in

6 conseils pour bien entretenir un cactus

Crédits : iStock
6 conseils pour bien entretenir un cactus
noté 3.8 - 6 votes

Si vous souhaitez décorer votre maison sans avoir à trop entretenir vos végétaux, le cactus est une plante verte adéquate. En revanche, le cactus est assez sensible concernant son climat d’évolution. Qu’il soit en intérieur ou en extérieur, dans un climat sec ou humide, chaud ou froid, voici toutes les astuces à connaître pour entretenir votre cactus.

1/ Le climat du cactus

Le cactus provient des zones très chaudes et sèches des déserts américains. Si vous vivez dans une région où le climat est chaud, avec des hivers doux et des températures descendant rarement en dessous du seuil négatif (le sud de la France par exemple), vous pourrez sans difficulté faire pousser un cactus en pleine terre.

En revanche, si vous vivez dans une région avec un climat tempéré, avec des températures froides en hiver (nord de la France, régions montagneuses), il est conseillé de faire pousser le cactus en pot, car vous pourrez disposer votre cactus en extérieur lors des saisons chaudes, et à l’intérieur quand les températures auront baissé. Les cactus supportent très mal les températures négatives.

Crédits Flickr Lourdes

La condition de vie du cactus et son acclimatation à votre environnement peut varier selon l’espèce de la plante, il est donc conseillé de se renseigner auprès de votre fournisseur.

2/ L’humidité de l’environnement

Le cactus est très sensible à l’humidité de votre environnement. Pour certaines espèces de cette plante, le facteur d’humidité est vital, car le cactus supporte mal d’être exposé à ce type d’environnement. Les variétés duveteuses se développeront très mal avec un air humide, car celui-ci favorise la venue d’insectes (cochenilles) ou la pourriture de la plante. On retrouve dans cette catégorie le cactus cierge, le cactus cornichon, le cactus féroce, le cactus melon, le cactus myrtille ou encore le cactus raquette.

En revanche, on retrouve aussi des espèces qui s’adaptent bien à un environnement humide : le cactus oursin, l’Acanthocalycium…

 3/La lumière

En fonction des espèces, le cactus va croître plus ou moins. Certains doivent être exposés directement aux rayons solaires comme l’Acanthocalycium, le cactus oursin ou laineux. D’autres espèces ne supportent pas le soleil, surtout aux heures les plus chaudes : le cactus à feuilles, les Echinofossulocactus…

Crédits Wikipedia

4/ Les substrats de plantation

De manière générale, tous les cactus ont d’un substrat fournissant un mélange drainant et aéré. De la terre végétale, du sable et du gravier mélangés seront donc parfaits pour voir votre cactus évoluer convenablement. Ajouter régulièrement de l’engrais pour cactus est un plus.

5/ Arroser le cactus

Il ne faut surtout pas l’arroser en hiver, car cette déshydratation permettra une belle floraison au printemps. En été il est conseillé d’arroser le cactus au niveau de la motte, et ce généralement une fois toutes les semaines/2 semaines. Un arrosage trop fréquent entraînera comme dit précédemment l’apparition de pourritures et d’insectes.

6/ Rempoter le cactus

Il est conseillé de changer le pot du cactus tous les deux à trois ans. Les cactus aimant vivre à l’étroit, il faut utiliser des pots un poil plus larges que la motte.

Source