,

Mon chat est trop gros : 3 solutions pour le faire maigrir

Mon chat est trop gros : 3 solutions pour le faire maigrir
noté 3.9 - 8 votes

Quand vous regardez votre chat, vous voyez l’animal le plus parfait et le plus mignon du monde avec vos yeux pleins d’amour. Mais votre entourage ne pense peut-être pas la même chose que vous et de l’extérieur, il ressemble peut-être plus à une grosse boule de poils pataude avec une tête riquiqui et des pattes minuscules. Le constat du vétérinaire est alarmant : votre chat est obèse. Cela peut être lié à la stérilisation, au manque d’exercice si c’est un chat d’intérieur, mais aussi à votre propension à craquer et lui donner un bout de nourriture à chaque fois qu’il vous regarde avec ses petits yeux attendrissants !

Cela n’a rien de rare et un chat français sur deux est en surpoids. Dans ce cas, il convient de prendre des mesures, mais rien de trop drastique, car il n’est jamais sain pour un chat de maigrir trop rapidement. Retrouvez toutes nos astuces dans cet article pour votre adorable matou.

Avant tout, comment reconnaître un chat trop gros ?

L’avis du vétérinaire est bien sûr une aide précieuse autant pour identifier un poids inadapté que pour trouver des solutions (portions et croquettes adaptées, conseils…), mais vous pouvez vous aussi vous fier à quelques indices. Votre chat est sans doute trop gros si :

  • Sa taille n’est pas bien dessinée.
  • Si vous touchez ses côtes (sans trop appuyer), vous sentez de la graisse et non les côtes elles-mêmes. Chez un chat qui a un poids normal, vous sentez les côtes facilement, mais avec un tout petit peu de gras par dessus et vous pouvez facilement les compter.
  • Vous ne sentez pas bien ses vertèbres lorsque vous passez la main sur son dos.
  • Quand vous passez la main sous son ventre, il y a une grosse poche de graisse.
  • Un chat trop gros se toilette moins et ne saute plus autant qu’avant.

Que faire pour l’aider ?

1) On soigne la routine

Dans la nature, le chat est obligé de chasser. Il fait plusieurs petits repas tout au long de la journée avec les proies attrapées (15 à 20 petits repas). Alors quand il ne reçoit qu’un repas ou deux dans la journée, il se goinfre à toute vitesse et réclame sans discontinuer une autre portion de peur de manquer (vous faisant croire au passage qu’il meurt de faim avec ses yeux tristes). Un chat gros ne doit pas moins manger : il doit manger une nourriture adaptée de la bonne manière. Il vaut mieux lui laisser un accès libre aux croquettes (pas trop appétantes) ou d’en distribuer un peu tout au long de la journée pour qu’il ne soit pas anxieux.

Si vous devez faire des changements d’alimentation, pensez à y aller progressivement (par exemple en mélangeant les anciennes et les nouvelles croquettes pour qu’il s’habitue). Par contre, bannissez les friandises et ne lui donnez pas de votre nourriture ou les restes de repas (ce qui vous fait plus plaisir à vous, ne l’aide pas et est souvent bien trop gras, car pas adapté.

2) La gamelle éducative (ou intelligente)

malice-animale

Certains pensent que cacher la nourriture de l’animal est cruel. Or dans la nature, il chasse et cherche ses proies. La gamelle éducative est un jeu et permet de le faire manger plus lentement pour lui donner plus vite l’impression d’être rassasié tout en s’amusant et en respectant son esprit de chasseur.

Vous pouvez aussi cacher un peu de nourriture dans certains endroits de la maison (en hauteur, derrière un meuble, sous les tapis, coin étroit, chaussette…). Pourquoi ne pas fixer un gobelet en hauteur pour l’obliger à utiliser sa patte ? Tous les prétextes sont bons pour le faire bouger et jouer.

3) Le plus important : le jeu et l’exercice

Un chat inactif est un chat qui risque de devenir anxieux. Il est important au niveau comportemental et santé de s’assurer qu’il bouge. Cela passe par le fait de jouer avec lui pour le faire courir, attraper, chasser… Faites en sorte qu’il puisse grimper et sauter (arbre à chat…) et qu’il ait des jouets pendant votre absence. Si c’est un chat d’intérieur, n’hésitez pas à le sortir avec un harnais en commençant par de petites promenades pour se familiariser puis laissez-le un peu grimper aux arbres (pas trop haut, il ne pourrait plus redescendre).

Une vidéo de 30 Millions d’Amis très complète sur le sujet :