in

15 astuces créatives et peu connues avec des déchets alimentaires

Crédits : iStock

Au sein des ordures ménagères, la part d’aliments gaspillés est énorme. On estime que chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées. Cela représente environ 150 kg par habitant, dont une partie est encore emballée au moment de finir dans la poubelle. Ces chiffres sont malheureux quand on sait qu’aujourd’hui, pas moins d’un Français sur dix peine à se nourrir. En outre, ce gaspillage alimentaire a aussi un coût tant pour le portemonnaie (entre 12 et 20 milliards d’euros par an, soit environ 159 euros par personne) que pour la planète (ressources gâchées pour produire, conserver et emballer, pollution liée au transport, etc.). C’est la raison pour laquelle tout moyen est bon pour éviter de gâcher, et ces quelques astuces pourraient vous y aider ! Pépins, épluchures, feuilles, écorces… Soyez malins et créatifs pour réutiliser vos déchets alimentaires.

Outre le compostage pour produire votre propre compost, les idées de recyclage sont multiples. Pensez aussi à prendre des fruits et légumes bio de manière à pouvoir garder la peau : elle est riche en bons nutriments !

1) Réutiliser le vieux pain pour faire des croûtons

soupe et croûtons
Crédits : Pixabay/Ivabalk

Les croûtons sont parfaits pour apporter un peu de croustillant à une salade ou une soupe. Réalisez des cubes de pain rassis à dorer dans une poêle avec de l’huile ou du beurre et à agrémenter d’épices, poudre d’ail ou d’herbes de Provence. (Il est également possible de passer vos cubes au four pendant une dizaine de minutes à 200°C.) Vous pouvez en outre utiliser du pain peu rassis pour faire de délicieuses tartines ou des bruschettas avec tout ce que vous trouverez dans le frigo ou les placards. Enfin, le pain très sec peut tout à fait être mixé pour faire de la chapelure.

2) Les graines ? Des déchets alimentaires ? Pas du tout !

Capture tirée de la chaîne YouTube de Zastaph

Bien nettoyées, les graines de potiron, de courge, de citrouille ou encore les graines de melon peuvent servir pour préparer un délicieux apéritif ! Il suffit de les agrémenter avec quelques épices. Pour ce faire, faites marcher votre créativité. Saupoudrez du curry, poivre, cumin, curcuma, piment d’Espelette dessus, puis laissez dorer le tout au four ou à la poêle. Attention toutefois de bien surveiller : il faut que les graines dorent, mais pas qu’elles noircissent ! Rappelons en outre que de nombreuses graines et pépins peuvent être plantés pour obtenir une ravissante plante. C’est le cas pour l’avocat, mais aussi le citron !

3) Les pickles de pastèque

écorce de pastèque
Crédits : Flickr/Rebecca Siegel

Pour l’écorce d’une demie-pastèque : portez à ébullition 150 ml d’eau, 250 ml de vinaigre de cidre, 200 g de sucre et 2 cuillères à café de gros sel. Les plus créatifs pourront ajouter un peu de gingembre ou des épices (clous de girofle, baies roses, etc.). Ensuite, lorsque tout est bien incorporé, ajoutez vos lanières de pastèques en veillant à ce qu’elles soient bien immergées. Laissez enfin macérer une nuit au frigo. C’est prêt ! Vous pouvez consommer ces pickles à la place des cornichons, par exemple avec une assiette de fromage ou une raclette estivale (pour ceux qui n’arrivent pas à cantonner ce plat à la saison hivernale !). Confiture, kimchi, salade sucrée-salée… On peut aussi réaliser d’autres recettes originales avec cette écorce. Il suffit de chercher !

5) Un bouillon aux os

bouillon d'os fait maison
Crédits : Flickr/Jules & PxHere – Montage : ADGM

Si les os ne sont pas déjà cuits, enfournez-les 30 minutes au four. Non obligatoire, cette étape permet d’améliorer la saveur du bouillon. Dans une grande casserole, ajoutez vos os, éventuellement des légumes ainsi de l’ail et des herbes à ajouter en fin de cuisson (persil, etc.). Couvrez d’eau et d’un filet de vinaigre de cidre et faites frémir en douceur pendant 6 à 24h, le temps de bien décomposer les os et en extraire les bons nutriments (collagène, acides aminés et minéraux). Filtrez à l’aide d’une passoire fine en métal et disposez au frigo. La couche de gras au-dessus pourra être retirée et le bouillon consommé dans les 5 jours ou congelé pour plus tard. Ce plat réconfortant fait beaucoup de bien en cas de coup de froid, de troubles digestifs ou de muscles fatigués. C’est aussi excellent dans une sauce, une soupe ou un ragoût.