,

Médicaments : 5 choses à ne pas faire pour qu’ils soient efficaces

Crédits : iStock
Médicaments : 5 choses à ne pas faire pour qu’ils soient efficaces
noté 3.6 - 10 votes

Comme nous vous le montrons à travers nos articles, il est parfois possible de se soulager sans médicament à l’aide de quelques remèdes naturels. Néanmoins, certaines maladies nécessitent la prise de comprimés conseillés par des professionnels de santé pour permettre une amélioration de l’état de santé de la personne malade. Le souci, c’est que l’on adopte parfois de mauvais gestes qui peuvent nuire à l’efficacité du traitement. Voici 5 exemples auxquels prêter attention !

Et si vous n’avez pas lu notre article sur les 16 astuces pour soigner votre enfant quand il est malade ou qu’il a un petit bobo, nous vous invitons à le consulter aussi, car toutes les astuces sont bonnes à prendre en cas de maladie.

1) Une boisson inappropriée

Crédits : iStock

La seule boisson qui convient en général, c’est l’eau (et à température ambiante, c’est encore mieux) ! Il est tentant de s’aider de la première chose qui nous tombe sous la main, mais la plupart des boissons ne vous rendraient pas service. Un simple jus de pamplemousse pourrait changer l’effet du médicament. Même s’il est délicieux et qu’il vous aide à vous sentir mieux, votre thé pourrait ralentir l’absorption des composants et le lait en diminue l’effet. Quant au café et au cola, c’est encore la meilleure manière de désintégrer rapidement le médicament.

2) La mauvaise alimentation

Crédits : Pixabay/821292

Il n’est pas rare de devoir prendre un médicament au moment des repas et ce que l’on trouve dans l’assiette a plus d’importance qu’on le croit. Vous pouvez vous en référer à la notice livrée avec le produit ainsi qu’au médecin, mais en général, la menthe ainsi que les aliments à forte teneur en fibres peuvent favoriser l’élimination de certains bons composants. Cela concerne par exemple : l’avoine, les champignons, le chou-fleur, les fruits rouges, les légumineuses, les légumes verts, le potiron et les aliments à base de farine complète.

3) Vous les prenez à n’importe quelle heure

Capture vidéo de la chaîne YouTube What’s up mom

Déjà, il faut toujours respecter un temps d’écart entre deux prises d’un médicament, même pour un simple comprimé contre les maux de tête. C’est d’autant plus important que respecter la posologie et toujours observer les mêmes horaires permettra de maintenir la teneur adéquate d’actifs dans l’organisme, notamment dans le cas d’antibiotiques. Sans cela, ils ne peuvent pas aussi bien fonctionner.

Et si vous vous y perdez entre plusieurs médicaments et que vous risquez d’oublier, vous pouvez dessiner un tableau sur la boîte avec les jours et heures de prise. Cochez à chaque fois que vous prenez le médicament. Un organisateur de médicaments peut aussi aider.

4) Le cocktail de médicament

Crédits : Pixabay/Jarmoluk

Ce n’est pas parce que le médecin vous en a prescrit plusieurs qu’il faut tous les prendre à la chaîne, sauf avis contraire de sa part. Si vous ne savez pas ce qu’il en est, espacez les prises d’au moins 10 minutes pour plus de sûreté et évitez de faire un cocktail en prenant tout en même temps !

5) Vous arrêtez le traitement quand bon vous semble

Crédits : Pixabay/2204574

On vous a prescrit une semaine d’antibiotique, mais vous vous sentez mieux au bout de quatre jours et le laissez de côté ? Ce n’est pas une bonne idée, car cette pratique peut mener à une résurgence de la maladie. Gardez en tête que le médicament calme les symptômes, mais il permet surtout d’éliminer la cause de la maladie.

Source