in

Coliques : 7 remèdes naturels géniaux pour soulager bébé

Crédits : iStock

Si votre bébé a mal au ventre au point de se tortiller, de pleurer à chaudes larmes et de hurler, c’est sûrement à cause des coliques. Très communes les premiers mois, elles sont dues à l’air que votre petit ingurgite en tétant ou en buvant au biberon. Son système digestif immature est en fait très fragile et cela engendre de vives réactions même si elles sont bénignes. Or, elles sont aussi épuisantes pour le petit qui en souffre que pour les parents impuissants qui doivent y faire face. En effet, le petit bout va parfois pleurer pendant des heures sans que rien ne le calme. Heureusement, ce n’est pas une fatalité et des astuces naturelles permettent de vite voir le bout des coliques du nourrisson et des ballonnements.

Par contre, nous vous conseillons de ne pas tester les remèdes à base de plantes ou d’homéopathie tous en même temps, car vous n’aurez alors aucune idée de ce qui fonctionne… ou pas lors des crises intenses et inconsolables où bébé pleure à cause des reflux et de l’inconfort intestinal !

1) Pour limiter les coliques de bébé, surveillez votre alimentation !

salade crudités
Crédits : Pixabay/Pastel1000

En général, soigner son alimentation est un bon réflexe pour calmer les coliques d’un bébé allaité. Pour ce faire, on conseille de privilégier une alimentation facile à digérer. Limitez les crudités et privilégiez au contraire la consommation de fruits et légumes cuits. Attention aussi aux épices et aromates en grosses quantités, aux aliments acides, à la caféine (thé, café, sodas) et aux laitages à cause de leur richesse en caséine. Ici, une alimentation équilibrée sera un élément clé, mais notez aussi que si la maman se complémente en fer à cause d’une anémie, cela peut aussi causer des maux de ventre fréquents chez le tout petit.

2) Utilisez les bonnes positions à votre avantage

Crédits : iStock

Pour prévenir les coliques, il faut veiller à ce que bébé boive dans la position la plus verticale possible. Après tout, c’est ainsi qu’il était positionné dans le ventre ! Aussi, vous pouvez lui prendre des biberons plus petits ou anti-coliques dans lesquels il y aura par conséquent moins d’air. Ces deux gestes suffiront à eux seuls à limiter l’air avalé par les nourrissons. Par ailleurs, n’hésitez pas à essayer l’emmaillotage jusqu’à ses trois mois au maximum. En effet, cette pratique parfois jugée vieillotte a pourtant l’avantage de calmer bébé et de réduire les maux de ventre. Elle limite les gaz et favorise une bonne digestion au passage. Alors, comme pour le portage, ne l’en privez pas !

3) La chaleur, un classique contre les coliques

Crédits : Flickr/Kourtlyn Lott

Garder le ventre de bébé au chaud à chaque instant est très important. Ici, vous pouvez commencer par une petite bouillotte pas trop chaude ou une serviette humide tiède pour calmer ses douleurs. Qui plus est, vous pouvez le coucher sur vous en peau à peau pour qu’il sente votre chaleur, votre respiration et les battements de votre cœur. Ce moment relaxant et apaisant pourra être accompagné de musique très douce et fera toute la différence ! Néanmoins, un simple porte-bébé en position physiologique tout contre vous pourra aussi le calmer. Sinon, vous pouvez aussi le placer à plat ventre sur votre avant-bras, jambes et bras pendants. Il ne vous restera plus qu’à le bercer et lui faire sentir la chaleur de votre paume de main.

4) Le massage pour stopper les coliques

Crédits : iStock

Le massage aide à activer et soulager le transit. Par contre, ne le faites pas directement après le repas et attendez un peu… sinon, gare aux vomis ! Contrairement à ce que l’on peut penser, l’art du massage n’est pas si compliqué que cela et des gestes très simples peuvent être employés. Par exemple, vous pouvez masser son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre avec des gestes lents et des mains agréables. Et surtout, n’hésitez pas à vous entraîner sur vous avant de vous lancer. Aussi, vous pouvez utiliser de l’huile de ricin chauffée dans vos mains pour effectuer le massage, ses propriétés digestives ajouteront un plus. Sinon, du simple lait maternel suffira ! Au cours du massage, adoptez des paroles douces et rassurantes pour calmer encore plus les pleurs de bébé.

Le truc en plus : profitez que son petit ventre soit à l’air pendant le massage pour glisser 1 goutte d’huile végétale de moutarde dans son nombril. Ce remède ayurvédique en provenance d’Inde soulagera votre nourrisson de ses gaz intestinaux et douleurs gastriques !

5) Découvrez les meilleures plantes pour soulager bébé

Crédits : iStock

Une infusion très légère peut aider à calmer votre bébé. Contre les coliques, il y a tout d’abord la camomille qui est apaisante. Sinon, les graines de fenouil sont un grand classique en la matière grâce à ses effets antispasmodiques puissants. Très doux, il fait le bonheur des bouts de chou qu’il aide à digérer. Enfin, pensez aussi à la mélisse qui est calmante, mais aussi antispasmodique. Ici, on se contentera d’une cuillère à café de l’un de ces trois-là infusée 10 minutes dans une tasse d’eau. L’infusion de fenouil améliorant la lactation, elle pourra être bue par la maman. Sinon, n’hésitez pas à en faire boire à votre bébé avec une pipette ou au cours de la journée dans son biberon. Et s’il n’aime pas, essayez d’en diluer un peu dans son biberon !

6) L’argile

argile verte
Crédits : iStock

Attention, il faudra se montrer méfiant, car l’argile peut constiper en cas d’abus. C’est d’ailleurs pour cela que c’est le meilleur traitement contre les diarrhées ! Néanmoins, c’est aussi l’un des remèdes les plus simples face aux coliques, car tout le monde connait se produit et sait où s’en procurer. En plus, la préparation est facile : on en met une bonne cuillère à soupe dans un verre d’eau. Puis on laisse décanter (quelques heures ou une nuit) et on utilise l’eau sans la poudre au accumulée fond du verre. Vous n’aurez ensuite plus qu’à en boire ou en donner un peu à bébé avant chaque repas. Une pipette serait très utile ici pour prélever le liquide sans la poudre.

7) Les solutions de pharmacie ou homéopathiques

granules d'homéopathie
Crédits : Pixabay/ElliRakete

Lorsque les troubles digestifs sont persistants, on conseille généralement l’utilisation de probiotiques en pharmacie. En effet, le microbiote intestinal des bébés nés par césarienne n’a parfois pas toujours pu être colonisé par les bactéries présentes dans la flore vaginale de la mère. De fait, cela donne lieu à un déséquilibre que les probiotiques peuvent régler. Sinon, reste la solution toute simple de l’homéopathie. Dans ce cas, on pourra utiliser Chamomilla 15CH ou  Colocynthis 5 CH pour une colique fonctionnelle. Il faudra alors diluer les granules dans de l’eau avant d’en donner à bébé !

Source

Articles liés :

Trois conseils pour soulager les coliques du nourrisson

Cette maman a une technique géniale pour aider bébé à faire son rot en quelques secondes

Rhume de bébé : un sérum traitant et quelques conseils naturels