, ,

Éveil culinaire : 14 astuces pour que vos enfants mangent de tout

Crédits : Pixabay/Avitalchn
Éveil culinaire : 14 astuces pour que vos enfants mangent de tout
noté 3.5 - 6 votes

Le repas peut être une vraie plaie lorsque les enfants boudent certains aliments, souvent parce qu’ils ont décidé qu’ils ne les aimaient pas et qu’ils n’en mangeraient plus jamais. En désespoir de cause, on finit par leur faire uniquement ce qu’ils aiment ou des repas pas très sains (pâtes ketchup et tous les plats avec du ketchup). Les blocages sont normaux et le manque d’appétit peut arriver à tout le monde un jour ou l’autre (comme en cas de stress par exemple), mais cela ne veut pas dire qu’un enfant ne peut pas manger de tout.

Il n’y a pas de techniques miracles, mais plus des idées d’éveil culinaire qui aident beaucoup à diversifier leur alimentation et à faire rimer repas avec découverte et plaisir. Après tout, c’est bien ça le plus important : avoir envie de manger, de partager, profiter, s’étonner et pas juste se mettre à table à reculons !

1) Tous le même repas

Crédits : PxHere

On mange tous la même chose, surtout des légumes, mais en adaptant les textures. Un jour on mange le plat préféré de papa, ensuite celui de maman dimanche, le dessert préféré du petit tel jour et le repas préféré du frère tel soir et un repas nouveau ensuite. Ainsi tous s’y retrouvent !

2) On laisse la cuisine ouverte à tous

Gardez vos enfants avec vous au moment de cuisiner (en respectant quelques règles de sécurité). Expliquez ce que vous faites et montrez les ingrédients. Voir tout cela attisera la curiosité des petits et ils ne résisteront pas à l’envie de goûter les aliments et poser des questions. C’est le moment idéal pour leur faire découvrir plein d’aliments, de condiments… Pour cela, il convient de fuir les repas industriels et se mettre aux fourneaux ! Courage !

3) Des rituels attendus

Crédits : Flickr/Rusvaplauke

Suivant les saisons, on ne mange pas la même chose ! Si vous mangez toujours une petite soupe le dimanche soir, c’est l’occasion d’accueillir en grande pompe le gaspacho frais en été ou la soupe de potimarron en automne. On revisite ainsi ses plats avec des légumes de saison ! Si vos enfants adorent les lasagnes, ils aimeront aussi découvrir les lasagnes à partir des légumes en vogue ce mois-ci. Bref, on décline intelligemment les plats.

4) On teste différentes préparations du même aliment

Un oignon cru n’a rien à voir avec un oignon cuit. Démontrez à vos enfants que c’est la préparation qui fait tout et qu’un aliment peut changer dramatiquement de goût suivant la manière dont on le prépare. Et surtout, n’hésitez pas à leur demander de décrire ce qu’ils en pensent et le goût qu’ils ont en bouche (amer, acide, doux, sucré…) ou même des odeurs.

5) On leur apprend que l’on ne juge que ce que l’on a goûté

Crédits : Pixabay/Avitalchn

C’est comme juger un livre à sa couverture ou une personne à son apparence ! Il convient de manger une petite portion et si l’on n’aime pas, on explique les raisons : piquant, bizarre en bouche, piquant… Et l’on ne prévoit pas de menu alternatif pour celui qui n’apprécie pas.

6) On discute sur la nourriture

S’ils mangent à la cantine, chez la nounou ou chez des copains, nul doute qu’il aura découvert de nouveaux plats ou mangé quelque chose d’inconnu. C’est l’occasion d’en parler pour voir s’il a apprécié et pourquoi. En plus, cela peut donner des idées repas.

7) On achète les aliments ensemble

Crédits : Pixabay/Epicantus

Quoi de plus appétissant que de jolis légumes pleins de couleurs et d’odeurs sur un étal de marché ou des fruits gourmands à cueillir sur un bel arbre fruitier ? Et quel plaisir de s’amuser des fruits aux formes rigolotes au magasin que l’on s’amuse à essayer de reconnaître ou de faire une belle promenade pour ramasser les châtaignes ! Ces moments d’achat et de cueillette peuvent être des moments d’amusement, d’apprentissage et de curiosité.