in

Baby-sitting : 3 conseils pour choisir la bonne baby-sitter pour ses enfants

Crédits : iStock

Vous rentrez tard du travail ou vous aimeriez pouvoir faire des sorties en amoureux ? Pour les parents commence alors le casse-tête pour faire garder les enfants en leur absence. En effet, tout le monde ne peut pas se reposer sur ses proches pour garder les enfants au pied lever. Quant aux sorties de crèche, vos impératifs peuvent parfois vous empêcher de les assurer. De ce fait, la question d’embaucher une baby-sitter peut se poser, notamment avec la rentrée qui approche. Néanmoins, hors de question de laisser ses enfants à n’importe qui après l’école ! Pour choisir la bonne baby-sitter, voici quelques conseils.

1) Passer par des annonces ou un site spécialisé pour trouver une nounou ?

Chaque parent doit faire selon ce qui lui convient le mieux. Lorsque vos amis ont eux-mêmes des enfants, ils peuvent parfois vous aiguiller sur la perle rare. Cela permet d’être tranquillisé en sachant que vos proches ont confiance en la personne en question. Pensez aussi au personnel de la garderie de l’école ou du centre de loisirs qui peuvent être de bon conseil. Hormis le bouche-à-oreille, il existe aussi la vieille méthode : passer des annonces chez des commerçants de quartier, dans les journaux ou sur internet. Si vous optez pour cette option assez chronophage, pensez à définir clairement vos attentes dès le début avec une annonce précise.

nounou soeurs devoirs baby sitting
Crédits : iStock

Enfin, la dernière option est de passer par un site de babysitting. Ce type de site permet d’entrer facilement en contact avec une assistante maternelle agréée par l’État, des diplômés de la petite enfance, un auxiliaire parental, une garde d’enfant à domicile (ou nounou à domicile) ou un jeune au pair. Selon ce que ces sites proposent, cela peut offrir une sécurité, car ils vérifient souvent les références des personnes qu’ils recommandent (diplômes, CV, casier judiciaire…). Certains assurent même la formation du salarié. Vous pourrez alors l’embaucher vous-même ou encore passer par l’agence pour l’employer et l’assurer, ce qui permet de se libérer de la paperasse administrative. Néanmoins, selon les services, cela peut être plus cher.

2) Quelles qualifications demander à une baby-sitter ?

Se poser des questions sur les qualités humaines attendues chez votre baby-sitter est une chose. Néanmoins, si vous ne faites pas appel à un personnel dont c’est le métier, vous ne savez peut-être pas quelles qualifications attendre. Il faut se rappeler que la personne ne sera jamais parfaite. Il faut donc se garder d’être trop exigeant ! Toutefois, si la personne a déjà eu d’autres expériences, ce sera un avantage, notamment pour la garde d’un tout petit ou de plusieurs enfants. En effet, elle aura sans doute déjà quelques réflexes et le sens des responsabilités. En outre, les titulaires d’un Bafa ou d’un Bafd ont une expérience en plus dans l’encadrement des enfants et adolescents. Les parents inquiets peuvent aussi s’enquérir de sa maîtrise des gestes de premier secours ou d’une éventuelle formation dans le secteur de la petite enfance.

nounou baby sitter
Crédits : iStock

3) Faites un entretien avec la famille

C’est le meilleur moyen de savoir si le courant passe, notamment avec votre enfant ! Vous saurez ainsi si leurs interactions se passent bien et si la personne s’intéresse aux goûts et au caractère de votre enfant ainsi qu’aux règles de la maison. C’est également l’occasion de lui poser des questions d’ordre pratique (“Que faites-vous si mon enfant s’étouffe ?”, etc.) ou de lui demander de changer une couche par exemple.