in ,

Stop au gaspillage : 7 astuces pour utiliser autrement des produits cosmétiques qu’on déteste !

Crédits : sjajolika / Pixabay
Stop au gaspillage : 7 astuces pour utiliser autrement des produits cosmétiques qu’on déteste !
noté 3.7 - 19 votes

Parfois, il faut faire quelques tests avant de trouver le produit idéal. C’est aussi vrai pour les produits faits maison qui ont parfois besoin d’ajustement ou qui n’ont pas été un franc succès que pour les cosmétiques achetés tout prêts en magasin. Et le problème des produits qui ne nous conviennent pas, c’est qu’à part les donner à quelqu’un d’autre qui pourrait apprécier (ou cette collègue qu’on déteste au boulot si vraiment le produit est nul), on ne sait pas que faire de ces produits qu’on n’aime pas et qui encombrent les placards. Voici des idées pour les utiliser en 7 points !

1) Une crème vraiment trop riche ou qui ne convient pas à notre peau

Crédits : PxHere

On a une crème pour chaque partie du corps, mais une crème restera toujours une crème au final et si elle ne convient pas à une partie du corps, elle marchera sûrement pour une autre ! Franchement, ça se teste !

Une crème de jour trop riche
  • Si elle vous fait briller de mille feux, gardez-la en crème de nuit ! La peau adore les soins plus costauds la nuit.
  • Utilisez-la sur vos mains et vos cuticules.
  • Appliquez-la en couche épaisse pour faire un masque pendant 20 minutes et rincez.
  • Vous pouvez l’utiliser en soin sans rinçage sur vos cheveux pour vos longueurs et vos pointes. Si la crème est vraiment trop riche, cela peut aussi servir de masque capillaire, mais alors pensez à bien rincer, voire à faire un shampoing si c’est poisseux.
  • Utilisez cela dans vos masques à l’argile ou composés de poudres végétales. Ce sera toujours aussi efficace, mais aussi hydratant et peut-être plus doux pour une peau sensible que juste un mélange d’eau et de poudre.
Crédits : PxHere
Et pour une crème pour le corps longue à sécher ou qui colle

Réservez-la à des zones plus coriaces comme les coudes et les genoux. La bonne idée, c’est aussi d’en mettre une couche épaisse sur vos pieds et d’enfiler de grosses chaussettes. Laissez poser quelques heures, voire une nuit.

Enfin, vous pouvez utiliser une crème qui vous déplaît pour entretenir vos cuirs

Faites un test sur une petite zone avant et utilisez cela pour vos sacs, vos canapés ou vos vestes.

2) Pour utiliser un shampoing incompatible avec votre jolie chevelure de sirène

Crédits : Kulmalukko / Wikimedia Commons

Si un shampoing vous gratte le cuir chevelu, fait regraisser trop vite votre cuir chevelu ou vous donne des pellicules ou une tignasse en friche, il est difficile de persévérer dans l’utilisation. Pour ne pas gâcher, voici 5 utilisations anti-gaspillage :

  • Utilisez-le pour nettoyer vos pinceaux de maquillage. Le shampoing les nettoiera sans les abîmer et les poils seront doux.
  • Pourquoi ne pas le verser dans un flacon pompe à côté du lavabo pour vous laver les mains ?
  • Faites-en un gel douche si l’odeur est plaisante.
  • Cela peut faire un bon liquide vaisselle grâce à ses agents lavants efficaces. Attention néanmoins à la formule, un shampoing trop gras ou huileux pourrait ne pas convenir. Vos mains seront moins sèches et agressées après la vaisselle.
  • On lui apporte des améliorations. Si vous vous y connaissez et que vous avez de quoi faire vos propres produits, vous avez peut-être du gel d’aloe vera ou du miel (pour hydrater), des huiles végétales (pour nourrir), des huiles essentielles (citron pour que ça regraisse moins vite), vinaigre de cidre (pour faire briller et lisser)… Bref, des choses ajoutées pour améliorer la formule et trouver un moyen de vous réconcilier avec ce shampoing.

Notre article dédié est à retrouver ici.

3) Avec votre après-shampoing, vous pouvez faire plein de choses

Crédits : flickr/Betsssssy

À défaut de démêler vos cheveux, l’après-shampoing peut-être utilisé pour sauver un vêtement qui aurait rétréci (la technique est expliquée en détail juste ici). Sinon, vous pouvez l’utiliser en guise de « crème à raser ». Cela permet au rasoir de bien glisser sans couper et ça rend la peau douce. Enfin, vous pouvez aussi faire un spray démêlant avec une dose d’après-shampoing mélangée à 9 doses d’eau dans un flacon vaporisateur.