6 techniques efficaces pour laver sa couette SANS lave-linge

comment nettoyer sa couette sans machine
Crédits : iStock - Modif : ADGM
3.2/5 - (5 votes)

Il faudrait réaliser un nettoyage de couette quatre fois par an afin d’éliminer les taches tenaces, les mauvaises odeurs, les peaux mortes, l’humidité accumulée et les acariens. Il est parfois ici possible de nettoyer sa couette en machine à laver quand la capacité de son tambour le permet. Néanmoins, de par ses dimensions et son épaisseur, cet article de literie peut refuser obstinément de rentrer dans le lave-linge. Bien sûr, on peut dans ce cas décider de déposer sa couette au pressing ou se déplacer jusqu’à la laverie automatique pour profiter d’un lave-linge plus accueillant. Toutefois, ces solutions ne sont ni économiques ni pratiques, ce pourquoi nous vous proposons ces astuces alternatives très ingénieuses pour laver la couette sans machine, depuis chez vous et sans effort ! Grâce au nettoyage à la main, votre literie sera ainsi propre, fraîche, impeccable et prête à vous offrir un sommeil douillet et serein.

Avant toute chose, pensez toutefois à bien vérifier l’étiquette. Certains modèles fragiles (comme le duvet à plumes) peuvent nécessiter des précautions supplémentaires. Par ailleurs, un nettoyage à sec peut-être nécessaire en fonction du garnissage.

Aérer et secouer sa couette, l’étape cruciale avant tout lavage

La couette peut à la longue se couvrir de poils, cheveux, miettes et poussières. Il est donc crucial de bien la secouer en extérieur, par exemple sur le balcon ou la terrasse, pour éliminer en grande partie la saleté. Après cela, prenez le temps de bien aspirer toute la surface avec votre aspirateur, de préférence muni d’un embout spécial textiles bien propre. Secouer et aspirer la couette est une bonne habitude à prendre plus régulièrement et une étape préalable très importante avant le lavage pour des résultats optimaux.

Bien choisir le produit de nettoyage

lessive maison naturelle à base de savon
Crédits : iStock

Le choix du produit d’entretien est essentiel. En effet, un produit trop abrasif risque d’endommager les fibres de la couette et d’abîmer sa garniture. Il convient notamment de bannir l’utilisation de l’eau de javel qui est très irritante et qui risque de faire jaunir le textile. Pour un résultat probant, nous vous conseillons plutôt une lessive douce (de préférence une lessive liquide) et/ou un savon. Le savon de Marseille est ici idéal pour rendre sa blancheur à la couette tout en la lavant en douceur.

Nettoyer sa couette dans une baignoire

Si vous en possédez une, la baignoire est la solution idéale pour nettoyer une couette. Cela permet de la laisser tremper et d’avoir toute la place pour procéder à un lavage très efficace. Remplissez la baignoire avec de l’eau tiède, ajoutez un détergent doux et/ou de savon, puis immergez délicatement la couette. Utilisez vos mains pour masser chaque section, en insistant sur les taches. Il est à présent temps de faire tremper le tout un moment. Si la couette est peu sale, comptez 10-15 minutes. Sinon, vous pouvez aller jusqu’à une heure pour bien permettre aux produits ménagers utilisés de pénétrer les fibres. Une fois que la couette a trempé suffisamment, rien ne vous empêche d’utiliser une brosse douce pour frotter délicatement la couette et éliminer les taches éventuelles.

Ensuite, videz la baignoire et remplissez-la d’eau claire. Rincez la couette soigneusement et recommencez plusieurs fois afin de vous assurer qu’il ne reste plus de trace de produits d’entretien. Vous pourrez alors presser doucement l’excès d’eau et la faire sécher à plat. Nous vous expliquons l’étape de l’essorage et du séchage en détail plus bas.

Vous n’avez pas de baignoire ? Rabattez-vous sur la douche pour nettoyer la couette

Certes, la douche sera moins pratique, mais elle vous donnera des résultats tout aussi bons que la baignoire. Pour ce faire, on utilisera cette fois le pommeau de douche pour bien imbiber le tissu. Ensuite, on frotte délicatement avec du détergent et éventuellement une brosse douce afin de bien “récurer” les saletés récalcitrantes. Vous n’aurez ensuite plus qu’à rincer.

Sur un principe similaire, rien ne vous empêche de laver la couette dehors, sur une bâche propre et avec un tuyau d’arrosage.

Pour quelques taches, on peut faire un nettoyage plus ciblé !

comment nettoyer des taches sur la literie drap couette couverture sale
Crédits : iStock

Tache de sueur, de pipi, de sang, de moisi… comme le matelas, la couette en voit de toutes les couleurs ! D’ailleurs, on peut s’inspirer du détachage du matelas pour détacher la couette. Cela peut ainsi éviter de devoir la nettoyer entièrement à la moindre trace. Vous pouvez notamment diluer du vinaigre blanc dans de l’eau et frotter la tache avec cette mixture pour retirer une tache. Cela fonctionne notamment très bien sur les taches de graisse. On laisse ensuite agir quelques minutes avant de rincer avec un chiffon humide. Au besoin, utilisez un sèche-cheveux pour faire sécher la zone traitée plus vite.

Le truc en plus : lors du détachage, frottez la tache vers l’intérieur et non vers l’extérieur pour limiter les auréoles.

Nettoyer la couette, c’est bien ! Mais comment bien la faire sécher ?

Quand on nettoie une couette entièrement, l’essorage et le séchage sont aussi importants que le nettoyage en lui-même. En effet, en plus d’être désagréable à souhait, le fait de dormir avec une literie qui n’est pas complètement sèche peut favoriser l’apparition de moisissures et d’odeurs désagréables. On commencera donc par bien l’essorer sans toutefois la tordre ou la tirer, ce qui pourrait l’abîmer ou la déchirer. Le mieux reste de la plier et de la presser contre la paroi de la baignoire ou de la douche pour enlever un maximum d’eau.

Laissez-la bien s’égoutter avant de la mettre à sécher. Pour la faire sécher sans sèche-linge, nous vous conseillons le séchage à plat pendant plusieurs jours. Vous pouvez bien sûr la faire sécher au Soleil si c’est possible. C’est même conseillé, car cela va la rafraîchir, éliminer les bactéries et lui redonner son éclat. Toutefois, n’en abusez pas pour éviter une décoloration. Une fois sèche, il ne restera plus qu’à remettre le tout en place !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.