in

Soirée arrosée : 6 aliments à éviter à tout prix avant de boire de l’alcool

Crédits : Pixabay/Bridgesward

Les lendemains de fête peuvent être difficiles. Outre les problèmes digestifs, on sait que les boissons alcoolisées peuvent nous laisser des maux de tête carabinés, des ballonnements et maux et ventre, des nausées, des vertiges et un peu léthargiques. De fait, la collation que l’on prend avant de boire de l’alcool a toute son importance pour notre métabolisme. Mais comme on peut s’en douter, certains aliments sont à éviter avant une consommation excessive d’alcool. Et si manger en quantité suffisante est une chose, éviter de manger certains aliments peut aussi vous éviter de vous retrouver dans un piteux état le lendemain. En effet, la nourriture joue sur le taux d’alcoolémie en ralentissant l’assimilation des spiritueux dans le sang.

Alors, à défaut de moins boire, voire plus du tout, voici quelles habitudes alimentaires adopter avant une soirée alcoolisée et quels aliments éviter pour ne pas avoir la fameuse gueule de bois !

1) Pas de café avant de consommer de l’alcool

café
Crédits : Pixabay/Monfocus

Vous avez prévu une grosse soirée, mais l’énergie n’est pas au beau fixe ? Dans ce cas, on peut penser que boire du café est la solution idéale. Malheureusement, ce n’est pas un cadeau à faire à votre organisme, car le café déshydrate énormément le corps et l’alcool est lui même un agent déshydratant. Or, l’eau est un élément important pour le corps et en manquer va affaiblir le corps et le rendre plus sensible aux effets de l’alcool. D’ailleurs, c’est pour cela que l’on conseille souvent de boire de l’eau entre deux boissons alcoolisées. Par contre, attention à l’eau pétillante et aux boissons gazeuses qui vont stimuler les effets de l’alcool en soirée. Aussi, sachez que le coca, le thé et votre petit coca-redbull contiennent aussi de la caféine et sont donc à éviter également.

2) Une petite salade pour un encas santé ? Mauvaise idée !

Crédits : Pixabay/Jill111

La petite salade légère n’a pas un pouvoir rassasiant suffisant ! En effet, elle fait partie des aliments que l’on va digérer et assimiler très rapidement. Du coup, elle ne pourra pas empêcher l’alcool de monter dans le sang vu que l’estomac sera rapidement vide à nouveau. Et quand l’estomac est vide, on est plus vite alcoolisé… et malade ! À la rigueur, n’optez que pour une salade plus complète. Il faut alors augmenter la teneur en protéines qu’elle contient : oeufs, volaille sans la peau (poulet, dinde…), etc. Mais en général, mieux vaut consommer des aliments riches sans abus en gardant une alimentation équilibrée. Ainsi, la digestion sera plus lente et la nourriture tiendra mieux au corps.

3) Il faut éviter les aliments trop gras avant de boire de l’alcool

Crédits : iStock

Les frites ou les aliments transformés, c’est l’idée 0 prise de tête que l’on peut se cuisiner rapidement avant de sortir faire la fête. Le problème, c’est qu’il vaut mieux y aller mollo sur les aliments gras et éviter les excès avant les breuvages alcoolisés. On conseille souvent de manger gras avant de boire, car il protège le tube digestif des inflammations et ralentit l’absorption de l’alcool dans le sang. Cependant, exploser vos taux de cholestérol pourrait être difficile à gérer au niveau digestif et intestinal et va plus facilement causer plus de vomissements et nausées. Alors, consommer modérément des matières grasses est acceptable, mais encore une fois, ne soyez pas dans l’excès pour ne pas gâcher la fêter.

4) Autres types d’aliments à éviter avant de boire de l’alcool : les snacks salés

chips
Crédits : Didgeman / Pixabay

De manière générale, tous les aliments trop salés vont avoir pour effet de déshydrater l’organisme. Du coup, il faut éviter la facilité en se remplissant avec une tonne de snacks et plats industriels hyper salés ou de sushis accompagnés d’une sauce soja qui n’est que sel, sel et re-sel ! Sinon, vous risqueriez de le payer cher le matin suivant avec un teint brouillé, la migraine du siècle et un sentiment de fatigue ahurissant. Les chips, bretzels, cornets de pop-corn salé et autres cacahuètes qui font la loi à l’apéro devront donc être troqués pour des aliments plus hydratants. Et en la matière, les crudités sont imbattables ! En plus, manger salé est à double tranchant, car cela peut vous donner soif et donc vous pousser à boire encore plus d’alcool. Mieux vaut proscrire le sel en excès pour ne pas accentuer les problèmes.

5) Attention aussi aux aliments trop riches en sucre à éviter avant de boire l’alcool

sucreries gourmandises bonbons
Crédits : Pixabay/Rawpixel

Les sucreries de type bonbons et les aliments très riches en mauvais glucides risquent d’accélérer le passage de l’alcool dans le sang. En plus, vu que l’alcool est parfois déjà très sucré, ce n’est pas franchement un cadeau à faire à son organisme ! Mieux vaut proscrire ces gourmandises caloriques et manger beaucoup de fruits pour calmer votre envie d’aliments sucrés. Privilégiez les fruits riches en potassium pour éviter la fatigue et les sensations désagréables après cuite.

6) Et enfin, attention à la nourriture épicée

Crédits : Pixabay/Coyot

Alcool et épice ne font pas un mariage très heureux. Déjà que la nourriture épicée peut irriter l’estomac et vous laisser avec des irritations toute la soirée, on vous laisse imaginer l’effet cocktail avec l’alcool par dessus. Et même si vous tolérez bien le piment habituellement, le mélange des deux aura des effets plus agressifs. Pourquoi causer autant de stress à votre organisme alors que vous apprécierez mieux votre fabuleux plat thaï épicé préféré en étant sobre ? Un peu de respect pour votre transit et pensez à bien éliminer les plats relevés avant de boire !

Avec tous ces aliments à éviter avant de boire, on ne peut plus rien manger ?

manger banane fruit
Crédits : iStock

Pas vraiment, à moins que votre alimentation ne se limite qu’aux cochonneries industrielles et aliments transformés ! Vous pouvez donc toujours vous faire un repas consistant pour protéger votre estomac et éviter l’irritation causée par l’alcool. Certains aliments peuvent aussi aider à mieux l’absorber et digérer par la suite :

  • Un plat de poisson (notamment les poissons riches en acides gras), de riz, légumineuses et/ou de légumes à consommer à volonté pour de meilleurs apports en bons nutriments (vitamines et minéraux)
  • Les aliments à base de protéines, de bonnes graisses et de céréales complètes
  • La banane ou du miel en dessert pour faire le plein de potassium dont le corps aura besoin à cause de l’effet diurétique de l’alcool qui donne le fameux sentiment de faiblesse et fatigue post-cuite. Aussi, cela aidera contre les nausées et la migraine !
  • Une cuillère d’huile d’olive ou un sachet de smecta après le repas pour protéger votre estomac et y ralentir la propension du corps à absorber l’alcool.

Source

Articles liés :

Sexo : 8 aliments qu’il ne faut jamais manger avant de faire l’amour

Nos 7 remèdes pour vous remettre facilement après avoir trop bu

5 astuces avec des huiles essentielles en cas de gueule de bois


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.