in

Un remède simple et rapide contre le mal du transport (+ conseils)

Crédits : iStock
Un remède simple et rapide contre le mal du transport (+ conseils)
noté 3.6 - 5 votes

En ces périodes de vacances, les gens bougent beaucoup et ces allers-retours causent bien souvent quelques maux. Les nausées ne sont pas rares dans ces situations et certains y semblent particulièrement sensibles et cela témoigne de la mauvaise coordination entre la vision et l’audition. Il arrive même que les conducteurs en souffrent ! Pour calmer ce mal bien handicapant, voici un remède simple et quelques conseils pour éviter de se sentir mal.

Ce qu’il faut :

  • De l’huile essentielle de citron (interdite chez les enfants de moins de 12 mois et attention aux allergies)
  • Un sucre

L’huile essentielle de citron est une des rares huiles essentielles qui n’est pas interdite aux femmes enceintes (même s’il faut toujours être précautionneux) et elle est par ailleurs utile contre les nausées liées à la grossesse (les détails ici)

Les étapes :

1) Déposez deux gouttes d’huile essentielle sur votre sucre.

2) Mettez-le dans votre bouche et laissez-lui le loisir de fondre sur votre langue.

3) Les nausées devraient vite être soulagées et vous serez plus tranquille sur la route !

Quelques conseils :

  • Il existe d’autres remèdes géniaux. Le gingembre est par exemple tout indiqué pour les problèmes de digestion ou de nausée et il existe en gâteaux, bonbons, infusions… (un remède possible ici). Moins connue, la mauve peut aussi faire des merveilles (la recette du remède juste ici).
  • Bougez le moins possible le corps et la tête. Un bon oreiller ou un appuie-tête peut être utile pour être bien installé et calé.
  • Que ce soit en avion ou en bateau, privilégiez les sièges du milieu qui sont moins sujets aux mouvements.
  • Fixez un objet stable ou l’horizon. Lire ou jouer à des jeux est à proscrire.
  • Le plus important reste de se détendre ! Un peu de bonne musique ou des exercices de respiration peuvent vous y aider.
  • Respirez et cherchez à prendre l’air autant que possible (vitre ouverte, pause, visite du pont supérieur…). Le chaud est votre ennemi, l’air frais un ami !
  • Les repas copieux et l’alcool sont évidemment contre-indiqués !

Source