in

Non, la couleur de vos règles n’en dit pas long sur votre santé

Non, la couleur de vos règles n’en dit pas long sur votre santé
noté 3.6 - 17 votes

Certains articles sur internet ou racontars proposent de regarder la couleur des règles et d’en tirer des conclusions sur la santé. Aussi, à en croire ce que ces gens disent, un sang rouge vif et bien fluide signifie qu’on est en bonne santé et le rouge bordeaux indiquerait un fibrome pour ne citer que ces exemples. On peut se dire qu’il est étrange que le sang présente des couleurs différentes mais dans qu’elle mesure faut-il l’interpréter ?

Comment interpréter ce que l’on observe ?

frgyujgdsx

Disons le tout de suite : la couleur du sang n’est pas prédictive d’une maladie grave de la même manière que certaines personnes qui ont un cancer de l’utérus auront parfois des règles abondantes rouges ou au contraire peu abondantes et marrons suivant les personnes. On peut bel et bien interpréter les couleurs de manières diverses sans pour autant s’inquiéter pour sa santé. En fait la couleur du sang dépend de la quantité de sang et de la vitesse à laquelle il s’écoule hors de l’utérus.

Quand le corps sécrète beaucoup d’hormones, l’endomètre est épais et l’écoulement est rouge vif et abondant. On note parfois des sortes de caillots (un peu comme du foie) qui permettent au corps de se protéger d’une hémorragie et permet au corps de ne pas baigner dans le sang. Parfois, on observe un sang marron : loin d’être plus sale que le sang rouge, il s’agit en fait du même sang  qui a été au contact de l’air qui se trouve dans le vagin.

Quand s’alerter et voir un médecin ?

Crédits : EME / Pixabay

Les règles sont très différentes d’une femme à une autre tant au niveau du débit que de la couleur. Des règles sont dites normales lorsqu’elles ne durent pas plus de 8 jours, quand on n’a pas besoin de se lever la nuit pour se changer, et que le changement de protection hygiénique se fait environ toutes les trois heures (au delà, la quantité de fer perdue pourrait être inquiétante et créer des malaises). Des règles qui augmentent trop en volume et en durée pourraient causer des anémies.

Du reste, faites attention aux changements soudains de couleur, de consistance, ou d’aspect de vos règles. Des règles qui vous gênent (douleurs, syndrome prémenstruel, flux trop abondant …) méritent aussi de faire le point avec un spécialiste. Des règles trop longues ou des saignements en dehors des règles peuvent aussi être inquiétants.

Source : MissFrottis ; EspaceBuzz