in

8 idées pour recycler les coquilles de noix ou noisettes

Crédits : Pixnio
3.7/5 - (3 votes)

Les noix et noisettes ont la réputation d’être excellentes pour la santé grâce à leur richesse en vitamine E, en magnésium ou en phosphore. Que ce soit en encas, dans un plat ou dans une pâte à tartiner maison, on ne se prive donc pas de les dévorer avec délice. Leur seul ‘défaut’ ? Leurs coquilles qui finissent immanquablement à la poubelle ! Et pourtant, les coquilles de noix, les coques de noisettes et même les cosses de cacao peuvent s’avérer incroyablement utiles pour qui sait les utiliser. Découvrez quelles utilisations extraordinaires vous pouvez en faire, que ce soit à la maison ou au jardin.

Vous allez regretter toutes ces années à jeter ces petits trésors à la poubelle…

1) Les coquilles en guise de paillage

Si l’on a traditionnellement plutôt l’habitude d’avoir recours à la paille ou aux copeaux de bois pour pailler son jardin, ces coques sont une excellente alternative. Parsemées sur une partie de terrain, elles empêcheront le développement des mauvaises herbes et réguleront naturellement l’humidité contenue dans le sol. Et pour ne rien gâcher, c’est un paillis non seulement écologique, mais aussi très esthétique !

2) À ajouter au fond des pots de fleurs pour le drainage

Pas besoin d’aller en jardinerie pour se procurer des billes d’argile ! Pour assurer le bon drainage de vos pots de fleurs et de vos plantes vertes, glissez des coquilles de noix ou noisettes broyées au fond du pot. Cela permettra d’empêcher l’évaporation de l’eau et d’éviter qu’elle ne stagne au fond, risquant alors de faire pourrir les racines de vos végétaux. Alternativement, vous pouvez aussi utiliser des noyaux de cerise à cet effet.

coquilles de noix
Crédits : PxHere

3) Mélanger les coquilles à la terre du jardin

Certaines plantes nécessitent une terre bien aérienne pour prospérer. C’est notamment le cas pour l’orchidée qui adore la présente astuce. Dans le cas où votre terreau est lourd et compact, vous pouvez mélanger des coquilles broyées avec de la terre. Pensez à ajouter un peu de compost au mélange pour éviter que cela ne forme des mottes de terre trop denses. Vous offrirez ainsi un sol drainé aux plantes que vous voulez ensemencer et cela aidera au bon écoulement de l’eau.

4) Ajouter les coquilles dans son compost

Si vous avez un bac de compostage, vous pouvez y ajouter les coquilles de noix et de noisettes tout comme vos autres déchets organiques. Pour un compost réussi, préférez toutefois les broyer soigneusement au préalable ou les casser en morceaux. Cela facilitera ainsi leur décomposition.