in

Lavage des draps : 7 erreurs à ne plus jamais faire

Crédits : iStock

Presque machinalement, nous glissons le linge dans le lave-linge et nous le mettons en route… commettant au passage quelques impairs ! Pourtant, les choses ne sont pas si simples, notamment en ce qui concerne l’entretien de la literie. Choix du cycle de lavage, température de lavage, choix de détergent, etc. De nombreux paramètres entrent en compte et font la différence entre un linge blanc ou coloré bien lavé et un linge qui sent mauvais, toujours taché et très plissé après le séchage. Voici quelques erreurs courantes lors du lavage en machine des draps à éviter à l’avenir pour garder vos parures de lit encore plus longtemps.

Et pour du linge de maison impeccable, retrouvez aussi sur le site tous nos conseils pour laver sa couette, ses oreillers, ses rideaux ou encore ses serviettes à la perfection.

1) Les lavages trop peu fréquents

désinfecter linge
Crédits : iStock

Au fil des jours, nos draps amassent de la poussière, des peaux mortes, de la transpiration (et autres fluides corporels), des produits de soin et des germes, nombre d’éléments dont les acariens se nourrissent et qui favorisent le développement des germes et champignons. Ces résidus peuvent aussi favoriser les boutons d’acné, les pores de la peau se trouvant obstrués. Une étude avait même mis en avant le fait que nous perdons toutes les nuits environ 15 millions de cellules de la peau et qu’un drap sale abrite 39 fois plus de bactéries que la gamelle d’un animal et des milliers de fois plus que la lunette des toilettes. Et cela vaut même si vous vous douchez le soir !

Idéalement, il faudrait laver les draps au moins une fois tous les 10 jours que l’on peut étirer à deux semaines au maximum. En été, mieux vaut tabler sur un lavage par semaine, ainsi que dans d’autres cas :
-Si vos animaux dorment avec vous ou que vous fumez dans la chambre
-En cas de fortes sueurs nocturnes ou de maladie et convalescence
-Si vous avez des allergies, notamment une allergie aux acariens
-Si vous dormez nu
-Dans le cas où vous travaillez dans le secteur de la restauration

2) Porter les draps contre soi quand on les change

panier linge
Crédits : iStock

Le fait de séparer le propre du sale est une règle d’hygiène de base, et cela vaut aussi pour le linge de lit. Au moment de changer les draps, il faut éviter de les agiter, ce qui dissémine des bactéries et poussières partout dans la pièce. En outre, il est déconseillé de tenir les draps contre soi pour les porter jusqu’à la machine. Rappelez-vous que vous tenez vos draps sales et humides contre vos vêtements propres ! Préférez les retirer et les plier sommairement avant de les glisser dans une panière destinée au transport du linge sale et des vêtements sales.

3) Négliger le traitement des taches

tache rouge détacher détachant
Crédits : iStock

Le passage dans la machine à laver peut avoir tendance à fixer les taches organiques et les rendre difficiles à traiter après lavage. C’est la raison pour laquelle il est toujours conseillé de traiter les taches avant de laver le linge au lave-linge. Ici, vous pouvez employer n’importe quel détachant efficace à commencer par le savon de Marseille ou alors la recette du k2r fait maison au bicarbonate de soude et au savon noir. Ainsi, nul besoin de relaver les draps une deuxième fois, car aucune tache ni saleté n’y résiste !

4) Laver avec le mauvais détergent

lessive maison
Crédits : iStock

Sauf dans le cas des draps de bébé qui nécessitent une lessive liquide ou lessive en poudre particulièrement douce, il n’est pas nécessaire d’opter pour une lessive particulière. Il faut toutefois limiter l’usage de lessive agressive ou de l’eau de javel, notamment sur les fibres naturelles que cela peut rendre rugueuses (soie, lin et satin). Le percarbonate de soude est idéal pour blanchir les draps sans les agresser. Le bicarbonate peut quant à lui adoucir et préserver les couleurs s’il est ajouté dans la lessive. Enfin, le vinaigre blanc peut servir d’adoucissant et va enlever les mauvaises odeurs résiduelles de transpiration. Cela sera bien mieux que l’assouplissant qui empêchera à la longue les fibres de bien absorber la sueur.

5) Laver trop chaud

machine à laver lave linge
Crédits : PxHere

Eh non! pas besoin de laver les draps à 60°C minimum pour éliminer les germes. C’était en effet vrai pour les vieilles machines, mais pas pour les nouveaux modèles qui lavent mieux même à basse température. En plus, un lavage trop chaud peut fragiliser les tissus, et ce n’est pas idéal pour l’environnement. Du reste, tout dépendra de la matière et du type de tissu à laver ! L’étiquette sera ici précieuse, mais si vous l’avez retirée, sachez que l’on considère que le coton est plus résistant. Comptez entre 40 et 60° pour un lavage parfait. Pour le linge de couleur ou le noir, ne dépassez en revanche pas 40° tout comme pour le lin. Le polyester pourra être lavé à 50 et le satin à 30° maximum.

6) Mal charger la machine

laver lavage draps
Crédits : iStock

Tout d’abord, évitez de surcharger la machine. En effet, cela favorise les nœuds et plis dans le linge et lave moins bien. Un linge bien lavé doit être bien secoué ! Il est également toujours conseillé de laver une parure de drap complète assortie. Cela permet ainsi de laver les mêmes couleurs et tissus ensemble (coton avec coton, polyester avec polyester, etc.). Ainsi, les couleurs et motifs sur les housses de couettes et taies d’oreiller resteront inchangés. Laver des couleurs ou des textures différentes peut donner lieu à des frictions qui peuvent endommager le linge plus vite. Rappelons aussi qu’il vaut mieux fermer une éventuelle fermeture éclair. Cela empêchera d’abîmer le reste du linge par frottements ! Enfin, mettez vos draps colorés sur l’envers pour en préserver la teinte.

7) Mal sécher le linge

séchage des draps après lavage
Crédits : iStock

Oublier les draps trop longtemps dans sa machine avant de l’étendre fait partie des erreurs à éviter au moment du lavage. Préférez un bon séchage à l’air libre sans attendre dès la fin de la machine pour éviter toute mauvaise odeur désagréable. Quant au sèche-linge, il peut être considéré, mais de préférence à basse température pour ne pas abîmer vos textiles ! Et cela reste beaucoup moins écologique que l’étendoir…