in

Voici 8 aliments qui vous font sentir mauvais !

Crédits : iStock

5) Les aliments crucifères font aussi sentir mauvais

chou fleur
Crédits : Flickr/Marco Verch

Chou, chou-fleur, brocoli… Ces aliments contiennent du sulfure d’hydrogène qui se dégrade de manière nauséabonde au cours de la digestion. Et si l’on parle souvent des gaz, les odeurs de soufre qu’ils favorisent peuvent aussi se faire sentir par la transpiration !

Bon à savoir : les produits laitiers peuvent donner une odeur de chou à la transpiration… la faute à leur lactose dont la digestion est très difficile !

6) Le piment et les aliments épicés en général font sentir mauvais

épices piment
Crédits : Pixabay/Coyot

Au cours de la digestion, les molécules malodorantes des épices et du piment ne disparaissent pas tout à fait. On les retrouve alors dans la sueur, et pas que celle des aisselles ! D’ailleurs, dans certains pays, l’ingestion d’épices est prisée pour son effet antimoustiques. Par ailleurs, la capsaïcine des épices fait monter la température du corps. Cela active donc le phénomène de thermorégulation et fait transpirer le corps comme le visage avec une mauvaise odeur pour résultat.

7) Les asperges

asperges
Crédits : Pixabay/Ponce_photography

Si la plupart des aliments mentionnés jusqu’ici font sentir mauvais l’haleine ou la transpiration, les asperges peuvent quant à elles laisser une odeur nauséabonde dans les urines. Leur l’acide asparagusique produit en effet du méthanethiol, du sulfure de diméthyle et du dimethyl sulfone. Combinés, leur composition en soufre peut donner une odeur d’oeuf pourri à l’urine.

8) Le poisson

maquereau poisson
Crédits : PxHere

Il existe bien une maladie génétique qui s’appelle le syndrome de l’odeur du poisson pourri.  Elle est liée à la non-transformation de la triméthylamine (un composé malodorant qui se retrouve dans le poisson, les oeufs ou les aliments riches en protéines) par l’organisme. L’odeur de poisson peut ainsi se retrouver dans la sueur, la salive ou encore l’urine. Et bien que cette maladie soit rare, des travaux publiés dans le Annals of the New York Academy of Sciences en 2007 avaient démontré de de nombreuses personnes qui avaient des odeurs inexpliquées étaient positives au test.

Il n’y a pas que les aliments qui peuvent vous faire sentir mauvais…

Si les aliments peuvent en effet vous faire sentir mauvais, les odeurs désagréables peuvent aussi être un indice pouvant aiguiller sur une potentielle pathologie. L’halitose peut être liée à une maladie digestive ou une infection des gencives. L’urine nauséabonde peut être un signe d’infection du rein, de prostatite, d’infection urinaire ou encore de maladie sexuellement transmissible. Quant aux selles très malodorantes, elles peuvent indiquer une parasitose intestinale, pancréatite chronique ou encore un cancer digestif. Alors, si les mauvaises odeurs désagréables subsistent malgré un changement d’alimentation, pensez à consulter un médecin pour écarter tout doute concernant une possible maladie.

Le charbon actif peut par ailleurs aider à absorber les mauvaises odeurs. Pensez aussi à appliquer votre antitranspirant le soir sur peau saine et sèche pour plus d’efficacité sur les odeurs et la transpiration. Un bain de bouche au bicarbonate de soude peut aussi réduire l’halitose.