in

Tuto : comment réaliser soi-même son baume à barbe

Tuto : comment réaliser soi-même son baume à barbe
noté 3.8 - 22 votes

Symbole masculin par excellence, la barbe peut devenir un véritable atout de séduction si, et seulement si, elle est correctement entretenue et soignée. Le mieux, c’est d’utiliser un baume à barbe pour l’entretenir, et ce qui est mieux encore, c’est de le fabriquer vous-même pour éviter les produits chimiques que l’on trouve trop souvent dans les cosmétiques industriels.

A vous de jouer ! L’apparence et la qualité de votre barbe ne dépend plus que de vous !

A quoi sert un baume à barbe ?

S’occuper de sa barbe, c’est comme s’occuper de ses cheveux : c’est indispensable ! Le baume que vous allez fabriquer va avoir plusieurs effets :

  • Hydrater et nourrir non seulement le poil, mais aussi la peau qui le supporte, le « cuir barbu ».
  • Protéger la barbe de la pollution, des UV et des variations de températures qui rendent le poil cassant et terne.
  • Structurer et discipliner les poils pour éviter un effet hirsute.
  • Donner du volume, indispensable quand le poil est fin.
  • Parfumer votre barbe et votre moustache.

Bref, vous l’avez compris, grâce à votre baume à barbe, votre toison faciale sera belle et brillante en toutes saisons !

Les ingrédients à vous procurer

  • La cire d’abeille : fabriquée par les abeilles pour construire les alvéoles dans lesquelles elles vont entreposer le miel, ce produit est utilisé pour ses vertus depuis plus de deux siècles. Elle hydrate et protège la peau des agressions météo de toutes sortes. Au niveau de la préparation, c’est la cire qui va permettre au baume de durcir.
  • Le beurre de karité : est fabriqué à partir de la substance contenue dans les fruits de l’arbre de karité qui pousse dans la savane africaine. Il hydrate la peau, l’assouplit, et la protège de la même manière qu’une crème solaire.
  • Le beurre de cacao : est le nom donné à la graisse extraite des fèves de cacao. En plus de nourrir la peau, elle renforce le poil et le répare. Elle l’épaissit et permet à la barbe d’avoir plus de volume.
  • L’huile de jojoba : est extraite de la noix de jojoba, qui pousse sur l’arbre qui porte le même nom dans les zones désertiques du Mexique et de l’Arizona. Elle a la qualité très utile d’éliminer les bactéries et d’assainir les racines des poils, prévenant ainsi d’éventuelles inflammations de la peau. Autre qualité méconnue : elle booste la production de mélanine et retarde ainsi le blanchiment des poils !
  • L’huile de kukuit : est récupérée après le broyage de la noix du Bancoulier, l’arbre typique d’Hawaï. Elle pénètre à l’intérieur du poil pour le régénérer, le réparer et l’assouplir, rendant votre barbe toute douce.
  • L’huile de ricin : est produite à partir de la graine que l’on récolte sur l’arbuste du même nom en Afrique Orientale. Ses qualités sont nombreuses, notamment celle d’améliorer la texture du poil et d’en favoriser la pousse.

Si vous le désirez, vous pouvez ajouter à cela des huiles essentielles. Mais attention, ce sont des produits puissants qui peuvent provoquer des allergies : faites un test sur un petit coin de votre peau pour être certain que vous allez les tolérer. Pour les hommes, ce sont plutôt celles de citron, de géranium, de cèdre, de romarin ou de menthe poivrée qui sont les plus utilisées.

Le matériel qu’il vous faut

  • Un spray d’alcool pour désinfecter le matériel, le plan de travail et vos mains, afin de travailler dans les mêmes conditions d’hygiène qu’en industrie.
  • Une cuillère à soupe, que vous mettrez de côté pour d’autres ateliers de fabrication de baume.
  • Une casserole
  • Un récipient en verre ou en métal, propre et sec, pouvant être mis dans la casserole pour effectuer une cuisson au bain-marie. Réservez ce récipient uniquement à la fabrication de votre baume.
  • Une petite boite avec un couvercle, dans la matière que vous voulez, pour y mettre votre préparation.

Les étapes de fabrication

C’est très simple : pour obtenir environ 150 grammes de produit, il vous suffit de mélanger dans le récipient :

  1. 1 cuillère à soupe d’huile de kukui et 1 d’huile de ricin.
  2. 2 cuillères à soupe d’huile de jojoba, 2 de beurre de cacao et 2 de cire d’abeille.
  3. 3 cuillères à soupe de beurre de karité.
  4. Mélangez le tout (avec une baguette chinoise, c’est très facile).
  5. Faire chauffer environ 7 minutes au bain marie (faire chauffer de l’eau dans la casserole et immerger le récipient : cette méthode permet de faire fondre lentement les ingrédients sans risque de brûler la préparation).
  6. Enlevez la préparation de la casserole quand tout est fondu et versez 2 à 4 gouttes d’huiles essentielles suivant la puissance du parfum que vous voulez pour votre baume.
  7. Versez la préparation dans la boite que vous avez choisie et laissez refroidir environ 1 heure avant de la fermer.

Voilà ! C’est fini ! On vous avait bien dit que c’était facile !

A noter : si vous trouvez que votre baume à barbe est trop gras et ne sèche pas assez vite, augmentez la quantité de cire d’abeille. Remettez votre préparation au bain marie, et réajuster la dose de cire quand la préparation est fondue.

Bien utiliser votre baume à barbe

Maintenant qu’il est durcit et refroidi, il ne vous reste plus qu’à vous en servir !

Mode d’emploi :

  • Prenez une noisette de produit et déposez là dans le creux de votre main.
  • Frottez vos mains l’une contre l’autre pour chauffer le produit et le ramollir.
  • Appliquez sur la barbe en massant pour bien faire pénétrer le baume.
  • Modelez votre barbe à la main, au peigne ou à la brosse, comme vous en avez l’habitude.
  • Admirez le résultat : une barbe bien nourrie, hydratée, et parfaitement coiffée !

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire… pour votre barbe ! Pour votre matériel, il vous reste à faire…la vaisselle ! Besoin d’un peu d’huile de coude ?

– Pierre de Quebellissimo pour Astuces de grand mère –