in

5 astuces simples à mettre en place pour réduire sa charge mentale

Crédits : iStock

Parfois liée à la charge de travail, cette saturation constante de la pensée par les tâches quotidiennes est généralement expérimentée au sein du foyer où l’on multiplie les casquettes et les tâches : enfants, tâches ménagères, plannings, papiers administratifs, organisation des vacances… Bien sûr, les femmes restent encore majoritairement celles qui prennent la casquette de chef de famille et doivent penser à tout, portant alors tout le poids du train-train quotidien sur leurs épaules. Néanmoins, cela dépend des dynamiques de chaque couple et il ne faut pas généraliser ! En tout cas, cet état d’alerte et de pensée constante peut être stressant et fatigant, voire épuisant. Pour ne pas vous laisser submerger, voici les clés simples pour réduire votre charge mentale, retrouver un équilibre et éviter l’épuisement professionnel, physique et psychologique.

1) Pour réduire sa charge mentale, on apprend à demander de l’aide

Crédits : laterjay / Pixabay

Vous avez l’impression de craquer à cause de ce travail invisible et l’épuisement vous guette ? Pour éviter le burn-out, il est impérativement temps de demander de l’aide autour de vous ! Bien sûr, vous pourrez faire simplement appel ponctuellement ou sur le long terme à une aide ménagère du réseau Azaé pour vous soulager. Mais bien souvent, la première étape est de déjà revoir la répartition des tâches en discutant de cette organisation avec toute la famille. À l’avenir, chacun mettra ainsi un peu la main à la patte et s’impliquera. Après tout, même le petit dernier est capable de débarrasser son assiette ou ranger un peu si on le présente comme un jeu ! Ici, un tableau sur le frigo ou des images permettront de mettre au clair les nouvelles règles.

2) Déléguer, c’est une chose, mais il faut aussi savoir faire confiance !

Crédits : iStock

On n’est jamais mieux servi que par soi-même” est votre proverbe préféré ? Dans ce cas, vous savez pourquoi il est difficile de réduire votre charge mentale ! Inconsciemment, vous voulez toujours être dans le contrôle de la situation. Ainsi, avec cette pression que vous vous infligez, impossible de lâcher prise… Dans ces moments, on se retrouve même à repasser derrière son conjoint ou ses enfants pour les corvées. STOP ! Déjà, certes, ce n’est pas votre méthode, mais la tâche est réalisée, point. C’est l’essentiel au final et votre méthode n’est sûrement pas la seule façon de bien faire les choses ! Et ensuite, on dit que c’est “en forgeant qu’on devient forgeron“. Alors, si la tâche domestique n’est pas assez bien réalisée, ce n’est pas la fin du monde et elle le deviendra avec le temps. Vos proches restent animés des meilleures intentions après tout. Expliquez les choses avec bienveillance et patience, encouragez et surtout, revoyez vos exigences. Bref, lâchez du leste !

3) Oubliez votre idéal de perfection pour réduire votre charge mentale

Crédits : PxHere

La course à la perfection s’accompagne souvent d’un sentiment de culpabilité de ne pas y arriver. Néanmoins, la perfection n’est pas de ce monde et sera toujours inatteignable par définition. Ce qui est primordial après tout, c’est de faire de son mieux ! De fait, pour alléger votre charge mentale, il est crucial de prioriser et hiérarchiser les différentes tâches pour vous concentrer sur ce qui est vraiment essentiel et important. En faisant cela, il sera plus facile de lâcher prise sur ce qui peut être remis à plus tard et de bien gérer votre temps. Aussi, au lieu de votre “to-do list” avec la sempiternelle liste rébarbative des tâches à faire, faites-en une qui répertorie l’étendue des tâches effectuées toute la journée. Vous serez sans doute plus bienveillant(e) envers vous-même, car elle est sera assurément très longue !

4) Sachez dire non pour réduire votre charge mentale et le surmenage

Crédits : PxHere

Il faut parfois apprendre à dire “non” quand on nous demande un service ou propose un nouveau projet au travail pour ne pas allonger le nombre de tâches à réaliser. C’est sans doute l’un des points les plus compliqués, car on aime se rendre utile en rendant service ou prouver à l’autre que l’on assure, que l’on est fiable et que l’on peut compter sur nous. Mais quand on a l’impression d’être sur tous les fronts et de ne plus assurer nulle part, c’est un signe d’alerte non négligeable qu’on atteint les limites à partir desquelles on n’en peut plus. Alors, apprenez à refuser ou différer les demandes pour votre bien… et celui de tout le monde !

5) Prenez un peu de temps pour vous

Crédits : iStock

Prendre des pauses vous semble impossible dans vos journées surbookées ? Du coup, ces moments rien que pour vous passent en dernier ? Pourtant, le simple fait de prendre quelques minutes pour se concentrer sur sa respiration permet de réguler ses émotions et faire baisser sa tension. Bref, penser à soi et se ménager n’est pas si compliqué qu’on le pense. Et en plus, cela va permettre de faire le plein d’énergie positive pour tenir le coup au quotidien. Les bénéfices sont donc immenses pour ne pas craquer ! Pourquoi ne pas vous mettre un défi : caler chaque jour un petit créneau pour faire quelque chose que vous aimez ou même juste souffler ?

Source

Articles liés :

10 techniques à la portée de tous pour être toujours positif

Somnolence au bureau : 6 conseils pour ne plus piquer du nez

Stress : 4 erreurs qui vous empêchent de vous relaxer


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.