, , ,

Fabriquez un tawashi vous-même, cette éponge à vaisselle qui dure à vie

Fabriquez un tawashi vous-même, cette éponge à vaisselle qui dure à vie
noté 4 - 9 votes

La location que vous venez de réserver pour faire un break printanier est toute équipée, mais vous ne parvenez pas à mettre la main sur cette satanée éponge ? Au lieu d’aller en acheter une vendue par pack de quatre à la supérette du coin, fabriquez-en une vous-même. Il vous suffira seulement de sacrifier une paire de chaussettes, de vieux collants, leggings ou tee-shirt. Et puis en plus, le tawashi, c’est bien plus hygiénique. Voici un tuto trop simple pour vous concocter cette lavette d’origine japonaise qui vous durera une vie. Adieu nids de bactéries !

Ce dont vous aurez besoin :

  • Une petite planche en bois
  • 20 grands clous à tête plate (qui feront office de métier à tisser maison)
  • Une vieille paire de collants, de chaussettes ou de leggings propres

Préparation :

1/ Tracez un carré de 14 centimètres au crayon gris sur la planche.

2/ Plantez un clou à 3 centimètres de chaque angle puis plantez les autres clous à 2 centimètres les uns les autres. Votre métier à tisser est prêt.

3/ Découpez 10 bandelettes de 3 centimètres de large dans le tissu que vous avez choisi.

4/ Enfilez une rangée de 5 bandelettes verticales sur le métier à tisser.

5/ Enfilez les perpendiculaire en tissant un coup au-dessus, un coup en-dessous.

6/ Pour terminer, rabattez les mailles : prenez la dernière maille d’un coin du carré, passez-la dans la maille qui est sur sa gauche, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une maille qui vous permettra d’accrocher votre tawashi à votre robinet.

Voici le tuto en vidéo, car c’est toujours plus simple en images :

Et voilà, vous êtes à présent fier détenteur d’une éponge lavable, écologique et économique, que vous pourrez suspendre en plus, pour un séchage plus rapide ! Comme le tawashi est très aéré, les bactéries ne pourront s’y loger très longtemps. Une éponge qui a tout bon.

Photo de couverture : wonderfulbreizh.fr

Source