in ,

Comment attirer les coccinelles dans son jardin ? 3 précieux conseils !

Crédits : Pixnio

Dans la longue liste des petits insectes auxiliaires du jardin ou potager, la coccinelle fait partie des plus appréciés des jardiniers. En bonne prédatrice, elle s’attaque notamment à de nombreux insectes ravageurs et parasites, à commencer par les colonies de pucerons. Néanmoins, il serait très réducteur de ne les voir que comme un outil de lutte biologique contre les pucerons. Les coccinelles peuvent en effet à elles seules remplacer de nombreux produits chimiques. On aime donc toujours croiser Coccinella septempunctata et Adalia bipunctata dans ses espaces verts ! Et s’il est possible d’acheter des larves de coccinelles ou des coccinelles adultes en jardinerie, on peut aussi aménager son jardin pour les attirer naturellement toute l’année. Voici comment procéder !

Quels sont les avantages à avoir des coccinelles dans son jardin ?

coccinelles jardin
Crédits : PxHere

On sait qu’il s’agit d’insectes utiles, mais on en connaît souvent assez peu les raisons. Certes, il s’agit d’un prédateur vorace avec environ 100 pucerons au menu chaque jour pour une coccinelle adulte et jusqu’à 150 pour une larve. Néanmoins, les coccinelles s’attaquent également quotidiennement à d’autres bestioles nuisibles : cochenilles, acariens, thrips, cicadelles, psylles… Et n’oublions pas la coccinelle à 22 points qui compte parmi les ennemis naturels redoutables du champignon parasite à l’origine de la rouille sur nos plantes potagères. Il ne faut donc pas hésiter à demander en jardinerie quelle espèce choisir en fonction des insectes nuisibles et maladies à combattre au sein des plantations.

Par ailleurs, n’oublions pas qu’au même titre que les abeilles, bourdons, papillons et guêpes, les coccinelles participent (certes plus modestement) à la pollinisation des fleurs. Autant dire que toutes ces spécificités en font des alliées incontournables en jardinage !

Comment attirer les coccinelles dans son jardin ?

coccinelle jardin
Crédits : Pixnio

1) Bannissez tout insecticide ou pesticide chimique au jardin

Les coccinelles sont particulièrement sensibles aux produits phytosanitaires chimiques qui peuvent les conduire rapidement tout droit à la mort des individus adultes. C’est notamment le cas des insecticides qui ont de toute façon tendance à supprimer les insectes nuisibles et les insectes utiles sans distinction. Outre les pesticides, les fongicides et herbicides en tout genre s’avèrent également très nocifs pour elles. Avant d’épandre un purin, vérifiez en outre qu’il ne risque pas de les éloigner. Et dernière chose, si vous voulez aider les coccinelles à proliférer dans votre jardin, limitez l’utilisation de savon noir ! C’est naturel, mais elles n’en sont pas fans du tout…

2) Favorisez la biodiversité au sein du jardin

Plus il y a de diversité dans le choix des plantes, plus ces petites bêtes se sentiront à leur aise. N’hésitez notamment pas à laisser quelques coins de nature non touchés dans nos espaces verts. Les friches sont en effet des zones du jardin où se nichent avec bonheur l’ortie, la bourrache, l’achillée, la centaurée, l’absinthe, l’anthémis et la carotte sauvage que les coccinelles aiment tant.

coccinelles
Crédits : Wikimedia Commons/Yobennane

Elles aiment également les plantes qui attirent les pucerons noirs et où il n’y aura plus qu’à aller piocher leurs proies : les fèves et la capucine sont leurs préférées. Il y a aussi d’autres végétaux : laurier rose, rosiers, ortie, sureau, séneçon, fenouil, céréales… Et pour les saisons où il y a moins de pucerons, le jardinier peut aussi cultiver des plantes riches en protéines via le pollen et le nectar du jardin : centaurée, tanaisie, lamier blanc, graminées, pissenlits, arbres fruitiers, fleurs de noisetier, cornouiller, etc. Une flore riche dans le jardin sera gage de coccinelles heureuses !

3) Penser aux abris à coccinelles lors de l’aménagement du jardin

Lorsque l’automne arrive, les températures descendent vite, laissant présager un hiver rude. Ces petits insectes cherchent alors un abri où se nicher pour passer l’hiver au chaud. Et en la matière, les possibilités au jardin sont multiples pour les coccinelles. Pensez donc à leur laisser des haies de persistants, des feuilles de lierre, des amas de mousse, des écorces d’arbres ou écorces en guise de paillage au pied des plantes, des fagots de bois et des tas de feuilles mortes, des herbes sauvages hautes ou des murs de pierres sèches dans des zones protégées du jardin. Vous pouvez aussi invertir pour un hôtel à insectes en jardinerie à glisser dans un coin à l’abri du vent et de la pluie. Avec ce type de refuge, vous en ravirez plus d’un !

Bon à savoir : Amatrices d’humidité ambiante, elles apprécieront aussi sûrement un petit bassin ou un point d’eau. C’est un autre point à se rappeler lors de l’aménagement de son espace extérieur.