies d’énergie (et d’argent) en 8 astuces

Crédits : iStock - Modif par ADGM
5/5 - (2 votes)

Que ce soit pour faire cuire un bon petit plat réconfortant ou encore faire dorer de douces pâtisseries pour le goûter, le four constitue l’un des appareils électroménagers les plus plébiscités dans les cuisines françaises. Toutefois, avec une consommation de 1000 kWh par an en moyenne par foyer (soit environ 30 €), c’est également l’un des équipements qui consomme le plus d’énergie, occasionnant donc des factures plus élevées. Et vu les prix de l’électricité et du gaz en constante augmentation, mieux vaut prendre les devants et ne pas considérer ces dépenses comme étant négligeables. En plus, il suffit parfois de prendre de vraies bonnes habitudes pour économiser très facilement et simplement. Voici les astuces et réflexes à adopter pour faire des économies d’énergie avec votre four.

1) Commencez par bien choisir votre appareil

Si votre appareil très gourmand en énergie se fait vieillissant ou que vous avez besoin d’en acheter un nouveau, il est peut-être temps d’investir dans un nouveau four, et pas n’importe lequel si vous souhaitez faire des économies sur le plus long terme ! La première chose à vérifier est sa consommation énergétique. En effet, un appareil classé A++ ou A au minimum vous offrira une meilleure rentabilité qu’un four moins bien classé. Cette mention garantira consommation de moins de 0,800 kWh contre 1 kWh pour les fours les plus énergivores.

Du reste, mieux vaut se détourner des fours à chaleur traditionnelle au profit d’un four à chaleur tournante. L’avantage de ce dernier est qu’il permet une chauffe plus uniforme et moins longue. Enfin, sachez que le four à gaz est en moyenne deux fois plus économe en énergie que le four électrique.

2) Éteignez le four un peu avant la fin de la cuisson pour faire des économies

four
Crédits : Pimasuro / Pixabay

En fin de cuisson, le four reste très chaud pendant un bon moment, même lorsqu’il est éteint. Alors, n’hésitez pas à l’éteindre et laisser la porte fermée pendant les dernières minutes de cuisson. Votre plat finira de cuire tranquillement et vous ferez ainsi des économies d’énergie.

3) Ne cédez pas à la tentation d’ouvrir le four trop souvent

Avec les bonnes odeurs qui s’en dégagent et l’impatience qui monte sous l’impulsion de la faim ou de la gourmandise, on ne cesse d’ouvrir la porte du four, prêt à dégainer sa manique pour sortir le plat et le dévorer ! Le problème, c’est qu’à trop ouvrir la porte, on encourage la déperdition de chaleur. De ce fait, le four consomme plus, car il doit chauffer pour remettre la cuve à la bonne température. Préférez limiter les ouvertures, notamment en suivant bien les instructions de votre recette et en vous fiant au visuel entraperçu grâce à la vitre.

4) N’utilisez pas le four pour rien afin de faire des économies

Le four est beaucoup plus énergivore que d’autres moyens de cuisson. Aussi, mieux vaut éviter de l’utiliser systématiquement, et notamment s’il y a des plats pour lesquels vous pouvez vous en dispenser. Il existe de nombreuses recettes sans four, même pour la préparation de pâtisseries ou de desserts. Et pour réchauffer le plat de la veille, peut-être le micro-ondes ou la casserole constituent-ils des options tout à fait réalisables ?