in

3 astuces faciles et naturelles pour teindre le bois

Crédits : Pixnio

Teindre le bois est un bon moyen de lui redonner de la superbe. En effet, on peut avoir envie de réveiller ses reflets ou de changer un peu. Or, on peut tout à fait y arriver avec des solutions naturelles et pas chères. En plus, teindre le bois avec ces méthodes permettra d’éviter l’émission de composés organiques volatils. 

Quelques considérations avant de commencer :

Pour ce faire, il faudra penser à prévoir la cire naturelle (bois d’intérieur) ou un vernis (bois d’extérieur) pour protéger le tout à la fin et éviter que cela s’estompe au moindre coup d’éponge. Aussi, il faudra tester la couleur sur un petit coin pour vous assurer que ça vous plait avant de faire tout le meuble. Enfin, poncez les bois clairs dans le sens des fibres, passez-les à l’eau et faites-les sécher pour uniformiser leur couleur. Avec toutes ces considérations en tête et avec des gants pour protéger vos mains des taches à l’application, place à la teinte du bois !

1) Avec de la chicorée ou du café

Crédits : Publicdomainpictures

La chicorée en grains permettra de sublimer le bois avec une teinte claire tirant sur le doré. C’est idéal pour les bois tendres, blancs ou dans les escaliers. Cependant, il faudra bien protéger vos mains pour éviter qu’elles ne soient de cette même couleur.  Mettez-en 10 c.à.s dans un litre d’eau bouillante à faire infuser 10 minutes. Puis filtrez le tout avant de passer à l’application à l’aide d’une éponge. Si nécessaire, faites plusieurs couches pour obtenir le résultat voulu.

Sinon, pensez au marc de café pour un aspect plus chaud et sombre. On peut ici utiliser la même méthode que pour la chicorée. Pour une petite surface, un simple chiffon sur lequel vous déposerez du marc suffira amplement. Et s’il vous reste du café non utilisé, il peut aussi être employé en le mélangeant à du vinaigre !

2) Avec du thé noir

Crédits : DandelionL / Pixabay

Ici, il faudra faire infuser une nuit complète les sachets de thé dans de l’eau. À vous d’adapter les quantités d’eau et le nombre de sachets en fonction de la grosseur de la surface à teindre. Le bois devra être badigeonné au pinceau. Ensuite, vous pourrez utiliser une éponge humide propre pour lisser le tout et supprimer les éventuelles coulures (facilement évitables en travaillant à plat). Réitérez l’application plus tard si nécessaire en laissant bien sécher entre-deux.

3) Le brou de noix, la solution la plus connue pour teindre le bois

brou de noix pour teindre le bois
Capture YouTube de la chaîne Les Mini-Aventures d’Agnès

C’est la solution la plus choisie pour donner des tons rustiques et un aspect vieilli au bois. En plus, on peut facilement y ajouter des pigments jaunes ou rouges pour lui donner des sous-tons (acajou ou doré). D’ailleurs, il est souvent créé à base de pigment lui-même (le brun de Cassel). On l’obtient avec des fossiles de plantes qui créent une roche sédimentaire joliment colorée. Néanmoins, il peut être créé avec des gangues de noix. D’ailleurs, c’est très commun en calligraphie bien qu’on y ajoute un peu de gomme arabique épaississante et d’huile essentielle de girofle pour la conservation.

Si vous ne voulez pas l’acheter, voici comment faire du brou de noix maison pour teindre le bois :

    • Avec des écales de noix mûres (pas les coquilles, mais ce qui l’enveloppe)

Il en faudra une vingtaine (ou environ 200 g) que vous prendrez soin de morceler finement et faire sécher au soleil. Une fois qu’ils ont bien séché et noirci, faites-les bouillir 2h dans un litre d’eau. Par contre, pensez à utiliser une vieille casserole que vous n’avez pas peur de tacher ! Puis filtrez et transvasez dans un pot hermétique.

    • Avec des noix non formées

La méthode est assez similaire. Écrasez votre récolte pour faire de la poudre de gangues. Ensuite, ajoutez de l’eau bouillante et laissez bien infuser avant de filtrer. Transvasez dans un pot.

Dans les deux cas, conservez votre mélange à l’abri de la lumière !

Appliquer le brou de noix maison ou acheté tout prêt

Il s’applique comme les autres et peut être réappliqué en plusieurs couches si on lui laisse au moins deux heures de séchage. Cependant, on l’utilise rarement pur ! Généralement, on conseille d’en diluer 10 c.à.s dans 1 l d’eau et d’ajouter 20 g de cristaux de soude. D’autres dosages et explications sur les teintes que l’on peut obtenir ici.

Source

Articles liés :

5 astuces pour rafraîchir un vieux sol en bois

Une astuce simple pour réparer un enfoncement sur le bois

Comment teindre ses vêtements avec des restes alimentaires ?


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.