in

4 bonnes raisons de ne jamais arracher ses cheveux blancs

Crédits : iStock

Une fois que le premier cheveu blanc arrive, on sait que c’est irréversible et que les prochains suivront bientôt. Face à ce processus naturel de canitie (le nom donné au blanchiment des cheveux progressif survenant avec l’âge), nous ne sommes pas tous égaux. En effet, comme pour la chute des cheveux, la génétique joue beaucoup sur la capacité qu’a la mélanine qui colore nos cheveux à être sécrétée. Aussi, si les mèches blanches apparaissent lentement chez certains, d’autres auront l’impression d’avoir les cheveux poivre et sel du jour au lendemain ! Le stress joue aussi sur la pigmentation de notre couleur naturelle. En tout cas, à l’apparition des premiers cheveux blancs, l’envie de les arracher nous démange… Or, ce petit geste qui paraît bien anodin n’est pas sans conséquence. Et ce n’est pas celles que l’on croit ! Voici 4 bonnes raisons de ne pas arracher ses cheveux blancs.

Arracher ses cheveux blancs ne fait que retarder le processus

Comme on le disait plus tôt, le premier cheveu grisonnant n’est qu’annonceur des suivants. Alors, les arracher est bien vain, car cela ne changera pas la course inexorable du temps. Au moins, on peut se rassurer en se disant que retirer un cheveu blanc ne s’apparente en rien au mythe de l’Hydre de Lerne ou à l’adage amoureux qui veut qu’un de perdu signifie dix de retrouvés. Un follicule pileux ne peut en effet contenir qu’un cheveu. Alors, arracher un cheveu blanc n’en fera pas apparaître trois autres à la place !

cheveux blancs gris
Crédits : Pixabay/LisaRedfern

Vous agressez votre cuir chevelu et il risque de se venger

Arracher ses cheveux même blancs va à l’encontre du cycle de renouvellement du cheveu. En effet, le cheveu alterne des phases de pousse, de dégradation puis de chute en continuité. Et en arrachant le cheveu, vous perturbez ce cycle. Cette agression du cuir chevelu peut donc lui donner envie de se protéger. Pour ce faire, il va sécréter plus de sébum, ce qui rendra donc les cheveux plus gras.

Il deviendra plus visible après l’arrachage !

Lors de la repousse, le cheveu deviendra plus épais, plus gainé et plus droit. En gros, il sera bien plus visible que lors de sa première pousse. Cela permet au cheveu blanc de se protéger d’un futur réarrachage. Si vous avez déjà fait l’expérience, vous avez peut-être remarqué cet épi blanc qui n’était pas là avant !

arracher cheveux blancs
Crédits : Flickr/Jaimekop

Il pourrait ne pas repousser !

Malheureusement, à la longue, les cheveux peuvent ne plus pousser. Cela se produit notamment lorsque la racine et le follicule sont endommagés. Le risque, c’est de se retrouver avec un trou, voire une alopécie. Encore une bonne raison de ne pas arracher ses cheveux blancs. À défaut, il reste toujours la solution de coloration chimique ou coloration naturelle chez le coiffeur ou à la maison. Rappelons toutefois que colorer ses cheveux avec une coloration permanente n’empêche pas les cheveux de blanchir en dessous. Il est aussi simplement possible d’assumer ses cheveux gris.

Notez au passage que le tabac accélère le vieillissement des cellules, et notamment la mélanine. Il accélère donc non seulement le vieillissement de la peau, mais aussi celui des pigments capillaires.