in

12 astuces pour soulager et soigner une piqûre d’ortie

Crédits : iStock

L’ortie est une plante extrêmement utile, mais aussi mal aimée quand on se fait piquer. En effet, il faut alors calmer les démangeaisons et soigner l’éruption cutanée qui en résulte. Ce type de piqûre peut vite se produire lors d’une promenade ou pendant que vous faites du camping et est donc assez commune en été. Le plus souvent, c’est bénin (consultez un médecin si la douleur dure plus de 24 heures). En fait, les poils de la plante se retrouvent sur la peau et créent des irritations plutôt douloureuses qui peuvent s’apparenter à une sensation de brûlure ou des picotements. Parfois, cela se solde même par l’arrivée de quelques cloques. Comment soigner et comment soulager l’enflure ? Voici les bons gestes et remèdes naturels pour soulager la douleur liée à votre piqûre d’ortie !

Deux réflexes à avoir en cas de piqûre d’ortie

1) Une étape importante : le rinçage !

eau rinçage lavage
Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

Nettoyez la zone avec de l’eau fraîche en provenance du lavabo ou du sérum physiologique acheté en pharmacie. C’est la première étape à mettre en place pour stopper les brûlures ressenties et l’urticaire tout en réduisant les rougeurs urticantes. Ici, pas besoin d’utiliser des litres d’eau douce, mais il faut quand même bien rincer. Ensuite, tamponnez avec une compresse ou une serviette. Soyez doux pour ne pas aggraver l’inflammation.

Il faut veiller à ne pas toucher la zone pour ne pas répandre les poils et ses substances inflammatoires. Cela ne ferait qu’empirer la situation !

2) Une technique étonnante pour enlever les poils urticants

Crédits : Pixabay/Stux

Munissez-vous d’un morceau de ruban adhésif à disposer sur la piqûre et à retirer tout doucement pour enlever les poils urticants des feuilles d’ortie restés dans la peau. Certaines personnes utilisent de la cire pour épiler ces poils nuisibles, mais l’adhésif reste moins douloureux… Quant à la pince à épiler, cela peut s’avérer trop long. Au final, choisissez suivant ce que vous avez sous la main. Le gonflement et les inconforts cutanés vont vite s’estomper une fois les poils retirés… Soulagement assuré !

Après avoir rincé et retiré les poils, testez les méthodes ci-dessous pour réduire la douleur et favoriser une guérison rapide de la piqûre d’ortie.

3) Le plantain

Crédits : Flickr/F. D. Richards

Très pratique : cette « mauvaise herbe » pousse juste à côté de l’ortie en général et constitue l’un des meilleurs traitements possible, car c’est un anti-inflammatoire et un antiallergique. Il suffit de presser les feuilles pour obtenir le jus que vous pourrez appliquer sur la piqûre et laisser poser plusieurs heures avant de rincer. Un remède imbattable de grand-mère pour traiter efficacement les effets de l’ortie qui a provoqué une vive réaction et soulager les douleurs !

4) L’aloe vera

Crédits : Flickr/ Rae Ellen

Appliquez du gel d’aloe vera au niveau de la zone de contact avec la plante. Répétez 3 fois par jour. Avec ses vertus anti-inflammatoires, l’irritation sera vite un mauvais souvenir !

5) Le bicarbonate de soude

bicarbonate de soude
Crédits : Pixabay/Monfocus

Faites une pâte anti-inflammatoire avec du bicarbonate et un peu d’eau. Appliquez cela sur la zone à traiter et laissez bien sécher avant de rincer. Très apaisant, cela va vite calmer la douleur sur cette zone irritée et c’est très doux ! En plus, ça marche aussi sur les piqûres d’insectes (moustique,etc.) ou tout problème de peau irritant. Nos bobos de l’été n’ont qu’à bien se tenir !

6) La menthe fraîche ou menthe poivrée apaisante

Crédits : iStock

Pour profiter de ses effets antibactériens, prenez quelques feuilles fraîches que vous pourrez malaxer entre vos mains. Appliquez le jus ainsi extrait sur l’endroit à traiter pour calmer l’inflammation douloureuse.