Voici 8 aliments qui vous font sentir mauvais !

mauvaises odeurs senteur
Crédits : iStock
4.9/5 - (8 votes)

Sueur ou urine nauséabondes, mauvaise haleine… On a bien souvent tendance à croire que les odeurs corporelles sont liées à l’hygiène corporelle et l’hygiène bucco-dentaire. Et si cela peut effectivement avoir une incidence, d’autres facteurs peuvent avoir une influence sur vos effluves. Cela inclut par exemple certains médicaments et maladies, les émotions (stress, peur, joie…), notre microbiote cutané (la prolifération des bactéries présentes sur la peau, notamment en lien avec la génétique). Toutefois, notre alimentation peut elle aussi avoir un effet sur notre odeur corporelle. On pense bien évidemment ici à l’haleine, mais la transpiration comme l’urine peuvent aussi être concernées par ces modifications. Alors, découvrez ces aliments qui vous font sentir mauvais.

En faisant attention à votre alimentation, vous arriverez peut-être à neutraliser un peu la mauvaise odeur désagréable sans avoir besoin de la masquer sous trois tonnes de parfum, de spray buccal à la menthe ou de déodorant sous les aisselles qui ne flattent pas forcément plus l’odorat ! De quoi limiter la gêne au quotidien…

1) La viande rouge

choix viande rouge
Crédits : iStock

Au cours de travaux publiés en 2006 dans Chemical Senses, des femmes avaient comparé l’odeur des autres participants à l’étude ayant mangé de la viande et n’en ayant pas consommé pendant deux semaines. Elles avaient alors remarqué que l’odeur des aisselles était bien plus marquée chez leur conjoint quand ils en avaient mangé. De manière générale, les protéines animales et plus particulièrement la viande rouge et la charcuterie comptent parmi les aliments qui font le plus sentir mauvais. On ne sait toutefois pas en quelle quantité cela commence à affecter l’odeur du corps. En outre, les données manquent aussi quant à la durée où l’odeur fétide se fait sentir. Enfin, sachez que les protéines animales en excès affectent aussi l’haleine.

2) L’ail et l’oignon, des aliments qui font sentir mauvais, mais pas qu’au niveau de l’haleine !

ail oignon
Crédits : congerdesign / Pixabay

Ces aliments donnent mauvaise haleine, mais pas que ! L’ail comme l’oignon contiennent tous deux des molécules malodorantes qui ne sont pas dégradées par le tube digestif. Et il faut bien que ces molécules aillent quelque part ! Elles sont alors excrétées par les pores de la peau par le biais de la sueur, ainsi que par le biais des flatulences. Et si une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou des troubles digestifs s’en mêlent, les mauvaises odeurs s’en trouvent alors amplifiées.

3) L’alcool

alcool cocktails boire
Crédits : Pixabay/Bridgesward

La soif peut donner mauvaise haleine, mais se jeter sur un verre d’alcool au lieu d’un verre d’eau n’est pas la meilleure solution. Le corps considère en effet les boissons alcoolisées comme un élément toxique. Il cherche donc à l’évacuer par tous les moyens, notamment par les pores de la peau qui est le plus grand organe éliminatoire du corps. En outre, l’alcool stimule l’organisme et réchauffe le corps en surface, activant alors la sécrétion de sueur. Et plus il y a de sueur, plus les bactéries responsables de la mauvaise odeur s’en donnent à cœur joie !

4) Le café et le thé

café
Crédits : Pixabay/Nietjuh

Comme avec l’alcool, le thé comme le café stimulent l’organisme et la sudation au passage. Et l’accroissement des sueurs peut se solder par des odeurs. Inutile de mentionner aussi le fait que ces boissons donnent une haleine fétide…

5) Les aliments crucifères font aussi sentir mauvais

chou fleur
Crédits : Flickr/Marco Verch

Chou, chou-fleur, brocoli… Ces aliments contiennent du sulfure d’hydrogène qui se dégrade de manière nauséabonde au cours de la digestion. Et si l’on parle souvent des gaz, les odeurs de soufre qu’ils favorisent peuvent aussi se faire sentir par la transpiration !

Bon à savoir : les produits laitiers peuvent donner une odeur de chou à la transpiration… la faute à leur lactose dont la digestion est très difficile !

6) Le piment et les aliments épicés en général font sentir mauvais

épices piment
Crédits : Pixabay/Coyot

Au cours de la digestion, les molécules malodorantes des épices et du piment ne disparaissent pas tout à fait. On les retrouve alors dans la sueur, et pas que celle des aisselles ! D’ailleurs, dans certains pays, l’ingestion d’épices est prisée pour son effet antimoustiques. Par ailleurs, la capsaïcine des épices fait monter la température du corps. Cela active donc le phénomène de thermorégulation et fait transpirer le corps comme le visage avec une mauvaise odeur pour résultat.

7) Les asperges

asperges
Crédits : Pixabay/Ponce_photography

Si la plupart des aliments mentionnés jusqu’ici font sentir mauvais l’haleine ou la transpiration, les asperges peuvent quant à elles laisser une odeur nauséabonde dans les urines. Leur l’acide asparagusique produit en effet du méthanethiol, du sulfure de diméthyle et du dimethyl sulfone. Combinés, leur composition en soufre peut donner une odeur d’oeuf pourri à l’urine.

8) Le poisson

maquereau poisson
Crédits : PxHere

Il existe bien une maladie génétique qui s’appelle le syndrome de l’odeur du poisson pourri.  Elle est liée à la non-transformation de la triméthylamine (un composé malodorant qui se retrouve dans le poisson, les oeufs ou les aliments riches en protéines) par l’organisme. L’odeur de poisson peut ainsi se retrouver dans la sueur, la salive ou encore l’urine. Et bien que cette maladie soit rare, des travaux publiés dans le Annals of the New York Academy of Sciences en 2007 avaient démontré de de nombreuses personnes qui avaient des odeurs inexpliquées étaient positives au test.

Il n’y a pas que les aliments qui peuvent vous faire sentir mauvais…

Si les aliments peuvent en effet vous faire sentir mauvais, les odeurs désagréables peuvent aussi être un indice pouvant aiguiller sur une potentielle pathologie. L’halitose peut être liée à une maladie digestive ou une infection des gencives. L’urine nauséabonde peut être un signe d’infection du rein, de prostatite, d’infection urinaire ou encore de maladie sexuellement transmissible. Quant aux selles très malodorantes, elles peuvent indiquer une parasitose intestinale, pancréatite chronique ou encore un cancer digestif. Alors, si les mauvaises odeurs désagréables subsistent malgré un changement d’alimentation, pensez à consulter un médecin pour écarter tout doute concernant une possible maladie.

Le charbon actif peut par ailleurs aider à absorber les mauvaises odeurs. Pensez aussi à appliquer votre antitranspirant le soir sur peau saine et sèche pour plus d’efficacité sur les odeurs et la transpiration. Un bain de bouche au bicarbonate de soude peut aussi réduire l’halitose.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.