,

Le sérum qui combat l’acné à tester d’urgence

Crédits : iStock
Le sérum qui combat l’acné à tester d’urgence
noté 3.4 - 29 votes

Quand on souffre d’acné, le réflexe est souvent d’appliquer des produits abrasifs dont on croit qu’ils seront plus efficaces que tous les autres pour retirer les « saletés » et le « gras ». Au final, il s’avère qu’à trop vouloir décaper la peau, cette dernière se défend en produisant encore plus de sébum, en obstruant encore plus les pores et les inflammations s’aggravent. Bref, on se retrouve avec l’effet inverse ! Nettoyez votre peau en douceur avec un produit adapté puis chouchoutez-la avec ce sérum.

L’avantage, c’est que ce sérum va pénétrer dans les pores obstrués pour les traiter tout en les apaisant. En plus, l’huile essentielle de camomille romaine calme les irritations et les inflammations là où l’aloe vera va permettre d’hydrater et d’aider la peau à cicatriser. Bref, ce sérum a tout bon !

Quelle huile choisir ?

Le sérum que nous vous proposons ici est à base d’huile. Cela peut sembler contre-productif, mais certaines sont très bonnes pour les peaux grasses et acnéiques. Avant de vous lancer dans votre préparation, choisissez votre huile parmi les quatre propositions ci-dessous.

L’huile de noisette

Elle est non comédogène, pénètre la peau très profondément et aide à réguler la production de sébum. Elle est appréciée des peaux acnéiques, car elle apaise et adoucit la peau sans laisser de film gras. Elle est riche en vitamine E (antioxydant bon pour la peau) et en phytostérols (cicatrisation, réduction des inflammations et réparation de la peau).

L’huile de jojoba

Elle a un toucher plutôt sec et ressemble beaucoup au sébum, c’est en cela que la peau l’apprécie et y réagit plutôt bien. Elle est hydratante, anti-inflammatoire et émolliente. Elle rééquilibre la peau efficacement et régule le sébum sans porter atteinte aux peaux sensibles. Elle calme la peau et la cicatrise.

L’huile de chanvre

Elle est non comédogène et possède des propriétés anti-inflammatoires efficaces. Elle protège également la peau des radicaux libres et permet à la peau de garder toute son élasticité ainsi que sa douceur. Elle est idéale pour les peaux plus matures, car elle est aussi anti-âge et raffermissante.

L’huile de pépins de raisin

C’est une autre référence en la matière, car en plus de son pouvoir de régulation sur le sébum de la peau, on lui prête facilement des propriétés désincrustantes. Elle permet aussi de lutter contre les inflammations et d’apporter de l’éclat grâce à sa vitamine C. Elle est aussi émolliente et antioxydante.

Place à la préparation !

Ce qu’il faut :

  • Une des huiles ci-dessus (noisette, jojoba, chanvre ou pépins de raisin)
  • Huile essentielle de camomille romaine (peut être remplacée par l’huile essentielle d’arbre à thé, d’encens ou de lavande)
  • Gel d’aloe vera
  • Flacon en verre sombre (pour protéger le mélange)

Les étapes :

1) Mélangez votre huile essentielle avec l’huile choisie. Respectez un ratio de deux gouttes d’huile essentielle pour 30 ml d’huile.

2) Transvasez votre préparation dans un flacon sombre.

3) Pour l’utiliser, versez une quantité de la taille d’un pois dans le creux de votre main puis ajoutez quelques gouttes de gel d’aloe vera.

4) Mélangez et appliquez le tout sur votre visage et votre cou.

À savoir : mettre un peu d’aloe vera dans vos mains à chaque utilisation plutôt qu’en mettre directement dans la bouteille permet d’éviter d’ajouter des conservateurs au mélange. Cela réduit la liste des ingrédients !

Source