in

6 astuces faciles pour obtenir des plantes gratuites

Crédits : iStock - Modif : ADGM
5/5 - (2 votes)

De nombreuses personnes aiment avoir plusieurs plantes chez elles ou dans leur jardin pour se créer un petit écrin de verdure bien à elles. En plus, les végétaux ont de multiples vertus (dépollution, antistress, anti ondes magnétiques, etc.) qui font que leur présence œuvre à notre bien-être au quotidien en plus de rendre nos intérieurs et extérieurs plus accueillants. Toutefois, dans les jardineries, le prix des plantes vertes peut en rebuter plus d’un, surtout lorsque l’on en veut plusieurs. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour avoir des plantes gratuites (ou alors à tout petit prix). Et on vous rassure : ces techniques ne nécessitent pas de connaissances particulières ! Alors, laissez-vous tenter.

1) Faire germer des pépins et noyaux pour obtenir des plantes gratuites

Vous avez déjà les aliments dans votre frigo ou dans vos placards ! Il ne vous reste plus qu’à en récupérer les graines ou les noyaux pour faire pousser des plantes. Cette astuce présente donc l’avantage d’utiliser des déchets alimentaires qui finissent généralement à la poubelle.

faire pousser des plantes gratuites graines de citron citronnier
Captures YouTube de la chaîne de La Huertina De Toni – Montage par Astucesdegrandmere.net

Ainsi, vous pouvez tout à fait conserver les plus jolis pépins de citron, d’orange ou encore de mandarine pour faire pousser un petit arbre au feuillage luxuriant. Quant au noyau d’avocat, on peut le faire germer dans de l’eau avant de le mettre dans du terreau. Avec un peu de patience, vous verrez bientôt un joli avocatier prospérer dans son pot. Ses belles feuilles vertes ne manqueront pas d’égayer votre maison. Sinon, pensez aux pommes de terre ou à l’ail germés qui ont toute leur place au jardin ! Enfin, c’est moins connu, mais vous pouvez conserver la couronne de l’ananas, retirer les premières feuilles et laisser germer le tout dans un verre d’eau avant une mise en terre.

2) Multiplier des plantes que l’on possède déjà

Sansevieria trifasciata langue de belle mère plantes dépolluantes
Crédits : Wikimedia Commons

Des techniques telles que le bouturage, le marcottage ou la division sont souvent bien connues des jardiniers pour multiplier les plantes qu’ils ont déjà. Pour utiliser la multiplication facilement à la maison, on peut prélever une tige en bonne santé. Ensuite, suivant la variété, il faudra soit la plonger dans de l’eau pour laisser apparaître des racines, soit les mettre directement en terre. Cette technique fonctionne très bien avec des plantes d’intérieur très appréciées comme le caladium, le bégonia, le calathéa ou l’incroyable langue de belle-mère. On peut aussi l’utiliser facilement sur des tiges de lierre. Si la plante achetée initialement n’était pas gratuite, celles que vous obtiendrez ensuite grâce à elle le seront !

3) Demander des tiges à ses proches

bouturage pour avoir des plantes gratuites
Crédits : iStock

Si vous possédez peu de plantes ou que vos proches ont des variétés que vous n’avez pas, vous pouvez envisager de leur demander une tige pour la multiplier chez vous. Vous pouvez même envisager un échange de bons procédés en troquant des boutures de végétaux que l’autre n’a pas. Cela restera ainsi des plantes gratuites et tout le monde est gagnant ! Vous pourrez en outre vous échanger des conseils pour entretenir la plante, un atout précieux pour la garder en bonne santé.

4) Récupérer des tiges ou feuilles en ville ou dans la nature

jardin jardiner jardinage plantes
Crédits : iStock

Récupérez des tiges ou des feuilles gratuites sur des plantes présentes dans la nature, qui n’appartiennent ou qui ne manqueront à personne. Il est notamment possible d’en trouver en forêt en bordure de champ, un chemin ou dans certains massifs publics. Parfois, certaines personnes ramassent même les tiges tombées naturellement par terre en jardinerie. Il faut oser… mais c’est une autre possibilité !

5) Des plantes gratuites en échangeant avec des passionnées

graines à planter échanges de plantes ou de graines
Crédits : iStock

Certains sites et groupes en ligne ou associations de passionnés de jardinage organisent des dons de plantes, fleurs et autres graines gratuites. Parfois, il arrive que ces transactions soient monnayées, mais les coûts restent bien inférieurs à ceux dans le commerce. Sur ces plateformes, vous pouvez aussi procéder à des échanges de végétaux et de graines. C’est donc un bon moyen d’agrandir votre collection et varier les plaisirs sans casser votre tirelire. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir s’il existe ce type d’association dans votre région.

6) Profiter de dons de votre commune pour avoir des plantes gratuites

plantes gratuites provenant d'un rond point
Crédits : iStock

Certaines communes organisent des dons de plantes utiles (notamment les plantations qui repoussent les insectes) ou proposent à leurs administrés de recycler les plants qui ont orné les ronds-points. Pour ne pas passer à côté d’une bonne occasion, vous pouvez vous rendre en mairie pour vous enquérir du sort des plantes communales, mais aussi consulter régulièrement la presse locale pour être au courant des potentiels dons de plantes. Certaines villes comme Caen ne font quant à elles pas don de plantes, mais donnent des œufs de coccinelles, très utiles pour combattre les pucerons et d’autres insectes nuisibles !

Ces astuces et d’autres encore :